Il n’y a que Gilles Vi­gneault et Fred Pel­le­rin pour tis­ser, avec toute la poé­sie qu’on leur connaît, un lien entre le si­rop d’érable et notre iden­ti­té.

Le Journal de Quebec - Weekend - - CINÉMA - Isa­belle Hon­te­bey­rie

L’idée de ce do­cu­men­taire du réa­li­sa­teur Fran­cis Le­gault est d’une fas­ci­nante ori­gi­na­li­té. Le point de dé­part est le sui­vant: l’érable – et donc l’éra­blière, le si­rop et le temps des sucres – est une mé­ta­phore de notre his­toire, de notre culture et de notre dé­sir de se for­ger une iden­ti­té.

Au dé­but, c’est à tra­vers une conver­sa­tion entre Gilles Vi­gneault et Fred Pel­le­rin que le su­jet est in­tro­duit, avec une poé­sie indéniable. Puis, la réa­li­té et l’his­toire prennent leur place. Ain­si, Fran­cis Le­gault en­chaîne les en­tre­vues, toutes aus­si in­té­res­santes les unes que les autres, que ce soit avec des pro­prié­taires d’éra­blières, de ca­banes à sucre, des his­to­riens, des cri­tiques gas­tro­no­miques, des au­teurs, etc.

L’ÉRABLE ET LA VACHE

Par­mi les in­ter­ven­tions les plus re­mar­quables, outre celles du tan­dem Vi­gneault-Pel­le­rin, il faut sou­li­gner celles de Da­niel Tur­cotte, his­to­rien, qui nous rap­pelle les ori­gines de la fon­da­tion de la Nou­velle-France et l’im­por­tance du sucre à l’époque, le tis­sage de liens avec les Amé­rin­diens, etc. Celle de Bou­car Diouf reste gra­vée dans les mé­moires, l’au­teur et bio­lo­giste ef­fec­tuant un pa­ral­lèle – per­ti­nent, mais ô com­bien sur­pre­nant – entre un érable et une vache! On croise éga­le­ment Mar­tin Pi­card, chef du res­tau­rant Au pied de co­chon, Ga­briel Na­deauDu­bois et Kim Thúy, au­tant de té­moi­gnages et de ré­flexions qui contri­buent à ali­men­ter cette dis­cus­sion.

L’indéniable in­tel­li­gence du réa­li­sa­teur Fran­cis Le­gault est d’avoir su de­meu­rer fi­dèle à l’es­prit de Gilles Vi­gneault et Fred Pel­le­rin, même avec ce su­jet pour­tant bien éloi­gné de leurs oeuvres. Il s’as­sure ain­si de ral­lier et de pas­sion­ner les ad­mi­ra­teurs de ces deux grands ar­tistes.

Ce n’est pas un ha­sard si Le goût d’un pays a re­çu le prix du pu­blic lors de la der­nière édi­tion des Ren­contres in­ter­na­tio­nales du do­cu­men­taire de Mon­tréal (RIDM). Car il ne faut pas s’y trom­per, ce do­cu­men­taire de 102 mi­nutes s’adresse à toute la fa­mille et est per­ti­nent, pas­sion­nant, éton­nant et sa­cré­ment poé­tique. On en re­de­mande!

On ne pour­rait pen­ser à mieux que Gilles Vi­gneault et Fred Pel­le­rin pour par­ler de la culture qué­bé­coise dans le do­cu­men­taire Le goût d’un pays. PHO­TO COURTOISIE

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.