Mis­sion d’éva­cua­tion de Ca­na­diens en Ma­ca­dé­mie

Le Vortex de Bagotville - - MOT DU COMMANDANT -

Du 26 avril au 5 mai, la 2e Es­cadre a par­ti­ci­pé à la pla­ni­fi­ca­tion de l’éva­cua­tion par la voie des airs de Ca­na­diens vou­lant quit­ter la Ma­ca­dé­mie, un pays fic­tif consti­tué d’un ar­chi­pel d’îles de­ve­nu in­stable so­cia­le­ment et po­li­ti­que­ment suite à un trem­ble­ment de terre et tsu­na­mi en fé­vrier 2017.

À cause de l’in­sta­bi­li­té, les com­pa­gnies aé­riennes com­mer­ciales ne sont plus as­su­rées pour at­ter­rir en Ma­ca­dé­mie et donc les Ca­na­diens qui veulent en sor­tir sont bien mal­pris. C’est alors que le gou­ver­ne­ment ca­na­dien in­ter­vient et en­voie une mis­sion, di­ri­gée par Af­faires mon­diales Ca­na­da, pour co­or­don­ner l’éva­cua­tion de ses ci­toyens avec le sou­tien des Forces ar­mées ca­na­diennes, de l’Agence des ser­vices fron­ta­liers Ca­na­da, de la Sé­cu­ri­té pu­blique Ca­na­da, et d’Im­mi­gra­tion, ré­fu­giés et ci­toyen­ne­té Ca­na­da. Bien que les vols d’éva­cua- tion n’aient pas réel­le­ment été ef­fec­tués, les six membres de la 2e Es­cadre dé­ployés en Co­lom­bie - Bri­tan­nique pour l’exer­cice ont ap­pli­qué toutes les étapes de la pla­ni­fi­ca­tion et de la co­or­di­na­tion, in­cluant l’éva­lua­tion des dif­fé­rents aé­ro­dromes et routes dis­po­nibles en Ma­ca­dé­mie et dans le pays voi­sin qui de­vait ac­cueillir les éva­cués, per­met­tant ain­si de va­li­der la por­tion aé­rienne d’en­traî­ne­ment pour ce type de mis­sion. « Les exer­cices sont très im­por­tants car ils per­mettent aux par­ti­ci­pants de se fa­mi­lia­ri­ser avec les autres or­ga­ni­sa­tions im­pli­quées, leurs be­soins et comment ils sont gé­rés. Il se dé­ve­loppe une chi­mie entre les par­ti­ci­pants et c’est un élé­ment clé de la réus­site de la mis­sion » , par­tage la ma­jor Ma­rie- Jacques Gau­thier, co­or­don­na­trice prin­ci­pale des opé­ra­tions aé­riennes de l’Ex Ready Angle et ges­tion­naire des opé­ra­tions à la 2e Es­cadre.

PHO­TO: CPL MAILLET — IMA­GE­RIE ESQUIMALT

Les éva­cués quittent la Ma­ca­dé­mie à bord d’un tra­ver­sier no­li­sé par Af­faires mon­diales Ca­na­da. Le tra­ver­sier est sous la pro­tec­tion du NCSM Bran­don, un na­vire cô­tier de la MRC, et d’un CP- 140 Au­ro­ra, un avion de pa­trouille ma­ri­time de l’ARC.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.