Des rues de la France aux yachts de Mo­na­co

Le Journal de Quebec - Weekend - - MUSIQUE - San­dra Go­din Le Jour­nal de Qué­bec

Peut-être avez-vous dé­jà en­ten­du par­ler du duo Ly­dia et Sé­bas­tien, dont la chan­son Quand t’es pas là a beau­coup tour­né à la ra­dio? Le couple, ins­tal­lé de­puis trois ans en Eu­rope pour faire de la mu­sique, lance un pre­mier al­bum épo­nyme en fran­çais, qu’ils ont eux-mêmes pro­duit et en­re­gis­tré avec leur stu­dio mo­bile aux quatre coins de la pla­nète.

Ly­dia Fer­land et Sé­bas­tien Ro­bi­chaud par­courent le monde de­puis qu’ils se sont ren­con­trés, il y a trois ans. Le coup de foudre a été au­tant pro­fes­sion­nel qu’amou­reux, ani­més tous les deux par le goût de l’aven­ture et le dé­sir de faire de la mu­sique. Et ils ne chôment pas.

Au­jourd’hui, le duo joue par exemple sur des yachts luxueux au Ma­roc, dans des hô­tels ou des pa­lais un peu par­tout en Eu­rope. Mais c’est dans la rue, dans le sud de la France, que les tour­te­reaux ont com­men­cé.

«Quand on est dé­bar­qué en France, dans un pe­tit vil­lage, une sta­tion bal­néaire, les pre­miers jours on jouait dans la rue. Puis, un res­tau­ra­teur nous a in­vi­tés sur sa ter­rasse. On a fait la sai­son là-bas et ça nous a ame­nés au Ma­roc. On a même joué au Pa­lais Es Saa­di, à Mar­ra­kech, qui re­çoit des per­son­na­li­tés comme Ni­co­las Sar­ko­zy, entre autres», ra­conte Sé­bas­tien.

«Les offres de­ve­naient de plus en plus grosses à chaque fois, pré­cise Ly­dia. On re­vient de jouer sur un yacht à Mo­na­co. Par­fois, on se pince tel­le­ment c’est beau.»

Mais, le duo ne veut vrai­ment pas né­gli­ger le Qué­bec, ses ra­cines. C’est pour­quoi ils sont ici pour quelques se­maines, le temps de faire la pro­mo­tion de l’al­bum. «Dès qu’on a quelque chose ici, on re­vient le plus vite pos­sible», af­firme Ly­dia. C’est d’ailleurs chez son père, à Sainte-Adèle, que le couple ha­bite lors­qu’ils sont ici.

UNE MU­SIQUE «COU­CHER DE SO­LEIL»

Ins­tal­lés dans le sud de la France, Ly­dia et Sé­bas­tien partent par­fois pour une pé­riode de trois mois, traî­nant avec eux le ma­té­riel né­ces­saire pour en­re­gis­trer leur chan­son. «Je pense que chaque chan­son de l’al­bum a été en­re­gis­trée à un en­droit dif­fé­rent», sou­tient Ly­dia.

«Mais notre équipe est au Qué­bec. On fait des pe­tites ma­quettes gui­tare voix, et on en­voie ça à des réa­li­sa­teurs d’ici. C’est le fes­ti­val des “Skype”», ren­ché­rit Sé­bas­tien en riant.

Ins­pi­ré par No­rah Jones, Ja­son Mraz et Jack Jonh­son, entre autres, leur uni­vers feu­tré meu­blé de so­no­ri­tés pop, jazz et lounge de­meure néan­moins for­te­ment in­fluen­cé par les voyages.

Quand il com­pose, Sé­bas­tien s’ima­gine qu’ils sont dans un pe­tit bar, sur le bord de la mer de­vant un cou­cher de so­leil. «Et je me de­mande si ma mu­sique pour­rait jouer là», dit-il.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.