Clau­dine Roy, en­tre­pre­neure en sé­rie

Les Affaires - - Focus -

Quand je l’ai ren­con­trée, à la mi-sep­tembre, Clau­dine Roy s’ap­prê­tait à re­par­tir en ex­pé­di­tion avec un nou­veau groupe d’ama­teurs de plein air et de la Gas­pé­sie : pour la qua­trième fois, au lieu de la tra­ver­ser en plein hi­ver, elle leur pro­po­sait de la par­cou­rir à pied, en bot­tines, comme elle le dit, de Ma­tane à Gas­pé.

Une ran­don­née pé­destre unique, par étapes, avec des liens par au­to­car. Parce que, même si on est en­ti­ché de la ré­gion, 400 km à pied se­rait beau­coup de­man­der… Et 200 per­sonnes y ont par­ti­ci­pé. Des mor­dus ou des cu­rieux. La ré­pu­ta­tion de ces ex­cu­sions uniques est telle que Mme Roy doit tou­jours, à son grand re­gret, re­fu­ser des in­té­res­sés, faute de place !

Pierre Cayouette en est un ha­bi­tué, hi­ver comme été. Au­teur et jour­na­liste, il a entre autres écrit Aux com­mandes du des­tin, sur l’odys­sée du pi­lote Ro­bert Pi­ché, et Lettres à un jeune po­li­ti­cien, avec Lu­cien Bou­chard. Il a vu Clau­dine Roy à l’oeuvre : c’est « une vé­ri­table ras­sem­bleuse, une am­bas­sa­drice de sa Gas­pé­sie avec ce pro­duit ex­cep­tion­nel », au point qu’elle convainc an­née après an­née des vi­si­teurs comme An­nick Co­jean, grande re­por­ter au jour­nal Le Monde, d’y par­ti­ci­per. Ima­gi­nez les re­tom­bées !

Elle au­rait eu l’idée, il y a 15 ans, de créer la « Grande tra­ver­sée de la Gas­pé­sie ». Un mi­lieu rude, des condi­tions dif­fi­ciles entre mer et mon­tagne en plein hi­ver, avec des haltes in­édites, comme cette vi­site au fond de la mine de Mur­do­ch­ville… et une ré­pu­ta­tion qui ne cesse de gran­dir. « L’ac­ti­vi­té est un pré­texte, dit-elle, pour dé­cou­vrir la Gas­pé­sie, sa bouffe, sa culture et ses pay­sages. »

Tout le monde, ou presque, connaît Clau­dine Roy à Gas­pé. Et pour cause : elle a in­ves­ti, et s’est in­ves­tie corps et âme, dans son coin de pays.

Il y a 34 ans, elle fon­dait un res­tau­rant aujourd’hui in­dis­so­ciable de Gas­pé, le Bri­seBise. Pour y par­ve­nir, elle a ima­gi­né avant l’heure ce qu’on ap­pelle aujourd’hui le so­cio­fi­nan­ce­ment. Près de 400 per­sonnes ont ré­pon­du à l’ap­pel. Le res­tau­rant est aus­si de­ve­nu un foyer d’ani­ma­tion cultu­relle et a ser­vi de lieu de lan­ce­ment à des ar­tistes comme Isa­belle Bou­lay. Mme Roy vient tout juste de le cé­der à un jeune re­pre­neur, Si­mon Poi­rier, qui per­pé­tue la tra­di­tion.

In­fa­ti­gable, elle a en­suite ra­che­té au cen­tre­ville de Gas­pé une jo­lie au­berge en faillite, qu’elle a re­bap­ti­sée L’Au­berge sous les arbres et qu’elle a su­per­be­ment re­dres­sée, au point que le site TripAd­vi­sor vient de l’in­clure dans son pal­ma­rès des 10 meilleurs éta­blis­se­ments du Qué­bec, avec la note de 5 sur 5 !

De nou­veaux com­bats

Si ses af­faires vont plu­tôt bien, elle sait que celles de sa ré­gion sont in­égales. « La Gas­pé­sie et les îles de la Ma­de­leine demeurent, éton­nam­ment, un des se­crets les mieux gar­dés du Qué­bec », dit-elle… en re­con­nais­sant qu’il n’est pas tou­jours fa­cile de s’y rendre. « Il fait bon vivre ici, mais il y a des failles pour ce qui est du trans­port, ad­met-elle, dé­plo­rant le fait que le lien fer­ro­viaire, entre autres, est dé­sor­mais in­ter­rom­pu. « Une tris­tesse in­croyable », di­telle, sa­chant à quel point le tra­jet était spec­ta­cu­laire en bor­dure de la mer. Les liai­sons par au­to­car, elles, sont moins fré­quentes, alors que l’avion coûte cher…

De nou­veaux com­bats qu’elle n’aban­don- ne­ra pas si elle trouve le temps de s’y consa­crer entre son mé­tier d’au­ber­giste et sa pro­fes­sion d’ad­mi­nis­tra­trice de so­cié­tés. Elle siège no­tam­ment sur le con­seil d’In­ves­tis­se­ment Qué­bec, où elle se fait la fière pro­mo­trice des in­té­rêts du Qué­bec, à com­men­cer par ceux de sa chère Gas­pé­sie. – Re­né Vé­zi­na

« Il fait bon vivre ici, mais il y a des failles pour ce qui est du trans­port. » – Clau­dine Roy, femme d’af­faires ori­gi­naire de Gas­pé­sie

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.