« JE DOIS FON­CER, C’EST TOUT »

Le Journal de Quebec - Weekend - - NEWS - Marc-An­dré Le­mieux Le Jour­nal de Mon­tréal marc-andre.le­mieux@que­be­cor­me­dia.com

AVEC TOUTES LES MO­DI­FI­CA­TIONS DE DER­NIÈRE MI­NUTE, ÇA FAIT BEAU­COUP DE CHOSES À GÉ­RER. C’EST IM­POR­TANT DE BIEN CONNAÎTRE TON CONTE­NU. »

Guy Jo­doin se tien­dra loin des ré­seaux so­ciaux de­main soir. L’ani­ma­teur du 31e Ga­la Ar­tis n’ira pas voir les com­men­taires des gens sur in­ter­net entre deux pauses pu­bli­ci­taires, parce qu’il pré­fère s’at­tar­der aux ré­ac­tions du par­terre et vivre le mo­ment pré­sent plus in­ten­sé­ment. «C’est comme quand tu fais une pièce de théâtre: pour être to­ta­le­ment in­ves­ti, tu dois res­ter con­cen­tré», in­dique le maître de cé­ré­mo­nie au Jour­nal.

Guy Jo­doin sur­mon­te­ra la ten­ta­tion d’al­ler prendre le pouls des té­lé­spec­ta­teurs as­sez fa­ci­le­ment puis­qu’il ne pos­sède au­cun compte Fa­ce­book et Twit­ter. Il s’est d’ailleurs pro­cu­ré son pre­mier té­lé­phone cel­lu­laire as­sez ré­cem­ment.

«Je tourne beau­coup et quand j’ai fi­ni de tra­vailler, je n’ai pas en­vie d’avoir de lien avec per­sonne, ad­met le co­mé­dien. Je suis un peu sau­vage. Et j’ai vu du monde souf­frir avec Fa­ce­book et Twit­ter. J’ai vu du monde po­gner so­li­de­ment les nerfs. Ce n’est donc pas quelque chose dont j’ai be­soin pré­sen­te­ment.»

Guy Jo­doin se dit confiant du travail ef­fec­tué au cours des der­niers mois et d’avoir un bon ga­la entre les mains. Donc pas be­soin d’al­ler me­su­rer l’ap­pro­ba­tion du pu­blic en temps réel en pleine émis­sion. «De toute fa­çon, si les gens n’aiment pas ça, je ne peux rien, rien, rien chan­ger. Je ne peux pas ac­cé­lé­rer la ca­dence, parce que tout est dé­jà pla­ni­fié. Je dois fon­cer, c’est tout.»

RO­DAGE IN­TEN­SIF

Guy Jo­doin et com­pa­gnie ont conçu le 31e Ga­la Ar­tis en se­cret au cours des der­niers mois. Quelques dé­tails du pres­ti­gieux ren­dez-vous ont néan­moins fil­tré, comme la par­ti­ci­pa­tion de DJ Cham­pion au nu­mé­ro d’ou­ver­ture réa­li­sé par Pierre-Luc Gosselin et Ni­cho­las Sa­vard-L’Her­bier du duo hu­mo­ris­tique Les Sa­ti­riques. Louis-Jean Cor­mier chan­te­ra éga­le­ment lors du seg- ment In Me­mo­riam vi­sant à sa­luer la mé­moire des nom­breux ar­tistes nous ayant quit­tés der­niè­re­ment. En­fin, Sté­pha­nie St-Jean, qui ga­gnait La Voix au dé­but du mois, of­fri­ra un nu­mé­ro spé­cial.

De son cô­té, Guy Jo­doin a ro­dé son mo­no­logue d’ou­ver­ture sur quelques scènes in­ti­mistes, dont celle du Bor­del Co­mé­die Club de Mon­tréal. Il avait fait la même chose en 2015 avant d’ani­mer son pre­mier Ga­la Juste pour rire. Mal­gré quelques em­bûches, l’ex­pé­rience s’est avé­rée concluante.

«Quand les hu­mo­ristes ar­rivent au Bor­del, ils connaissent leur monde. Ils sont ha­bi­tués. Moi, ce n’est pas mon mé­tier. C’est donc plus dif­fi­cile. Mais ça s’est bien pas­sé, parce que j’avais fait mes de­voirs», ré­sume l’ac­teur de for­ma­tion.

Après chaque per­for­mance, Guy Jo­doin re­ce­vait les notes des ar­ti­sans du 31e Ga­la Ar­tis, dont Jo­na­than Ra­cine, pro­duc­teur au conte­nu, Ch­ris­tian Viau, met­teur en scène, et Pierre Fio­la, script-édi­teur.

«Charles La­for­tune m’avait conseillé de ro­der mon nu­mé­ro, ex­plique Guy Jo­doin. C’est la meilleure fa­çon d’être prêt à toute éven­tua­li­té. Parce que ren­du au ga­la, c’est dif­fi­cile de tout contrô­ler. Avec toutes les mo­di­fi­ca­tions de der­nière mi­nute, ça fait beau­coup de choses à gé­rer. C’est im­por­tant de bien connaître ton conte­nu.»

DEUX MI­NUTES

Les ga­gnants bé­né­fi­cie­ront de deux mi­nutes pour li­vrer leur dis­cours de re­mer­cie­ments de­main soir. Mais si Guy Jo­doin était par­ve­nu à ses fins, les or­ga­ni­sa­teurs du ga­la au­raient re­mi­sé leur chro­no­mètre.

«J’ai dû cé­der, ad­met l’ani­ma­teur. Parce que d’ha­bi­tude, je veux qu’on laisse les ga­gnants s’ex­pri­mer. Il faut ar­rê­ter de dire que c’est trop long ou pas as­sez long! C’est tel­le­ment dur, ga­gner. C’est une pres­sion tel­le­ment énorme de mon­ter sur scène pour ac­cep­ter un tro­phée. Tu perds tous tes moyens. Tu perds tes mots…»

Guy Jo­doin de­mande donc aux fi­na­listes d’être pa­rés à toute éven­tua­li­té ce week-end.

GUY JO­DOIN TVA pré­sente le 31e Ga­la Ar­tis, ani­mé par Guy Jo­doin, di­manche à 20 h. L’émis­sion ta­pis rouge ani­mée par Jean-Phi­lippe Dion, Anouk Meu­nier et Ma­ri­pier Mo­rin se­ra dif­fu­sée à comp­ter de 19 h. PHO­TOS D’AR­CHIVES

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.