LE

Prestige - - Plaisir Des Origines -

Si était ca­na­dien, il se clas­se­rait deuxième par­mi les hommes les plus riches au pays. Avec une for­tune es­ti­mée par Bloom­berg à 12,5 mil­liards de vrais dol­lars, l'homme le plus riche du Wis­con­sin est as­sis sur une va­leur bour­sière su­pé­rieure à celles des Des­ma­rais (3 G$), Cou­tu (2,1 G$), Bom­bar­dier (1,7 G$), Go­din (1,5 G$) et Pé­la­deau (1 G$) com­bi­nées ! En cal­cu­lant le taux de change, on pour­rait même ajou­ter la va­leur des pauvres Sa­pu­to (4 G$), fa­mille la plus riche du Qué­bec, quand même.

Self-made man, comme les Amé­ri­cains les adorent, Me­nard est par­ti de rien. Aî­né d'une fa­mille ca­tho­lique de huit en­fants, il voit le jour à Eau Claire, au Wis­con­sin, en 1940. Son père, John (19171988), en­sei­gnait les maths à l'Uni­ver­si­té du Wis­con­sin et sa mère, Ro­se­ma­ry, était prof au se­con­daire.

Au mi­lieu des an­nées 1940, John père aban­donne les maths pour le lait; John Jr ap­prend la fru­ga­li­té et le tra­vail à la dure sur la nou­velle ferme fa­mi­liale. En­core étu­diant, il construit des ins­tal­la­tions agri­coles et des char­pentes de bois au­tour de la ferme. En 1962, il s'in­cor­pore et com­mence à vendre du bois le sa­me­di, pro­fi­tant de la fer­me­ture des mar­chands de bois. Il ajoute des clous et du bar­deau à son bois et ouvre son pre­mier com­merce en 1964, 14 ans avant Home De­pot.

Les MENARDS au­jourd'hui sont les RONA du Mid­west amé­ri­cain : 45 000 em­ployés, plus de 300 ma­ga­sins ré­par­tis

Source : Forbes.com

John Me­nard Jr

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.