SUR­FER QUÉ­BÉ­COIS AU NI­CA­RA­GUA

Le Journal de Quebec - Weekend - - VACANCES - Ka­thryne La­mon­tagne

EL TRAN­SI­TO, Ni­ca­ra­gua | Au coeur du pe­tit village pauvre d’El Tran­si­to se dresse fiè­re­ment le Free spi­rit Hos­tel, une au­berge de jeu­nesse te­nue par trois Qué­bé­cois qui pro­posent de vivre le Ni­ca­ra­gua au­tre­ment, à tra­vers ses camps de surf, de yo­ga et son ac­cueil fa­mi­lial.

Ils sont trois, des jeunes hommes dans la mi-ving­taine dont la com­pli­ci­té re­monte aux an­nées uni­ver­si­taires en ad­mi­nis­tra­tion, à Qué­bec. N’en dou­tez pas: Karl Pi­neault, Laurent Cham­pagne et Vincent Ville­mure-Du­ches­neau ont fait les 400 coups aux quatre coins de la pla­nète.

Le trio avait un rêve: ou­vrir les portes de sa propre au­berge de jeu­nesse, où il pour­rait ac­cueillir d’autres pas­sion­nés de voyage. À l’été 2014, il est pas­sé à l’acte. À bord d’une mi­ni­four­gon­nette, les trois com­parses ont fait la route jus­qu’au Ni­ca­ra­gua (en par­tie avec leurs pères!).

«On était cer­tains que le Ni­ca­ra­gua se­rait le nou­veau Cos­ta Ri­ca. On a vu juste», confie Karl, ren­con­tré au Frees­pi­rit, qui a ouvert ses portes en juin 2015. La mi­ni four­gon­nette est en­core sur place: dé­co­rée et amé­na­gée, elle fait office de chambre in­di­vi­duelle pour les voya­geurs en quête d’in­ti­mi­té.

El Tran­si­to se trouve à une heure et de­mie de Ma­na­gua, qui ac­cueille l’aé­ro­port in­ter­na­tio­nal du pays. Les cou­ra­geux mon­te­ront à bord des chi­cken bus pour se rendre à des­ti­na­tion, les fins né­go­cia­teurs met­tront la main sur un taxi (30 $ à 50 $) et les plus pru­dents fe­ront af­faire avec le chauf­feur de l’au­berge, qui vous amène à bon port – et en an­glais – pour 60 $.

L’au­berge est ins­tal­lée dans une an­cienne mai­son, qui était dé­jà do­tée d’une pis­cine. L’en­droit compte quatre dor­toirs de quatre lits, une chambre in­di­vi­duelle et la fa­meuse van. Avec des amis, les pro­prié­taires ont bâ­ti un bar – pour as­su­rer des soi­rées fes­tives – et un pa­tio en bor­dure de l’océan, par­fait pour la re­laxa­tion et les séances de yo­ga.

SURF

Le Free spi­rit pro­pose d’ailleurs des for­mules de camps de surf qua­si «tout in­clus». Le for­fait com­prend six nui­tées, quatre cours de surf, la lo­ca­tion de la planche, l’ac­cès aux cours de yo­ga (don­nés par les co­pines des gar­çons), les dé­jeu­ners, les sou­pers en plus d’une ex­cur­sion à la ville co­lo­niale de Leon… bien ins­tal­lé dans une boîte de pick-up. Ni­ca style!

Loin des tou­ristes, la plage d’El Tran­si­to est par­faite pour ap­prendre à sur­fer. Vous ap­pré­cie­rez d’ailleurs ce faible acha­lan­dage par com­pa­rai­son à la co­hue des plages de San Juan del Sur, par exemple. Tant les dé­bu­tants que les plus ex­pé­ri­men­tés y trou­ve­ront leur compte. Par­lez-en aux deux mo­ni­teurs de surf de l’au­berge, de vé­ri­tables pros, qui s’amusent à pro­fu­sion dans les vagues.

MADE IN QUEBEC

Pro­prié­taires ai­dant, la ma­jo­ri­té des clients est ori­gi­naire du Qué­bec. Si on re­passe pour le dé­pay­se­ment, on re­tien­dra tou­te­fois la fa­ci­li­té avec la­quelle les voya­geurs connectent ra­pi­de­ment en­semble. Les sou­pers mai­son – in­clus, sou­vent vé­gé­ta­riens et cui­si­nés à la per­fec­tion – sont ser­vis en for­mule «fa­mi­liale» per­met­tant en­core une fois de créer des liens forts.

Fait à no­ter, l’au­berge n’offre pas de connexion in­ter­net. «Ça force les gens à se par­ler», lance en riant Karl. Il est tout de même pos­sible de flir­ter avec le monde vir­tuel dans un ca­fé, si­tué à quelques mi­nutes à pied, sur l’une des routes de terre du village. Ce der­nier mé­rite d’ailleurs de s’y ba­la­der.

Ou­bliez tou­te­fois les res­tau­rants luxueux, les choix va­riés ou la ra­pi­di­té de ser­vice. Vous n’au­rez qu’une poi­gnée de «res­tau­rants» to­ta­le­ment rus­tiques à dis­po­si­tion. Mais faites confiance, l’at­tente vaut la peine. Et il re­vient bien moins cher de s’at­ta­bler dans ces com­merces lo­caux que de ten­ter de dé­ni­cher quoi que ce soit dans les «épi­ce­ries» du coin.

L’au­berge a amé­na­gé un pa­tio qui donne di­rec­te­ment sur l’océan. Par­fait pour lire dans les ha­macs ou pour faire une séance de yo­ga.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.