LES 50 MEILLEURS AL­BUMS DE 2016

De Cé­line Dion à Ala­clair En­semble, en pas­sant par Bob Dy­lan et Beyon­cé, les al­bums de qua­li­té ont été nom­breux cette an­née. Voi­ci les 50 meilleurs à mettre sous le sa­pin ou sim­ple­ment à ajou­ter à sa col­lec­tion per­son­nelle. Joyeuses Fêtes à tous les mé­lom

Le Journal de Quebec - Weekend - - MUSIQUE - An­dré Pé­lo­quin jour­nal­de­mon­treal.com andre.pe­lo­quin@que­be­cor­me­dia.com

7 JOURS EN MAI 7 JOURS EN MAI FOLK

Au-de­là de la lé­gende (de grosses poin­tures comme Mi­chel Ri­vard et Ma­ra Trem­blay re­mi­sant leurs ego, un al­bum com­po­sé et en­re­gis­tré en sept jours, des chan­sons et duos ins­pi­rés de bouts de pa­pier pi­gés dans un cha­peau, etc.), ce col­lec­tif folk pro­pose une oeuvre foi­son­nante, ex­plo­rant un monde des pos­sibles qui al­lu­me­ra les mé­lo­manes. Aus­si à sou­li­gner: la réa­li­sa­tion cha­leu­reuse qui fait fi des ar­ti­fices et bé­quilles ha­bi­tuels afin de lais­ser ce tra­vail d’équipe in­es­pé­ré res­pi­rer.

AGAINST ME! SHAPE SHIFT WITH ME PUNK ROCK

En 2014, le com­bo punk li­vrait une bombe ex­plo­rant la trans­gen­ri­té de sa chan­teuse. Deux ans plus tard, Against Me! pro­pose une autre oeuvre fouillant ces thé­ma­tiques. Sans avoir l’ef­fet de sur­prise de Trans­gen­der Dys­pho­ria Blues, Shape Shift With Me conserve la force de frappe, le don pour les mé­lo­dies sur­vi­ta­mi­nées et, sur­tout, la plume acé­rée de Lau­ra Jane Grace.

A TRIBE CALLED QUEST WE GOT IT FROM HERE... THANK YOU 4 YOUR SER­VICE RAP

Dix-huit ans après son «der­nier» al­bum et 9 mois après la mort de Phife Dawg, co­fon­da­teur du pro­jet, le dé­sor­mais trio rap culte re­fait sur­face avec un LP jouis­sif. Des beats dia­ble­ment ef­fi­caces, tour à tour ex­plo­sifs et pla­nants. Des textes ef­fi­lés ( We The People, une piste dé­non­çant plu­sieurs maux – dont Do­nald Trump –, vaut le dé­tour). Des in­vi­tés de marque (Ken­drick, Ka­nye et j’en passe)… tout pour plaire, quoi!

ALA­CLAIR EN­SEMBLE LES FRÈRES CUEILLEURS RAP

Alors que l’uni­vers en­tou­rant le col­lec­tif est en constante ébul­li­tion – Red­next Le­vel, pro­jets so­los et autres maxis concepts –, Ala­clair En­semble sur­prend en «re­ve­nant aux sources» avec un qua­trième LP moins «post-ri­go­don» (ou plus près de 4,99, le pre­mier LP qui a lan­cé le bal). Ala­clair oblige, la joyeuse bande est tou­te­fois loin de ren­trer dans les rangs et fait à sa tête en évi­tant no­tam­ment les pièges de l’ému­la­tion du post-rap si po­pu­laire chez cer­tains de ses congé­nères.

A TRIBE CALLED RED WE ARE THE HALLUCI NA­TION ÉLEC­TRO

Rares sont les pro­jets en­ga­gés qui de­meurent ex­ci­tants au fil des an­nées. Ce trio pow-wow-step, lui, in­nove en­core et tou­jours avec une troi­sième oeuvre qui re­pose sur un concept ras­sem­bleur et au­da­cieux: se joindre à une na­tion glo­bale, in­clu­sive et res­pec­tueuse. La mu­sique, elle, est élec­tri­sante et im­pré­vi­sible; le com­bo de DJ se fai­sant aus­si ex­plo­sif ( R.E.D. en té­moigne) que pla­nant ( Ea­nan, par exemple).

AMYLIE LES ÉCLATS POP

L’au­teu­re­com­po­si­tri­cein­ter­prète se fait plus aven­tu­rière sur Les éclats, un troi­sième al­bum à des ki­lo­mètres de ses in­cli­nai­sons pop et folk d’an­tan. Quelque part entre le rock de sa consoeur Sa­lo­mé Le­clerc et des beaux risques de Klô Pel­gag, Amylie s’éman­cipe sur un disque sur­pre­nant... et ça, ça vient d’un type qui est tou­jours de­meu­ré de glace de­vant l’oeuvre de cette ar­tiste.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.