UNE FRUC­TUEUSE VIE D’AR­TISTE

Le Journal de Quebec - Weekend - - MUSIQUE - Yves Le­clerc Le Jour­nal de Qué­bec

Il a ac­com­pa­gné Cé­line Dion, Mi­chel Le­grand, Charles Az­na­vour, Da­vid Bo­wie et plu­sieurs ar­tistes qué­bé­cois. Le chef d’or­chestre, com­po­si­teur et ar­ran­geur Guy St-Onge fête cette an­née ses 40 ans de car­rière.

Une car­rière flo­ris­sante où le mul­ti-ins­tru­men­tiste ori­gi­naire de Mont­réal a tra­vaillé du­rant 20 ans à la té­lé et par­ti­ci­pé, à titre d’ar­ran­geur et réa­li­sa­teur, à une cen­taine d’al­bums.

Il a tra­vaillé avec Beau Dom­mage, Da­niel Bé­lan­ger, Na­ta­lie Cho­quette, Gé­rard Le­nor­man, Gre­go­ry Charles et Da­niel La­voie et col­la­bo­ré à l’écri­ture et à la réa­li­sa­tion des co­mé­dies mu­si­cales Don Juan et She­ra­zade.

Guy St-Onge avait dix ans, lors­qu’il a com­men­cé à jouer de la mu­sique. Il n’a au­cune for­ma­tion mu­si­cale et il a gran­di dans une mai­son où la mu­sique était peu pré­sente.

«J’ai eu la chance d’avoir un don et une bonne oreille mu­si­cale», a lais­sé tom­ber le mul­ti-ins­tru­men­tiste, lors d’un en­tre­tien.

Guy St-Onge consi­dère n’avoir ja­mais été sur le mar­ché du tra­vail. «La mu­sique a tou­jours été un jeu pour moi et je n’ai ja­mais ar­rê­té de m’amu­ser. Ça n’a ja­mais été un tra­vail», a lan­cé le père de cinq en­fants.

Un des faits d’armes de Guy St-Onge est d’avoir ac­com­pa­gné Da­vid Bo­wie, lors de l’en­re­gis­tre­ment de l’al­bum To­night, en 1984, au my­thique Le Stu­dio de Mo­rin-Heights dans les Lau­ren­tides.

Il a joué des ma­rim­bas sur les pièces Blue Jean, To­night, avec Ti­na Tur­ner et Lo­ving the Alien.

Le mu­si­cien qui vit main­te­nant à L’Is­leaux-Coudres a vé­cu plu­sieurs grandes aventures mu­si­cales tout au long de sa car­rière.

Celle où il a ac­com­pa­gné Mi­chel Le­grand et son or­chestre, à Mont­réal et à Ot­ta­wa, est bien en haut de sa liste.

«Je ne pen­sais ja­mais un jour pou­voir me re­trou­ver sur la même scène que mon idole et sur­tout di­ri­ger son or­chestre pen­dant qu’il chan­tait. Ce fut un mo­ment ex­tra­or­di­naire. C’est le peak de ma car­rière», a-t-il ad­mis.

MOLIANTEGOK

Après avoir vu ses 40 an­nées de car­rière être sou­li­gnées, les 7 et 8 oc­tobre der­niers, avec l’Or­chestre sym­pho­nique de Qué­bec, Guy St-Onge est en ce mo­ment dans une bulle de créa­tion.

«Je suis en train de com­plé­ter l’écri­ture d’un long poème sym­pho­nique sur le fleuve Saint-Laurent qui fait par­tie de mon dé­cor quo­ti­dien. Il s’agit d’une suite en construc­tion qui s’in­ti­tule Moliantegok et qui se­ra in­ter­pré­tée par Yan­nick Né­zet-Sé­guin et l’Or­chestre Mé­tro­po­li­tain en 2018», a-t-il dit.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.