CE­LINE DION

«Qué­bec, que de bons sou­ve­nirs !»

Le Journal de Quebec - Weekend - - LA UNE - San­dra Go­din san­dra.go­din@que­be­cor­me­dia.com

En­tre­vue ex­clu­sive au Jour­nal

La chan­teuse a pris le temps de nous par­ler alors qu'elle était dans son vé­hi­cule, en di­rec­tion du Centre Bell, pour un de ses der­niers spec­tacles à Mon­tréal. Elle consacre d'ailleurs sou­vent ce mo­ment à ac­cor­der des en­tre­vues.

Re­né An­ge­lil n'a ja­mais ca­ché qu'il sou­hai­tait que la ca­pi­tale se dote d'un nou­vel am­phi­théâtre et qu'elle re­trouve son équipe de la Ligue na­tio­nale. Il au­rait sans doute été heu­reux de dé­cou­vrir le Centre Vi­déo­tron et Cé­line Dion ne prend pas cette pre­mière à la lé­gère.

«Main­te­nant, chaque fois est une pre­mière, chaque jour est vé­cu d'une autre fa­çon. À chaque pre­mière, sa pré­sence (celle de Re­né) est im­mense. Que ce soit au Centre Vi­déo­tron ou à Mon­tréal, au Co­li­sée comme dans le temps, ou sur les Plaines... J'an­ti­cipe sans pré­ten­tion mon re­tour à Qué­bec et j'ai très hâte. Je n'ai que de bons sou­ve­nirs de tous les mo­ments que j'ai pas­sés là-bas», confie-t-elle.

Cé­line Dion et son équipe comptent res­ter fi­dèles à leurs ha­bi­tudes à Qué­bec. La chan­teuse nous confie que Re­né-Charles man­ge­ra sans doute du Pat Ré­tro, pour­sui­vant ain­si une tra­di­tion ini­tiée par son père dans les an­nées 1980.

«S'il y en a un qui en mange, ce se­ra bien Re­né-Charles, et je pense qu'il va en avoir quelques-uns qui vont suivre! Cé­line a hâte d'al­ler chan­ter, Re­né-Charles a hâte d'al­ler man­ger!» dit-elle.

« UNE NOU­VELLE VIEILLE CHAN­TEUSE »

À Qué­bec, Cé­line Dion a vé­cu des mo­ments qui ont été dé­ter­mi­nants dans sa car­rière. Bien sûr, on se sou­vient de ses pre­miers concerts dans les centres com­mer­ciaux, de l'époque du Ca­pi­tole, des Plaines, mais aus­si de ce show­case au Châ­teau Fron­te­nac de­vant les di­ri­geants de So­ny, qui lui avait fait si­gner de gros contrats quelques se­maines plus tard.

Tour­née vers l'ave­nir, à 48 ans, après avoir vé­cu une an­née riche en émo­tions, Cé­line Dion confie ne pas avoir eu le temps de re­gar­der dans le ré­tro­vi­seur pour je­ter un coup d'oeil sur sa car­rière. Mais un constat s'im­pose. «Je suis une nou­velle veille chan­teuse», dit-elle en riant, avant d'ajou­ter qu'elle com­men­çait à être «vin­tage».

«Je conti­nue d'avan­cer. (...) J'ai l'im­pres­sion que de­puis que j'ai com­men­cé ma car­rière, je n'ai pas eu as­sez le temps de re­ve­nir en ar­rière, de se re­tour­ner et de re­gar­der der­rière soi et de voir tout ce que j'ai eu la chance de faire. Mais les fans le font beau­coup. Ils me font si­gner le pre­mier al­bum, col­lec­tionnent cer­taines choses. Sans vou­loir moi-même le réa­li­ser, les gens me le mettent de­vant le vi­sage. Ça me touche énor­mé­ment.»

Cé­line Dion se­ra en spec­tacle les 20, 21, 24, 25 et 27 août au Centre Vi­déo­tron.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.