Les pro­fits en baisse de 8 %

Le Journal de Quebec - - ARGENT -

La nou­velle ré­gle­men­ta­tion sur les ho­no­raires ver­sés aux phar­ma­ciens au Qué­bec a fait mal au Groupe Jean Cou­tu. Son bé­né­fice net a glis­sé de 8 % au der­nier tri­mestre. Les ré­sul­tats dé­voi­lés hier font état d’un bé­né­fice net de 47,8 mil­lions $ (26 cents par ac­tion) au deuxième tri­mestre, en baisse par rap­port aux 51,5 M$ dé­voi­lés à la même pé­riode l’an der­nier. Les ré­sul­tats de Jean Cou­tu n’ont tou­te­fois pas dé­çu les ana­lystes, puis­qu’ils sont su­pé­rieurs à leurs at­tentes (24 cents par ac­tion). Au der­nier tri­mestre, le Groupe Jean Cou­tu a no­tam­ment en­re­gis­tré des re­ve­nus de 744,3 M$, en hausse de 6,1 %. Or, la baisse des pro­fits s’ex­plique prin­ci­pa­le­ment par une contri­bu­tion moins gé­né­reuse des pro­duits gé­né­riques Pro Doc au ré­sul­tat net de l’en­tre­prise. Le Groupe Jean Cou­tu as­so­cie cette baisse à la nou­velle ré­gle­men­ta­tion en vi­gueur au Qué­bec sur les ho­no­raires ver­sés aux phar­ma­ciens. La contri­bu­tion de Pro Doc a été de 7,5 M$ pour le tri­mestre ter­mi­né le 2 sep­tembre 2017 com­pa­ra­ti­ve­ment à 17,9 M$ pour le même tri­mestre en 2016.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.