HALLE BER­RY PRÊTE À TOUT

Le Journal de Quebec - Weekend - - CINÉMA - ISA­BELLE HONTEBEYRIE

Dans Kid­nap­pé, l’ac­trice os­ca­ri­sée Halle Ber­ry in­carne la mère d’un en­fant de six ans en­le­vé dans un parc.

L’en­lè­ve­ment d’un en­fant est, sans conteste, le pire cau­che­mar des pa­rents. Uti­li­sant cette si­tua­tion d’hor­reur, le scé­na­riste Knate Gwalt­ney en fait un sus­pense d’ac­tion de 95 mi­nutes.

Alors que Kar­la Dy­son (Halle Ber­ry) s’éloigne pour ré­pondre au té­lé­phone, l’im­pen­sable se pro­duit : le pe­tit Fran­kie, 6 ans, dis­pa­raît. Af­fo­lée, elle cherche par­tout, l’ap­pelle, puis le voit en­traî­né mal­gré lui dans une voi­ture.

UN FILM QUI DÉÇOIT

Réa­li­sé par Luis Prie­to ( Pu­sher),

Kid­nap­pé est une simple suc­ces­sion de pour­suites de voi­tures et de scènes d’ac­tion qui ont du mal à le­ver, no­tam­ment en rai­son de l’ab­sence de dia­logues. Car, comme Kar­la est toute seule au vo­lant de son VUS à la pour­suite des deux kid­nap­peurs, Knate Gwalt­ney la fait com­men­ter ce qui se dé­roule avec plus ou moins de suc­cès.

L’in­trigue est cou­sue de fil blanc et il n’y a pas vrai­ment de sur­prises puis­qu’on sait que Kar­la va, non seule­ment se trans­for­mer en fu­rie pour ré­cu­pé­rer son fils, mais aus­si qu’elle a toutes les chances d’y par­ve­nir, et ce, sans l’aide de qui que ce soit.

Ce ne sont pas les films d’ac­tion au fé­mi­nin qui manquent ces temps-ci,

Blonde ato­mique avec Char­lize The­ron étant le plus ré­cent exemple de ce genre en pleine crois­sance. Il manque in­con­tes­ta­ble­ment à Kid­nap­pé du sus­pense, de la di­ver­si­té au ni­veau des scènes d’ac­tion et, sur­tout, un scé­na­rio et des dia­logues qui met­traient en va­leur le ta­lent in­dé­niable de l’ac­trice prin­ci­pale.

PHO­TO COURTOISIE

Kar­la Dy­son (Halle Ber­ry) est la ma­man mo­no­pa­ren­tale de Fran­kie, 6 ans.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.