DANS LE TOP 10 DU TIME

Le Journal de Quebec - Weekend - - MUSIQUE - Va­nes­sa Gui­mond

Le pia­niste Jean-Mi­chel Blais, à qui l’on doit Il, consi­dé­ré par le ma­ga­zine

Time comme l’un des 10 meilleurs al­bums de l’an­née, n’ar­rive tou­jours pas à croire que son pre­mier opus, en­re­gis­tré avec les moyens du bord, se soit taillé une place au sein de ce pres­ti­gieux pal­ma­rès de fin d’an­née.

Les noms de Frank Ocean, qui fait pré­sen­te­ment sen­sa­tion avec son al­bum Blonde, ain­si que ceux de Ri­han­na ( An­ti), Ra­dio­head ( A Moon Sha­ped Pool) et So­lange ( A

Seat at The Table) fi­gurent éga­le­ment à ce pal­ma­rès, pa­ru il y a une di­zaine de jours.

«Je me dis que ça n’a pas de bon sens. Il y a Ri­han­na, Ra­dio­head et puis le pe­tit gars de Ni­co­let qui a en­re­gis­tré quelque chose dans son ap­part», a dé­cla­ré le mu­si­cien lors d’une en­tre­vue ac­cor­dée au Jour­nal.

«D’un autre cô­té, ça me ras­sure, car ça me dit que l’on est prêt à croire que la mu­sique puisse tou­cher les gens sans qu’il y ait eu 500 000 $ d’in­ves­tis sur un al­bum», a-t-il ajou­té.

AN­NÉE BIEN REM­PLIE

En plus d’avoir ob­te­nu la re­con­nais­sance du Time, le disque de Jean-Mi­chel Blais, qui a vu le jour sur Band­camp avant d’être lan­cé of­fi­ciel­le­ment par Arts & Crafts, en fé­vrier der­nier, s’est éga­le­ment re­trou­vé sur la longue liste du prix de mu­sique Po­la­ris, qui ré­com­pense chaque an­née le meilleur al­bum ca­na­dien.

«C’est moi qui suis le plus éton­né, dans tout ça, a dit le mu­si­cien. De­puis le dé­but, coup après coup, il m’ar­rive des choses com­plè­te­ment in­at­ten­dues.»

Il faut dire qu’à pa­reille date, il y a un an, l’ar­tiste de 32 ans était loin de se dou­ter que l’an­née 2016 al­lait en être une aus­si mar­quante, dans son par­cours.

«J’étais prof au cé­gep, en édu­ca­tion spé­cia­li­sée, a-t-il rap­pe­lé. De­puis que la maison de disques Arts & Crafts m’a approché, je pense tou­jours que tout ce qui m’ar­rive est une joke. Une chance qu’il y a des gens au­tour de moi pour me bras­ser un peu.»

EN DE­MANDE

Après avoir vé­cu son bap­tême de pro­mo­tion, avec la sor­tie de son disque, Jean-Mi­chel Blais a pré­sen­té ses deux pre­miers concerts à Montréal, sa ville d’adop­tion, dans le cadre du Fes­ti­val de jazz, cet été.

«Quand je suis sur scène, je ne suis plus vrai­ment là. Je suis comme en transe. J’ai l’im­pres­sion qu’il y a quelque chose de beau­coup plus grand que moi qui tran­site à tra­vers moi et qui va tou­cher les gens. C’est ce qui me mo­tive à conti­nuer.»

En plus d’avoir of­fert quelques pres­ta­tions dans la pro­vince et d’avoir pris part à des vi­trines ailleurs au Ca­na­da et aux États-Unis, le mu­si­cien a par­ti­ci­pé à Pop Montréal et s’est pro­duit à la Red Bull Mu­sic Aca­de­my aux cô­tés de CFCF, au cours des der­nières se­maines.

«Ç’a été dur, pour moi, de chan­ger ma fa­çon de voir les choses, a ex­pli­qué ce­lui qui se consacre à temps plein à la mu­sique de­puis quelques mois à peine. J’ai pas­sé une se­maine à an­gois­ser, à me de­man­der com­ment j’al­lais struc­tu­rer mes jour­nées, do­ré­na­vant. C’est comme si, sou­dai­ne­ment, tout est pos­sible.»

INS­PI­RÉ

Heu­reux de sa dé­ci­sion, l’ar­tiste, qui soutient ne pas fer­mer com­plè­te­ment la porte à l’en­sei­gne­ment, est au­jourd’hui plus ins­pi­ré que ja­mais.

«De­puis que je fais ça à temps plein, je réa­lise que je ne pour­rais pas avoir un autre em­ploi. Comme je com­mence et que je ren­contre plein de monde, je suis vrai­ment ins­pi­ré. J’ai en­core com­po­sé une chan­son, hier soir. Ça va dans tous les sens.»

L’ar­tiste, qui planche ac­tuel­le­ment sur son pro­chain opus, disque sur le­quel on re­trou­ve­ra des ef­fets élec­tro­niques, se ré­jouit de consta­ter l’in­té­rêt sus­ci­té par sa mu­sique.

D’ailleurs, ce­lui qui a ré­cem­ment si­gné une en­tente avec l’agence fran­çaise Mé­lo­dyn, tour­neur de Chil­ly Gon­zales, se dit ou­vert à l’idée de se pro­duire sur le Vieux-Conti­nent, dans un ave­nir proche.

«Je pense qu’il y a un re­tour au pia­no, une mon­tée de la mu­sique ins­tru­men­tale. Sou­vent, la mu­sique ins­tru­men­tale est as­so­ciée au cinéma, mais je trouve qu’au­jourd’hui, avec notre pos­si­bi­li­té d’écou­ter de la mu­sique par­tout et en tout temps, la mu­sique de­vient un peu la trame so­nore de nos vies.» Toutes les in­for­ma­tions concer­nant Jean-Mi­chel Blais se trouvent à l’adresse jean­mi­chel­blais.com.

«Je me dis que ça n’a pas de bon sens. Il y a Ri­han­na, Ra­dio­head et puis le pe­tit gars de Ni­co­let qui a en­re­gis­tré quelque chose dans son ap­part», a dit Jean-Mi­chel Blais, en en­tre­vue.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.