EXU­TOIRE TÉ­LÉ­VI­SUEL

Kim Li­zotte a de quoi être fière. Le tour­nage des Si­mone, la sé­rie sur la­quelle elle planche de­puis trois ans, s’est fi­na­le­ment amor­cé, dé­but avril. Pas­sion­née par l’uni­vers qu’elle a créé, l’au­teure se consacre dé­jà à je­ter les bases d’une deuxième sai­so

Le Journal de Quebec - Weekend - - NEWS - Va­nes­sa Gui­mond

Nous joi­gnons Kim Li­zotte au té­lé­phone, un mar­di après-mi­di. D’em­blée, la jeune femme de 33 ans nous re­mer­cie de l’avoir contac­tée pour une en­tre­vue, puisque l’exer­cice lui per­met­tra «d’in­ter­agir avec un être hu­main». «Écrire une sé­rie té­lé, ce n’est pas

gla­mour. C’est énor­mé­ment de so­li­tude et d’in­com­pré­hen­sion de la part des proches, nous ex­plique-t-elle. Pen­dant des an­nées, tu n’as pas l’air de tra­vailler. Tout ce que les gens savent, c’est que tu es en jog­ging, en­fer­mée chez toi. C’est très dur.»

Ce sont les per­son­nages qu’elle a créés pour les be­soins de son pro­jet, une comédie dra­ma­tique, qui l’ont pous­sée à al­ler de l’avant. Elle af­firme avoir vé­cu des «mo­ments de ma­gie» avec eux.

«Il faut avoir du plai­sir avec les his­toires que l’on ra­conte, c’est es­sen­tiel. Il faut lais­ser les per­son­nages nous tou­cher droit au coeur.»

CHER­CHER LE BON­HEUR

C’est en 2013, après avoir vé­cu une rup­ture amou­reuse qui a frei­né ses en­vies de mon­ter sur scène, que l’hu­mo­riste a par­lé de son pro­jet à Louis Mo­ris­sette (qu’elle consi­dère comme un men­tor), pré­sident de la boîte de pro­duc­tion KOTV.

«J’avais tel­le­ment de choses à dire, confie-t-elle. J’avais be­soin de voir une sé­rie réa­liste qui nous montre la souf­france des femmes sans la ri­di­cu­li­ser. On a sou­vent ten­dance à dire que les filles sont folles ou né­vro­sées, qu’elles pleurent tout le temps. Je vou­lais qu’on re­garde les femmes avec ten­dresse, qu’on ar­rête de mi­ni­mi­ser leurs pro­blèmes. Dans la sé­rie, je parle beau­coup de quête iden­ti­taire et de choix de vie. Je parle de quête amou­reuse, d’épa­nouis­se­ment au tra­vail, mais sur­tout, de la quête du bon­heur.»

C’est à tra­vers 13 épi­sodes de 30 mi­nutes, réa­li­sés par Ri­car­do Trog­gi, que le pu­blic pour­ra suivre les aven­tures de Maxim (Anne-Éli­za­beth Bos­sé), une jeune femme qui, à l’aube de la tren­taine, dé­cide de tout lais­ser tom­ber (chum, em­ploi...) pour com­men­cer une nou­velle vie à Mon­tréal. On ren­con­tre­ra éga­le­ment ses amies Lau­rence (Ra­chel Grat­ton), une car­rié­riste am­bi­tieuse qui a be­soin de plaire, et Nik­ki (Ma­rie-Ève Per­ron), une ma­quilleuse pro­fes­sion­nelle/bar­maid en quête de sen­sa­tions fortes.

«Je ne pou­vais pas de­man­der mieux. Les gens aiment tour­ner avec Ri­car­do. En plus, il y a une belle chi­mie entre les filles. Je di­rais même qu’il y a une belle ami­tié qui est en train de se dé­ve­lop­per entre nous. C’est vrai­ment gé­nial.»

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.