L’église de Saint-Isi­dore se­ra re­cons­truite, mais…

Le Reflet (The News) - - ACTUALITES / NEWS - STÉ­PHANE FOR­TIER Ste­phane.for­tier@eap.on.ca

Lors de la cé­ré­mo­nie du ci­me­tière qui s’est dé­rou­lée à Saint-Isi­dore le 28 août der­nier, Mgr Daniel Ber­ni­quez, vi­caire épis­co­pal, a an­non­cé que l’église de Saint-Isi­dore, in­cen­diée en juillet der­nier, se­ra re­cons­truite, mais sous cer­taines condi­tions.

C’est la pré­ci­sion qu’a vou­lu émettre l’ab­bé Pas­cal Ni­zi­giyi­ma­na, cu­ré de la pa­roisse de Saint-Isi­dore, lors d’une en­tre­vue téléphonique. « Bien sûr j’étais très content quand mon­sei­gneur a an­non­cé cette nou­velle, mais il a ajou­té que l’église re­naî­trait de ses cendres sous cer­taines condi­tions, de pré­ci­ser l’ab­bé. Il faut que les gens s’im­pliquent, par­ti­cipent, au­tre­ment, pour qui re­cons­trui­rons-nous l’église? », a de­man­dé le cu­ré de la pa­roisse. Ce der­nier croit qu’il faut que les gens réa­lisent que l’église est à eux. « Nous ne vou­lons pas re­cons­truire l’église pour qu’elle soit en­suite aban­don­née », a-t-il ajou­té.

Ce qui console l’ab­bé Ni­zi­giyi­ma­na, c’est que la fré­quen­ta­tion de l’église est bonne. Pas moins de 200 billets ont été ven­dus à l’oc­ca­sion du der­nier brunch. « Mais il manque de jeunes fa­milles. Ce­la prend de la re­lève afin que nous ne nous re­trou­vions pas avec une nou­velle église vide », a-t-il pré­ci­sé.

Se­lon le cu­ré de Saint-Isi­dore, tout se passe bien. Les gens ré­pondent bien, l’in­té­rêt est là et ils de­mandent comment ils peuvent ai­der et s’en­ga­ger. Mais avant que l’on en­tre­prenne les dé­marches pour une re­cons­truc­tion, il faut d’abord pro­cé­der à la dé­mo­li­tion et au dé­blayage des dé­combres. « Avant d’en­vi­sa­ger de re­cons­truire, il faut éga­le­ment ré­gler la ques­tion des as­su­rances », a fait re­mar­quer l’ab­bé.

Jus­qu’ici, les cé­lé­bra­tions do­mi­ni­cales avaient lieu à Fournier, mais à par­tir du 18 sep­tembre, elles pour­ront re­ve­nir à SaintI­si­dore, à l’in­té­rieur d’une an­cienne école du vil­lage.

Im­pen­sable que Saint-Isi­dore n’ait pas son église

Pour Mgr Daniel Ber­ni­quez, il est tout sim­ple­ment im­pen­sable qu’une église n’ait plus pi­gnon sur rue à Saint-Isi­dore. « C’est la rai­son pour la­quelle nous en­vi­sa­geons de re­cons­truire, mais avant, il faut s’as­seoir avec les gens de la com­mu­nau­té et s’en par­ler, a af­fir­mé Mgr Ber­ni­quez. Plu­sieurs pa­rois­siens m’ont fait re­mar­quer qu’il ne faut pas re­bâ­tir une église pour en­ter­rer les vieux. Il y a entre 75 et 100 per­sonnes qui fré­quentent l’église sur une base ré­gu­lière à Saint-Isi­dore. Il faut de la re­lève. »

Il pour­suit : « Il est né­ces­saire de re­bâ­tir en pen­sant au fu­tur. Nous avons be­soin d’une nou­velle église, mais une nou­velle église plus conforme à la réa­li­té. Une église plus éco­éner­gique, plus fa­cile d’en­tre­tien, plus fa­cile à éclai­rer, au­tre­ment dit, une église plus mo­deste », a-t-il ex­pli­qué. On parle no­tam­ment d’une église pou­vant ac­cueillir 150 per­sonnes plu­tôt que 300, mais aus­si fonc­tion­nelle.

—photo Ar­chi­dio­cèse Ot­ta­wa

Si les pa­rois­siens y mettent du leur, rien ne s’op­pose à ce que l’église de Saint-Isi­dore soit re­cons­truite.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.