MEL­BOURNE TOU­JOURS LA PLUS AGRÉABLE

Le Journal de Quebec - Weekend - - VACANCES -

RELAXNEWS | L’Australie et le Ca­na­da do­minent une fois en­core le clas­se­ment des villes of­frant la plus grande qua­li­té de vie au monde réa­li­sé chaque an­née par The Eco­no­mist. Alors que Mel­bourne reste en tête, la ca­pi­tale fran­çaise su­bit de plein fouet les ef­fets des at­ten­tats ter­ro­ristes, chu­tant à la 32e place.

La deuxième ville la plus peu­plée d’Australie a main­te­nu son avance sur les 140 autres villes de la pla­nète son­dées pour ce rap­port, et s’im­pose de­vant Vienne et trois villes ca­na­diennes, à sa­voir Vancouver, To­ron­to et Cal­ga­ry.

Au­cune ville amé­ri­caine ni asia­tique ne fi­gure en bonne place dans ce clas­se­ment, qui tient compte de cinq grandes ca­té­go­ries: la sta­bi­li­té, le sys­tème de santé, la culture, l’en­vi­ron­ne­ment et les in­fra­struc­tures.

Les ana­lystes sou­lignent que les villes du haut du ta­bleau par­tagent de nom­breux dé­no­mi­na­teurs com­muns. Ce sont des villes de taille moyenne si­tuées dans des pays riches, avec une den­si­té de po­pu­la­tion re­la­ti­ve­ment basse. Elles pro­posent de nom­breuses ac­ti­vi­tés ré­créa­tives, un faible taux de cri­mi­na­li­té et de bonnes in­fra­struc­tures.

L’IM­PACT DU TER­RO­RISME

Le rap­port men­tionne aus­si que même si le top 5 reste in­chan­gé, l’in­sta­bi­li­té mon­diale et la me­nace ter­ro­riste ont consi­dé­ra­ble­ment mo­di­fié le pay­sage. Syd­ney se trouve re­lé­guée au-de­là des dix pre­mières places et Ham­bourg (Al­le­magne) chute à la 10e place.

Pa­ris, à la 32e place du clas­se­ment, en­re­gistre l’une des plus fortes chutes «du fait de la re­cru­des­cence d’at­taques ter­ro­ristes qui ont frap­pé la ville et d’autres ré­gions du pays au cours des trois der­nières an­nées», peut-on lire dans le rap­port.

Mais le ter­ro­risme n’est pas seul res­pon­sable de ce re­cul. «New York, Londres, Pa­ris et To­kyo sont de pres­ti­gieuses villes qui offrent un grand nombre d’ac­ti­vi­tés ré­créa­tives, mais elles souffrent d’une plus forte cri­mi­na­li­té, d’em­bou­teillages et de pro­blèmes de trans­ports pu­blics», au­tant d’as­pects né­ga­tifs qui nuisent au bien-être quo­ti­dien, pour­suivent les ana­lystes de The Eco­no­mist.

Mais Pa­ris n’ar­rive ce­pen­dant pas au ni­veau des villes les «moins agréables» de la pla­nète, où règnent sou­vent la guerre ci­vile ou l’ex­trême pau­vre­té, à sa­voir Da­mas, Tri­po­li ou La­gos.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.