DORTOIR D’AVIONS

Le Journal de Quebec - Weekend - - VACANCES -

Chaque fois que je passe en Ari­zo­na, je viens je­ter un coup d’oeil à cet éton­nant en­tre­pôt à ciel ou­vert de mil­liers d’avions mi­li­taires en­dor­mis, non loin de Tuc­son, prêts à être désha­billés de leur man­teau de plas­tique pro­tec­teur et à s’en­vo­ler pour une terre à dé­truire, se­lon l’ima­gi­na­tion d’un pré­sident im­pré­vi­sible. Com­bien de mil­liards de dol­lars d’équi­pe­ment in­ac­tif y a-t-il par ici ?

Pour les amants de l’his­toire, une jour­née au mu­sée Pi­ma (Pi­ma Air and Space Mu­seum) s’im­pose. Vous pour­rez y vi­si­ter l’an­cien avion Air Force 1 de John F Ken­ne­dy, un Boeing 707. Juste à cô­té, ce­lui du pré­sident Tru­man, à hé­lices. Pour ma part, en 2000, j’ai vi­si­té ce­lui de Tru­man, mais pas ce­lui de Ken­ne­dy parce qu’un ser­pent à son­nette se te­nait près de l’es­ca­lier, fai­sant en­tendre ses clo­chettes.

MO­DÈLES DÉSUETS

Croyez-le ou non : la route jouxte l’im­mense ter­rain mi­li­taire, par­fai­te­ment vi­sible. Seules des clô­tures barrent le che­min. Des pa­trouilles de po­li­ciers cir­culent en per­ma­nence dans les pa­rages. Ils ne m’ont pas em­pê­ché de prendre des pho­tos puisque c’est per­mis. Il faut dire que la plu­part des mo­dèles vi­sibles sont désuets. Des F-14 vé­té­rans du Viet­nam qui m’avaient im­pres­sion­né il y a dix-sept ans n’étaient plus vi­sibles cet au­tomne ; sont-ils al­lés à la fer­raille ou au mu­sée ? On me dit que plu­sieurs de ces avions four­nissent des pièces ou des mé­taux pour d’autres mo­dèles en­core ac­tifs. Bref, il s’agit d’une « cour à scrap » aé­ro­nau­tique pour l’ar­mée amé­ri­caine. Un spec­tacle que l’on ne trouve nulle part ailleurs.

GILLES PROULX Col­la­bo­ra­tion spé­ciale SOU­VE­NIRS DE VOYAGES Voi­ci le guide Yves Ro­billard (à droite), em­ployé par Groupe Qué­bec Voyage. Sa cul­ture gé­né­rale ex­tra­or­di­naire en fai­sait une en­cy­clo­pé­die vi­vante. Grâce à lui, j’ai ap­pris énor­mé­ment de dé­tails au su­jet du Mid­west.

Plu­sieurs F-16 sont sta­tion­nés ici, voire en pé­ni­tence, en at­ten­dant la pro­chaine oc­ca­sion de ser­vir. Voi­là une chose que l’on n’a pas au Ca­na­da !

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.