Dé­si­rs et réa­li­tés

Les Affaires - - Billet / Sommaire - Ju­lie Cailliau Ré­dac­trice en chef, Groupe Les Af­faires ju­lie.cailliau@tc.tc @ju­lie140c

« C’est à la mode d’être en­tre­pre­neur, alors qu’en réa­li­té, c’est un mé­tier for­mi­dable en soi, et en même temps, il faut bien dire que c’est... hor­rible! »

Cet aveu rem­pli de lu­ci­di­té, c’est ce­lui de Ro­dolphe Bar­rere, co­fon­da­teur et coPDG de Pot­loc, lors de la confé­rence Crois­sance PME or­ga­ni­sée en oc­tobre par les Évé­ne­ments Les Af­faires. Sa start-up, qui aide les dé­taillants à choisir l’en­droit où ou­vrir leurs bou­tiques en fonc­tion de ce que les clients veulent dans leur quar­tier, a dé­cro­ché de beaux contrats ici et en France. On com­prend tou­te­fois, à ses mots, que ce jeune pa­tron veut égra­ti­gner le ver­nis gla­mour qui mi­roite ac­tuel­le­ment sur l’en­tre­pre­neu­riat.

C’est cool, de lan­cer sa start-up. Les di­ri­geants de ces fa­meuses jeunes pousses sont les nou­velles ve­dettes, connus du grand pu­blic dans des pro­por­tions que n’ont pas connues leurs pré­dé­ces­seurs. Sauf que, comme le dit l’in­ves­tis­seur et ex-dra­gon Fran­çois Lam­bert en titre de son tout ré­cent livre, L’en­tre­pre­neu­riat, c’est dif­fi­cile. Point.

L’heure est à la fran­chise par­mi les jeunes en­tre­pre­neurs. Notre sé­rie de ba­la­do­dif­fu­sion Les Dé­ran­geants (que je vous in­vite à écou­ter ou à ré­écou­ter) est tout à fait dans cette veine: dire les vraies choses sur la réa­li­té des en­tre­pre­neurs. Pas pour dé­cou­ra­ger les vo­ca­tions, au contraire. Nous vou­lons que ceux qui sont ani­més du dé­sir d’en­tre­prendre com­prennent aus­si la réa­li­té de ce mé­tier, les nuits courtes et l’ivresse du suc­cès âpre­ment rem­por­té. Nous pen­sons que mieux in­for­més, ils se­ront plus forts.

C’est ani­mé de cette in­ten­tion que Les Af­faires a or­ga­ni­sé, avec la Jeune chambre de com­merce de Mon­tréal, une ma­ti­née de ré­flexion sur l’en­tre­pre­neu­riat: « La grande consul­ta­tion, dé­si­rs et réa­li­tés ». Le 18oc­tobre, quelque 60 en­tre­pre­neurs et di­ri­geants d’or­ga­nismes de sou­tien à l’en­tre­pre­neu­riat ont confron­té leurs vi­sions de l’idéal et du réel, pour dé­fi­nir ce qu’est vrai­ment l’éco­sys­tème en­tre­pre­neu­rial du Qué­bec, énon­cer clai­re­ment les obs­tacles qui freinent son dé­ve­lop­pe­ment et des so­lu­tions pour les sur­mon­ter. Le fi­nan­ce­ment, par exemple, fait par­tie des obs­tacles. Pas tant parce que l’ar­gent manque. Plu­tôt parce qu’il n’est pas tou­jours mis au bon en­droit (per­met­tez-moi cette al­lu­sion à l’ac­tua­li­té : se­lon les «Pa­ra­dise Pa­pers», ce se­raient pré­ci­sé­ment 521 mil­liards de dol­lars qui n’au­raient pas du tout été mis au bon en­droit !).

Le fruit de cette consul­ta­tion fait l’ob­jet du dos­sier spé­cial que vous pou­vez lire dans ce nu­mé­ro. Comme on ne sau­rait rap­por­ter ici toute la ri­chesse de cette grande consul­ta­tion, nous y re­vien­drons en jan­vier avec un livre blanc. Pour que, comme M. Bar­rere, tous les en­tre­pre­neurs et ceux qui leur veulent du bien puissent re­gar­der la réa­li­té en face.

la

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.