EF­FETS SUR LA PO­PU­LA­TION

Summum - - REPORTAGE -

La ra­dia­tion ponc­tuelle se me­sure en mil­li­sie­vert (msv). Se­lon le UNSCEAR (Uni­ted Na­tions Scien­ti­fic Com­mi­tee on the Ef­fects of Ato­mic Ra­dia­tions), les doses s’éche­lonnent ain­si :

En 2012, sur le site de Fukushima Daii­chi, la ra­dio­ac­ti­vi­té me­su­rée se si­tuait aux en­vi­rons de 73 Sv à l’heure. Des pointes hal­lu­ci­nantes de 530 Sv ont été en­re­gis­trées en 2013 dans le ré­ac­teur no 2. Des ro­bots spé­cia­le­ment conçus pour se dé­pla­cer sous l’eau et cher­cher des barres de com­bus­tibles fon­dues dans les en­ceintes de confi­ne­ment des ré­ac­teurs ont été uti­li­sés sur le site de Fukushima. Cen­sés ré­sis­ter à d’in­tenses ra­dia­tions pen­dant plu­sieurs heures, ces ro­bots ont été pi­lo­tés sur les restes de la cen­trale afin de cap­ter des images de l’in­té­rieur des gaines bé­ton­nées des ré­ac­teurs et n’ont ja­mais pu ache­ver leur mis­sion. Ils ont sim­ple­ment ar­rê­té de fonc­tion­ner après une ou deux heures. Leurs fils élec­triques et leurs cir­cuits avaient lit­té­ra­le­ment fon­du.

Mal­gré ce­la, les au­to­ri­tés ja­po­naises cherchent à ras­su­rer la po­pu­la­tion, qui est de moins en moins dupe. Plu­sieurs d’entre eux soup­çonnent les po­li­ti­ciens et le corps mé­di­cal de mi­ni­mi­ser les consé­quences de ce dé­sastre. Que dire des mil­liers d’hommes et de femmes qui se sont re­layés pour net­toyer la cen­trale nu­cléaire? En date de 2016, le gou­ver­ne­ment de Shin­zo Abe n’a re­con­nu qu’un seul cas de leu­cé­mie re­lié à l’ex­po­si­tion aux ra­dia­tions. Des di­zaines d’autres dos­siers d’ou­vriers at­teints de can­cer ont été écar­tés par To­kyo. Même si le gou­ver­ne­ment a or­don­né l’ar­rêt du parc nu­cléaire en 2012 pour ins­pec­tion, plus de 70 % des ci­toyens sont dé­fa­vo­rables à ce qu’il soit re­mis en ser­vice. L’ac­crois­se­ment phé­no­mé­nal du nombre de can­cers de la glande thy­roïde chez les enfants vi­vant à proxi­mi­té du site ain­si que des mal­for­ma­tions de plus en plus ap­pa­rentes chez la flore et la faune de la ré­gion y sont cer­tai­ne­ment pour quelque chose.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.