Le 11 novembre marque le cen­te­naire de l'Armistice de 1918...

Le Vortex de Bagotville - - LA UNE -

Le 8 août 1918, les forces al­liées sur le front de l'Ouest ont lan­cé une of­fen­sive ma­jeure contre les lignes al­le­mandes près de la ville d'Amiens, en France.

La ba­taille d'Amiens a mar­qué le dé­but des « cent jours du Ca­na­da » et les trois der­niers mois de la Pre­mière Guerre mon­diale. Pen­dant cette pé­riode, une sé­rie de vic­toires im­pres­sion­nantes du Corps ca­na­dien a confir­mé sa ré­pu­ta­tion en tant que troupes d'as­saut d'élite. De­vant le suc­cès du Corps ca­na­dien et des al­liés dans la ba­taille d'Amiens, les Ca­na­diens ont été dé­pla­cés vers le nord jus­qu'à Ar­ras. S'étant à peine re­po­sés, ils ont conti­nué à faire pres­sion sur les forces al­le­mandes, ont bri­sé la ligne Dro­court- Quéant le 2 sep­tembre, ont per­cé la ligne Hin­den­burg en s'em­pa­rant du bois de Bour­lon le 27 sep­tembre, et ont avan­cé jus­qu'à Cam­brai, Mont Houy, Va­len- ciennes pour at­teindre Mons, en Bel­gique, en oc­tobre et au dé­but de novembre 1918. Au cours des trois der­niers mois de la Pre­mière Guerre mon­diale, le Corps ca­na­dien a avan­cé de presque 130 ki­lo­mètres, a fait quelque 32 000 pri­son­niers al­le­mands et s'est em­pa­ré de près de 3 800 pièces d'ar­tille­rie, mi­trailleuses et mor­tiers de l'en­ne­mi. Au terme des cent jours du Ca­na­da, 30 Ca­na­diens et Terre- Neu­viens se sont vu dé­cer­ner la Croix de Vic­to­ria, soit la plus haute dé­co­ra­tion pour acte de bra­voure qu'ils pou­vaient re­ce­voir. Les cent jours du Ca­na­da se sont sol­dés par la fin de la Pre­mière Guerre mon­diale et la si­gna­ture de l'Armistice le 11 novembre 1918. En 2018, le Ca­na­da sou­ligne donc le 65e an­ni­ver­saire de l'armistice de la guerre de Co­rée, le 10e an­ni­ver­saire de la Jour­née na­tio­nale des Casques bleus ain­si que le 100e an­ni­ver­saire des Cent jours du Ca­na­da et de l'Armistice ‒ des ja­lons du che­min vers la paix et la li­ber­té sur le­quel nous conti­nuons de mar­cher au­jourd'hui. Pour les mi­li­taires de Ba­got­ville, le 11 novembre se­ra une jour­née bien rem­plie. Les membres de la 3e Es­cadre se ras­sem­ble­ront au Han­gar 7 à comp­ter de 10 h pour la tra­di­tion­nelle cé­ré­mo­nie du Jour du sou­ve­nir en pré­sence de plu­sieurs cen­taines d’in­vi­tés. Au même mo­ment, les membres de la 2e Es­cadre pren- dront part à Al­ma à un évé­ne­ment com­mé­mo­ra­tif. Les membres du NCSM Cham­plain sou­li­gne­ront aus­si le Jour du sou­ve­nir au cours d’une cé­ré­mo­nie. Fait à sou­li­gner, des re­pré­sen­tant de l’équi­page du NCSM Chi­cou­ti­mi se join­dront à eux pour l’oc­ca­sion. Fi­na­le­ment, à l’ini­tia­tive de membres de la Lé­gion dans la ré­gion, une com­mé­mo­ra­tion spé­ciale se tien­dra à la ca­thé­drale de Chi­cou­ti­mi, à 16 h, le 11 novembre. À cette oc­ca­sion, les cloches des églises son­ne­ront 100 coups pour rap­pe­ler les cents ans qui se sont écou­lés de­puis la fin de la Grande Guerre. Tous les membres de la com­mu­nau­té de Ba­got­ville sont in­vi­tés à par­ti­ci­per à ce ras­sem­ble­ment.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.