5 fonc­tion­na­li­tés !

4 1 2

Les Affaires Plus - - Investir -

L’ap­pa­rence, la fa­ci­li­té d’uti­li­sa­tion et la convi­via­li­té d’une pla­te­forme sont dé­sor­mais les élé­ments de dif­fé­ren­cia­tion les plus im­por­tants d’une firme par rap­port à une autre. Se­lon Glenn A. La­coste, pré­sident de Sur­vis­cor, une firme in­dé­pen­dante qui se spé­cia­lise dans l’éva­lua­tion des ins­ti­tu­tions fi­nan­cières, BMO Ligne d’ac­tion four­nit la meilleure ex­pé­rience glo­bale pour le client, tous cri­tères confon­dus. « Au cha­pitre de la qua­li­té du site Web, Sco­tia IT­rade et Ques­trade rem­portent ce­pen­dant la palme », ré­sume-t-il.

Chose cer­taine, l’in­dus­trie du cour­tage est dé­fi­ni­ti­ve­ment en mode in­no­va­tion. Pour Sa­bri­na Del­la Fa­zia, di­rec­trice gé­né­rale, BMO Ligne d’Ac­tion, Qué­bec et At­lan­tique, le dé­ve­lop­pe­ment des fonc­tion­na­li­tés mo­biles est à sur­veiller. « Les ca­pa­ci­tés d’in­ves­tis­se­ment mo­biles conti­nue­ront de s’amé­lio­rer dans l’ave­nir, alors que de plus en plus d’in­ves­tis­seurs veulent ac­cé­der à un plus vaste éven­tail d’ou­tils de pla­ce­ment à par­tir de leur té­lé­phone in­tel­li­gent », di­telle. Pour le mo­ment, cer­taines fonc­tion­na­li­tés dis­po­nibles sur les pla­te­formes de né­go­cia­tion ob­tiennent la fa­veur des ex­perts consul­tés.

Cotes en temps réel

Fi­ni, les cotes en dif­fé­ré de 15 mi­nutes ! Les cotes en temps réel sont dé­sor­mais pro­po­sées par plu­sieurs cour­tiers en ligne pour vous per­mettre de suivre les fluc­tua­tions de mar­ché chaque fois que vous ac­tua­li­sez la co­ta­tion en question. Elles se re­trouvent gé­né­ra­le­ment au mo­ment de la né­go­cia­tion du titre, et par­fois dans le por­te­feuille même, où la va­leur des titres dé­te­nus fluc­tue au même rythme.

Comptes à deux de­vises (CAD et USD)

Une fonc­tion­na­li­té des plus per­ti­nentes pour les in­ves­tis­seurs qui pré­voient ache­ter des ac­tions amé­ri­caines. Les tran­sac­tions y sont ré­glées dans la de­vise uti­li­sée.

L’in­ves­tis­seur pos­sède donc un solde ca­na­dien et un solde amé­ri­cain à l’in­té­rieur du compte. Il peut né­go­cier sur les mar­chés ca­na­diens et amé­ri­cains sans se pré­oc­cu­per du taux de change. Trois cour­tiers se dé­marquent par­ti­cu­liè­re­ment sur ce cha­pitre. Vir­tual Bro­kers, RBC Di­rect In­ves­ting et Ques­trade pro­posent cette fonc­tion­na­li­té pour les comptes, en­re­gis­trés et non en­re­gis­trés. BMO Ligne d’ac­tion et In­ter­ac­tive Bro­kers l’offrent, mais pour les comptes en­re­gis­trés seu­le­ment.

Ré­équi­li­brage de por­te­feuille

Sa­bri­na Del­la Fa­zia est d’avis que la pla­ni­fi­ca­tion fi­nan­cière joue un rôle ac­cru dans l’offre de pla­ce­ments en ligne. L’in­té­gra­tion des ro­bots-conseillers ou de ser­vices de ré­équi­li­brage de por­te­feuille aux pla­te­formes de né­go­cia­tion semble d’ailleurs vou­loir lui don­ner rai­son. Banque Na­tio­nale Cour­tage Di­rect pro­pose l’ou­til In­vestCube – les por­te­feuilles sont éva­lués chaque mois et ré­équi­li­brés lorsque né­ces­saire pour conser­ver la ré­par­ti­tion ci­blée de l’ac­tif – aux uti­li­sa­teurs de sa pla­te­forme de tran­sac­tions.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.