Ro­bert Pi­ché ac­croche ses ailes

Le cé­lèbre pi­lote a ef­fec­tué un der­nier al­ler-re­tour Mon­tréal–qué­bec hier

Le Journal de Quebec - - ACTUALITÉS - CA­THE­RINE MONTAMBEAULT Le Jour­nal de Mon­tréal

Un at­ter­ris­sage tout en dou­ceur sous un ton­nerre d’ap­plau­dis­se­ments. Voi­là comment s’est conclu, hier, le der­nier vol en car­rière du com­man­dant Pi­ché.

« Je suis content que tout se soit bien pas­sé », a-t-il souf­flé après avoir po­sé l’air­bus A-330 d’air Tran­sat, qu’il pi­lo­tait pour une ul­time fois.

« Je ne réa­lise pas en­core tout à fait que je prends ma re­traite, mais je me sens bien! »

Avant d’ac­cro­cher ses ailes pour de bon, le pi­lote le plus cé­lèbre du Qué­bec a dé­ci­dé d’ef­fec­tuer un court al­ler-re­tour Mon­tréal–qué­bec au pro­fit de sa fon­da­tion, qui oeuvre au­près des per­sonnes aux prises avec des dé­pen­dances.

Quelque 375 per­sonnes ont ré­pon­du à l’ap­pel et ont dé­bour­sé entre 500 $ et 1000 $ pour faire un tour d’avion en sa com­pa­gnie.

SON SAU­VEUR

Par­mi elles se trou­vait Eli­sa Ber­nard, l’une des pas­sa­gères du fa­meux vol 236, que le com­man­dant a at­ter­ri d’ur­gence aux Açores en 2001. En sau­vant la vie de Mme Ber­nard et de 305 autres per­sonnes, Ro­bert Pi­ché a été pro­pul­sé au rang de hé­ros na­tio­nal.

Seize ans plus tard, la femme de To­ron­to, qui a le nu­mé­ro 236 ta­toué sur la nuque, est tou­jours aus­si re­con­nais­sante en­vers ce­lui qu’elle ap­pelle « son com­man­dant ».

« Pour moi, c’était ex­trê­me­ment im­por­tant de bou­cler la boucle en as­sis­tant à son der­nier vol au­jourd’hui [hier], a-t-elle confié, vi­si­ble­ment émue. Je vou­lais le voir pro­fi­ter de ce beau mo­ment en­tou­ré des siens, parce qu’il le mé­rite am­ple­ment. »

Plu­sieurs per­son­na­li­tés pu­bliques ont aus­si pris part à la cé­lé­bra­tion, dont l’ac­teur Mi­chel Cô­té, qui a in­car­né le pi­lote dans le film Pi­ché : entre ciel et terre.

« Ce n’est pas tout le monde qui a vé­cu une vie comme lui, a-t-il sou­li­gné. […] Tout ce qu’il a fait pour com­battre ses dé­mons et ar­ri­ver où il est ren­du, c’est re­mar­quable. »

GÉ­NÉ­REUX

Pour l’ani­ma­teur et co­mé­dien Paul Houde, grand pas­sion­né d’avia­tion, il s’agis­sait d’un évé­ne­ment à ne pas man­quer. « À 17 h 40, quand Ro­bert a po­sé l’avion sur la piste 06 gauche, et qu’il nous a dit pour la der­nière fois “mes­dames et mes­sieurs, bien­ve­nue à Mon­tréal”, ça m’a don­né un pe­tit coup au coeur », a-t-il ra­con­té.

M. Houde sou­li­gnait que même si la car­rière de pi­lote de Ro­bert Pi­ché est ter­mi­née, l’homme qui a vain­cu sa dé­pen­dance à l’al­cool conti­nue­ra d’ap­por­ter son aide aux « écor­chés de la vie ».

« De tous ceux que j’ai ren­con­trés, Ro­bert est sans doute la per­sonne qui a le plus ai­dé de gens à dis­tance, par son image et son cha­risme », a-t-il men­tion­né.

CHAN­SON

Soeur An­gèle, qui a bien fait rire les pas­sa­gers en pre­nant le mi­cro pour chan­ter en ita­lien, par­tage le même avis.

« C’est un homme qui a su prendre les bonnes dé­ci­sions mal­gré la peur et l’an­goisse, a-t-elle dit. Et là, il s’est em­bar­qué dans une cause pour ai­der les gens qui ont be­soin d’un coup de pouce, alors je lui dis bra­vo. »

PHO­TOS CA­THE­RINE MONTAMBEAULT

Le com­man­dant Ro­bert Pi­ché était fé­brile avant de prendre les com­mandes d’un Air­bus A-330 pour la der­nière fois.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.