Une élève de L’Es­cale re­çoit une bourse de 100 000 $

Vision (Canada) - - Collective | Community - ALEXIA MARSILLO alexia.marsillo@eap.on.ca

Pour la pre­mière fois de l’his­toire de l’École se­con­daire ca­tho­lique L’Es­cale, une élève est ré­ci­pien­daire de la Bourse Lo­ran.

Ma­riam Sab­bah a réus­si à dé­cro­cher cette bourse à la suite d’un pro­ces­sus éla­bo­ré qui com­pre­nait des en­tre­vues fi­nales à To­ron­to. La Bourse Lo­ran, co­par­rai­née par 25 uni­ver­si­tés ca­na­diennes, est d’une va­leur de 100 000 $. Les ver­se­ments sont ré­par­tis sur une pé­riode de quatre ans.

En­vi­ron 80 000 $ per­met­tront de payer les frais d’uni­ver­si­té. Quelque 10 000 $ ser­vi­ront à des stages. Les der­niers 10 000 $ se­ront consa­crés aux conseillers aca­dé­miques, aux men­tors et aux re­traits.

« La Bourse Lo­ran est vrai­ment im­por­tante pour moi. Ce n’est pas seule­ment une bourse. C’est un pro­gramme, a ex­pli­qué Mme Sab­bah. Le pro­gramme nous pousse à dé­ve­lop­per notre lea­der­ship. On nous as­signe un men­tor. On ob­tient des stages d’été. Il y a beau­coup d’avan­tages. Ça me mo­tive à avancer ».

La Bourse Lo­ran re­con­naît que l’ex­cel­lence sco­laire ne consti­tue pas le seul fac­teur du suc­cès. La bourse cherche à ré­com­pen­ser de jeunes Ca­na­diens qui font preuve de dé­ter­mi­na­tion, qui sont en­ga­gés dans leur com­mu­nau­té et qui ont du po­ten­tiel en lea­der­ship.

Après avoir sou­mis sa can­di­da­ture, Mme Sab­bah a été in­vi­tée à pas­ser une en­tre­vue ré­gio­nale à Ot­ta­wa. Elle s’est en­suite ren­due aux en­tre­vues na­tio­nales à To­ron­to, du 1 au 4 fé­vrier.

« J’ai pas­sé du très bon temps pen­dant les en­tre­vues. Tous les autres fi­na­listes, de par­tout à tra­vers le Ca­na­da, ont des in­té­rêts dif­fé­rents, mais nous par­ta­geons tous la même pas­sion et la même am­bi­tion, a ajou­té Ma­riam. La ren­contre de tous ces gens était in­croyable. »

Ma­riam Sa­bah est la pre­mière élève de Cla­rence-Ro­ck­land à re­ce­voir cette bourse. Pour être consi­dé­ré, l’élève doit ob­te­nir une moyenne mi­ni­male de 85 % en moyenne pour les trois der­nières an­nées.

La bour­sière es­père suivre un pro­gramme en af­faires in­ter­na­tio­nales à l’uni­ver­si­té. Elle n’a pas en­core fait son choix, mais elle ex­plore quelques ins­ti­tu­tions, y com­pris McGill à Mon­tréal et la Uni­ver­si­ty of Bri­tish Co­lum­bia (UBC). « J’ai­me­rais éven­tuel­le­ment faire du tra­vail hu­ma­ni­taire, a dé­cla­ré Mme Sab­bah. J’es­père que les stages m’ai­de­ront car j’ai­me­rais faire un stage avec un or­ga­nisme non gou­ver­ne­men­tal (ONG). »

Ma­riam Sa­bah est très en­ga­gée au sein de sa com­mu­nau­té. Elle vient de ter­mi­ner une col­lecte de vê­te­ments pour des fa­milles de ré­fu­giés sy­riens. Elle tra­vaille aus­si avec les Ca­dets de l’Air et pen­dant l’été elle fait du bé­né­vo­lat à la gar­de­rie lo­cale et à la bi­blio­thèque. Elle a éga­le­ment or­ga­ni­sé un club de cy­clisme dans la com­mu­nau­té.

Mme Sab­bah se­ra éga­le­ment pré­sente à la Jour­née UNIS à Mon­tréal, le 22 fé­vrier, où elle a été in­vi­tée à par­ler de la Bourse Lo­ran et de ses réa­li­sa­tions de sa com­mu­nau­té. l’École se­con­daire ca­tho­lique L’Es­cale

—sub­mit­ted pho­to

Ma­riam Sab­bah is the first student from and from Cla­rence-Ro­ck­land to ever re­ceive the Lo­ran Scho­lar­ship, a va­lue of $100,000 over a four-year per­iod. Ma­riam is ve­ry in­vol­ved in her com­mu­ni­ty, as she vo­lun­teers for the lo­cal day­care and the li­bra­ry, does work with the Air Ca­dets, or­ga­nizes a cy­cling club and just fi­ni­shed or­ga­ni­zing a clo­thing drive for Sy­rian re­fu­gee fa­mi­lies. She will al­so be spea­king at WE Day in Mon­treal on Fe­brua­ry 22.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.