« J’AIME L’HOMME QUE JE DEVIENS »

Le Journal de Quebec - Weekend - - NOUVELLES - Le Jour­nal de Qué­bec San­dra Go­din

À 47 ans, Peter MacLeod semble plus heu­reux que ja­mais. Ce­lui qui vou­lait mettre la pé­dale douce sur les pro­jets il y a quelques an­nées se re­trouve avec une an­née 2017 où il se­ra oc­cu­pé par la ra­dio, la scène et la té­lé. «J’aime l’homme que je deviens», confie-t-il lors d’un en­tre­tien pour ja­ser de son 5e one man show. Deux ans après la fin de la tour­née Sages

se re­por­tée, Peter MacLeod re­tourne sillon­ner les routes qué­bé­coises cet au­tomne avec Libre: sexe, ar­gent... et vé­ri

té. Un spectacle où il pro­met d’al­ler plus loin qu’il n’est ja­mais al­lé dans ses ob­ser­va­tions so­ciales.

«Les hu­mo­ristes ont tou­jours été le mi­roir de la so­cié­té, et ce show-là en est un très bel exemple», dit-il.

Le thème prin­ci­pal? La li­ber­té. Ce qui nous la donne, ce qui la brime. Il pro­po­se­ra éga­le­ment un nu­mé­ro sur la mort qu’il dé­crit comme com­plè­te­ment hi­la­rant, et un autre sur la re­li­gion, un su­jet dé­li­cat à abor­der et lié à la li­ber­té.

«Les gens sont très fri­leux quand on parle de re­li­gion. Il a fal­lu que je change mon ap­proche», sou­tient l’hu­mo­riste, qui a com­men­cé à écrire son spectacle au prin­temps der­nier.

MISE EN SCÈNE SOBRE

La mise en scène, si­gnée Marc Gé­li­nas, se­ra sobre. Il uti­li­se­ra comme toile de fond un im­mense écran trans­lu­cide, qui peut s’adap­ter à toutes les scènes où il se pro­dui­ra, et sur le­quel on ver­ra des pro­jec- tions qui ali­men­te­ront les thèmes qu’il aborde. «C’est très épu­ré, mais ef­fi­cace», ajoute MacLeod.

Peter MacLeod a dé­pas­sé les 800 000 billets ven­dus en car­rière. Avec cette tour­née, il pour­rait fran­chir le mil­lion. «Le chiffre n’est pas im­por­tant, mais ce qu’il re­pré­sente, oui. Les gens ont payé parce qu’ils aiment ce que je fais. C’est in­croyable, je trouve ça im­pres­sion­nant.»

NOU­VELLE ÉMIS­SION

À l’ins­tar de Mar­tin Pe­tit, Peter MacLeod in­vite lui aus­si ses amis à son cha­let, dans une nou­velle émis­sion in­ti­tu­lée Week-end

de bois, qui se­ra dif­fu­sée à Z dès l’hi­ver pro­chain. Le tour­nage de la sé­rie de neuf épi­sodes a dé­bu­té sa­me­di der­nier.

C’est dans son propre cha­let dans les Can­tons-de-l’Est que Peter MacLeod ac­cueille­ra, entre autres, Ma­ri­pier Mo­rin, Ré­mi-Pierre Pa­quin, Étienne Boulay et Do­mi­nic Pa­quet, ain­si qu’un chef chaque semaine. Il tes­te­ra leur sang-froid en fo­rêt et leur cô­té cou­reur des bois.

«Je suis un gars de na­ture. Je vais par­ta­ger mes pas­sions avec eux et il y au­ra un pe­tit vo­let com­pé­ti­tion. Par exemple, il y au­ra une jour­née sur le thème ba­va­rois.»

Si­non, Peter MacLeod est à la barre, avec Kim Rusk et Phi­lo Li­rette, de l’émis­sion

Les poids lourds du re­tour, à CKOI.

Les pre­mières mé­dia­tiques du spectacle de Peter MacLeod au­ront lieu le 1er no­vembre à Qué­bec (salle Albert-Rous­seau) et le 16 no­vembre à Mon­tréal (Théâtre St-De­nis). Pour toutes les dates, vi­si­tez pe­ter­ma­cleod.com.

PETER MACLEOD «Je ne suis pas en­core ar­ri­vé à la li­ber­té, mais je tra­vaille fort pour me rendre. La li­ber­té, c’est une quête pour moi. Ç’a été im­por­tant pour moi dans les der­niers temps. On peut être cé­li­ba­taire et ne pas être libre, et être ma­rié et libre. La li­ber­té, ça se si­tue beau­coup entre la tête et le coeur.»

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.