La sé­cu­ri­té des femmes dans la com­mu­nau­té ap­par­tient à tous!

Tribune Express - - COLLECTIVITÉ • COMMUNITY - VI­CKY CHAR­BON­NEAU vi­cky.char­bon­neau@eap.on.ca

Pres­cott-Rus­sell 2017 is an hour-long walk that will take place on Wed­nes­day, Sep­tem­ber 20, star­ting at the J.R. Bris­son Com­plex in Cas­sel­man. This walk is a com­mu­ni­ty awa­re­ness event that sup­ports the cause for en­ding vio­lence against wo­men, par­ti­cu­lar­ly sexual as­sault ,whose vic­tims are pri­ma­ri­ly wo­men and young girls. Pic­tu­red are some of the mem­bers of the or­ga­ni­zing com­mit­tee: Cas­sel­man vil­lage re­pre­sen­ta­tives Na­ta­lie Pee­ver, Ma­rielle Du­puis and Mi­chel Des­jar­dins, Centre No­vas’ Stéphanie Adam and di­rec­tor Anne Ju­tras, as well as com­mu­ni­ty part­ners re­pre­sen­ta­tives Na­dia Sé­guin, Mé­la­nie Du­fresne, mayor Con­rad La­ma­de­leine, constable Les­li Hahn and Vi­cky Cho­lette. Cette an­née, la marche des femmes

or­ga­ni­sée par le Centre No­vas – CALACS fran­co­phone de Pres­cott-Rus­sell, au­ra lieu à Cas­sel­man le mer­cre­di 20 sep­tembre. Pour sou­li­gner cette 10e édi­tion de la marche, le co­mi­té or­ga­ni­sa­teur en­tend dou­bler sa par­ti­ci­pa­tion.

Cet évè­ne­ment de sen­si­bi­li­sa­tion communautaire se veut so­li­daire à la cause de la vio­lence faite aux femmes, plus par­ti­cu­liè­re­ment

aux agres­sions à ca­rac­tère sexuel dont les jeunes femmes et les jeunes filles sont ma­jo­ri­tai­re­ment vic­times.

« Je pense que Cas­sel­man et les gens de Pres­cott-Rus­sell veulent em­bar­quer à 100 %, a in­di­qué le conseiller mu­ni­ci­pal Mi­chel Des­jar­dins. On s’était fixé un but de 300 par­ti­ci­pants. Je suis confiant qu’on va y ar­ri­ver. » La marche, or­ga­ni­sée en par­te­na­riat avec le Vil­lage de Cas­sel­man, re­groupe éga­le­ment quelques re­pré­sen­tants mu­ni­ci­paux ain­si que plu­sieurs or­ga­nismes de la ré­gion.

« Le par­te­na­riat des mu­ni­ci­pa­li­tés est vi­tal

dans la te­nue d’un évè­ne­ment comme ce­lui-ci, a in­sis­té la di­rec­trice du Centre No­vas, Anne Ju­tras. Ce­la in­dique à la po­pu­la­tion que les agres­sions à ca­rac­tère sexuel ne se­ront plus un su­jet ta­bou. »

Au cours des an­nées, la po­pu­la­tion des par­ti­ci­pants à la marche a évo­lué, et at­tire de plus en plus de jeunes femmes, ain­si que des fa­milles, in­cluant les pères et les en­fants : « Ça nous ras­sure et c’est ce qu’on veut, que le mes­sage soit trans­mis, et pas seule­ment qu’aux femmes parce que la res­pon­sa­bi­li­té de la sé­cu­ri­té des femmes dans la com­mu- nau­té, ça ap­par­tient à tout le monde, a ajou­té Mme Ju­tras. Pu­bli­que­ment, nous dé­non­çons la vio­lence faite aux femmes et en­semble nous bâ­tis­sons des com­mu­nau­tés sé­cu­ri­taires pour les femmes et les jeunes. »

Le ras­sem­ble­ment de la marche, qui se­ra d’une du­rée d’en­vi­ron une heure, se fe­ra à 19 h au Com­plexe J.R. Bris­son, 758 rue Bré­beuf. Se­lon les be­soins, des au­to­bus se ren­dront dans les dif­fé­rentes com­mu­nau­tés, afin d’al­ler cher­cher et de rac­com­pa­gner celles qui en auront fait la de­mande avant le 15 sep­tembre, en ap­pe­lant le Centre No­vas au 1-866-7729922 ou 613-764-5700.

De plus, les par­ti­ci­pants auront la chance de ga­gner des prix, gra­cieu­se­té de com­mer­çants de la ré­gion, en plus de pro­fi­ter de col­la­tions et de ra­fraî­chis­se­ments du­rant la marche.

Outre cette ini­tia­tive, le Centre No­vas CALACS (Centre d’aide et de lutte contre les agres­sions à ca­rac­tère sexuel) offre plu­sieurs ser­vices confi­den­tiels, gra­tuits et en fran­çais sur tout le ter­ri­toire de Pres­cott-Rus­sell : écoute, coun­se­ling in­di­vi­duel, ac­com­pa­gne­ment, dé­fense des droits, groupe de sou­tien et bien plus en­core.

Se­lon dif­fé­rentes sources re­con­nues, les sta­tis­tiques s’avèrent alar­mantes : une femme sur trois se­ra vic­time d’une forme d’agres­sion à ca­rac­tère sexuel au cours de sa vie, et moins de 10 % de ces agres­sions sont rap­por­tées à la po­lice. De plus, les femmes ayant un han­di­cap sont trois fois plus à risque d’être vic­time d’agres­sion à ca­rac­tère sexuel et, tel le taux des autres crimes, seule­ment 2 à 8 % des ac­cu­sa­tions d’agres­sions sexuelles sont fausses.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.