Coup de cha­peau au per­son­nel ci­vil

Le Vortex de Bagotville - - NEWS - Par ad­juc Marc Cor­ri­veau Ad­ju­dant- chef de la BFC Ba­got­ville et de la 3e Es­cadre

Dans la der­nière édi­tion du Vor­tex, le co­lo­nel Ra­diff sou­li­gnait le tra­vail ex­cep­tion­nel des hé­ros obs­curs de la 3e Es­cadre et de la Base qui sont der­rière l’ex­cel­lence de nos opé­ra­tions quo­ti­diennes. Son mes­sage, que je par­tage en­tiè­re­ment, m’a ins­pi­ré et je sou­haite à mon tour re­con­naître le tra­vail et la contri­bu­tion des em­ployés ci­vils de la Base qui eux aus­si sont à la source de nos opé­ra­tions et de leur réus­site. L’Agence des lo­ge­ments de Ba­got­ville nous offre non seule­ment un ex­cellent ser­vice mais nous per­met de lo­ger nos fa­milles dans les mai­sons les mieux en­tre­te­nues et les plus agréables au pays. Le Centre des langues of­fi­cielles re­lève sans ar­rêt les dé­fis de for­ma­tion de notre per­son­nel et nous as­sure d’être apte à rem­plir nos en­ga­ge­ments et pour plu­sieurs d’entre nous, à nous in­té­grer à la belle ré­gion du Sa­gue­nay en nous don­nant la chance d’ap­prendre le fran­çais. Qui ne connaît pas les in­fa­ti­gables conseillers en res­sources hu­maines? Dé­jà des pi­liers de la base, ils se sont sur­pas­sés de­puis l’im­plan­ta­tion du sys­tème de ré­mu­né­ra­tion Phe­nix. Leur ou­ver­ture, leur res­pect et leur gen­tillesse ont per­mis à des di­zaines d’em­ployés ci­vils de la base de ré­soudre leur dos­sier avec le moins d’im­pacts pos­sible. La créa­ti­vi­té et la pas­sion de l’équipe du CRFM de Ba­got­ville sont lé­gen­daires. Par­tout au pays, cette fan­tas­tique es­couade dé­diée à nos fa­milles fait of­fice d’exemple et ins­pire par ses pro­jets in­no­va­teurs et ses liens forts avec la com­mu­nau­té. Sa grande proxi­mi­té avec le Centre de sou­tien au dé­ploie­ment ( CSD) per­met une sy­ner­gie des ef­forts pour as­su­rer l’équi­libre et le bien- être des membres mi­li­taires ab­sents et des fa­milles qui res­tent der­rière. Par­lons- en du CDS, des gens dé­voués, sans cesse à l’af­fut de nou­velles idées pour rendre l’ab­sence liée au dé­ploie­ment plus agréable. Un tra­vail quo­ti­dien qui de­mande de la vi­gi­lance et une grande com­pas­sion. Dy­na­misme et en­ga­ge­ment, deux mots qui ré­sument bien le for­mi­dable tra­vail de l’équipe PSP et de CA­NEX. Des équipes mul­ti­dis­ci­pli­naires et mul­ti­tâches qui ont pour ob­jec­tif com­mun le bien- être de notre com­mu­nau­té. La par­ti­cu­la­ri­té de ces grandes équipes sont leur achar­ne­ment à tou­jours vou­loir être meilleures pour per­mettre aux membres mi­li­taires, aux fa­milles et aux em­ployés ci­vils de Ba­got­ville de vivre et d’évo­luer dans un mi­lieu sain, sé­cu­ri­taire, sti­mu­lant et éner­gi­sant. Je tiens à re­mer­cier éga­le­ment le per­son­nel de sou­tien qui dans l’ombre chaque jour, nos concierges, nos ad­jointes ad­mi­nis­tra­tives, les com­mis­sion­naires ain­si que tous ceux que j’ou­blie sans doute mais qui font la dif­fé­rence. Per­met­tez- moi de ter­mi­ner avec une men­tion spé­ciale à la dy­na­mique et sou­riante équipe de Brook­field me­née de main de maître par Mme Ar­lène Boi­ly et qui en­tame of­fi­ciel­le­ment son der­nier mois d’opé­ra­tion à Ba­got­ville. Mer­ci pour la pa­tience, la gen­tillesse et l’ac­com­pa­gne­ment hors du com­mun que vous avez of­ferts aux membres de Ba­got­ville de­puis près de 20 ans. Votre pré­sence ras­su­rante et ex­perte nous man­que­ra beau­coup.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.