Don­ner un nou­vel élan à la com­mu­nau­té de des­tin si­no-afri­caine

China Today (French) - - SOMMAIRE -

La Chine et l’Afrique sont éloi­gnées l’une de l’autre sur le plan géo­gra­phique, mais leurs échanges ami­caux re­montent à très loin dans l’his­toire. De­puis les époques mo­derne et contem­po­raine, la Chine et les pays afri­cains ont su­bi l’agres­sion et la do­mi­na­tion co­lo­niales et ont me­né la lutte contre l’im­pé­ria­lisme et le co­lo­nia­lisme pour l’in­dé­pen­dance et la li­bé­ra­tion na­tio­nales. Un des­tin com­mun his­to­rique et un rêve com­mun de dé­ve­lop­pe­ment re­lient étroi­te­ment la Chine et l’Afrique.

Le dé­ve­lop­pe­ment com­mun est non seule­ment l’ob­jec­tif de la co­opé­ra­tion si­no-afri­caine, mais aus­si le prin­cipe pour­sui­vi avec constance par les deux par­ties. Dans sa co­opé­ra­tion avec l’Afrique, la Chine n’im­pose au­cune condi­tion po­li­tique, veille à pro­mou­voir le dé­ve­lop­pe­ment so­cio-éco­no­mique lo­cal, s’en tient au ga­gnant-ga­gnant et pré­co­nise l’idée de dé­ve­lop­pe­ment in­ten­sif.

En 40 ans, le vo­lume du com­merce an­nuel entre la Chine et l’Afrique est pas­sé de de 765 mil­lions de dol­lars à 170 mil­liards de dol­lars ; les in­ves­tis­se­ments chi­nois en Afrique at­teignent un to­tal de 110 mil­liards de dol­lars. Les formes de la co­opé­ra­tion si­no-afri­caine sont di­verses : la Chine ac­corde elle-même di­verses formes d’as­sis­tances ou four­nit des prêts avec bo­ni­fi­ca­tion d’in­té­rêts aux pays afri­cains ; elle col­la­bore avec des gou­ver­ne­ments lo­caux et des or­ga­ni­sa­tions éco­no­miques in­ter­na­tio­nales ; les en­tre­prises chi­noises prennent non seule­ment en charge les chan­tiers des tra­vaux pu­blics, mais elles pra­tiquent aus­si des ac­ti­vi­tés de consul­tant et d’opé­ra­teur. Les ex­pé­riences chi­noises sont ori­gi­nales et ef­fi­caces, elles peuvent être plus fa­ci­le­ment adop­tées par l’Afrique. Les pro­jets de co­opé­ra­tion si­no-afri­caine, si­tués dans des zones de libre-échange, des zones éco­no­miques spé­ciales et des parcs in­dus­triels, dé­passent la tren­taine. Ils in­tro­duisent les ca­pi­taux et les in­dus­tries étran­gers pour ai­der les pays afri­cains à réa­li­ser leur dé­col­lage éco­no­mique.

Se­lon Forbes, en 2016, la va­leur des pro­jets investis di­rec­te­ment par les États-Unis en Afrique re­pré­sen­tait seule­ment un dixième de la par­tie chi­noise. La plu­part des ha­bi­tants afri­cains dé­clarent que la Chine a dé­pas­sé les États-Unis pour de­ve­nir le pays étran­ger le plus in­fluent sur le con­tinent afri­cain. La co­opé­ra­tion éco­no­mique étroite per­met de mul­ti­plier les em­plois pour les Afri­cains. Se­lon une étude de McKin­sey&Com­pa­ny de l’an­née 2017 ef­fec­tuée au­près de 1 073 en­tre­prises chi­noises ins­tal­lées dans huit grands pays afri­cains, 89 % des em­ployés et 44 % des cadres dans les en­tre­prises chi­noises sont des Afri­cains. Lors d’une ins­pec­tion pour la construc­tion du che­min de fer Mom­ba­sa-Nai­ro­bi, le pré­sident ké­nyan Uhu­ru Ke­nyat­ta a dé­cla­ré que la ligne fer­ro­viaire contri­bue­rait pour 1,5 % à la crois­sance éco­no­mique du Ke­nya et condui­rait le pays vers sa trans­for­ma­tion éco­no­mique.

Le Som­met de Bei­jing 2018 du Fo­rum sur la Co­opé­ra­tion si­no-afri­caine au­ra lieu en sep­tembre. Lors du Som­met de Jo­han­nes­burg, il y a trois ans, la Chine a pro­po­sé « dix plans ma­jeurs de co­opé­ra­tion » pour ai­der l’Afrique à réa­li­ser l’in­dus­tria­li­sa­tion et la mo­der­ni­sa­tion agri­cole. Jus­qu’au mois de mars 2018, plus de 90 % des in­ves­tis­se­ments ont été uti­li­sés ou sont en passe de l’être. Pa­ral­lè­le­ment, les échanges hu­mains entre la Chine et l’Afrique s’ap­pro­fon­dissent pro­gres­si­ve­ment. Les deux par­ties ont ju­me­lé plus de 130 villes, et plus d’un mil­lion de tou­ristes chi­nois voyagent en Afrique chaque an­née. Le Ga­la des jeunes Chi­nois et Afri­cains, le Fo­rum des think tanks Chine-Afrique, le Fo­rum des mé­dias Chine-Afrique et d’autres ac­ti­vi­tés ont été or­ga­ni­sés. En Afrique, la Chine a formé en­vi­ron 162 000 tech­ni­ciens pro­fes­sion­nels de toutes sortes, in­vi­té 43 000 Afri­cains à par­ti­ci­per à des for­ma­tions en Chine, four­ni des bourses d’études gou­ver­ne­men­tales à plus de 20 000 étu­diants afri­cains, et per­mis à plus de 1 300 Afri­cains de pour­suivre des études di­plô­mantes.

Le Som­met de Bei­jing lan­ce­ra de nou­velles me­sures prag­ma­tiques qui fa­vo­ri­se­ront la co­opé­ra­tion si­no-afri­caine, pour com­bi­ner les avan­tages de l’Afrique (les res­sources, la dé­mo­gra­phie et le po­ten­tiel du mar­ché) avec les avan­tages de la Chine (les ca­pi­taux, les équi­pe­ments et les tech­niques), et pro­mou­vront la trans­for­ma­tion de la co­opé­ra­tion si­no-afri­caine de la di­rec­tion éta­tique aux règles du mar­ché, du com­merce des mar­chan­dises à la co­opé­ra­tion en ma­tière de ca­pa­ci­tés de pro­duc­tion. En outre, se­lon les termes du par­te­na­riat stra­té­gique glo­bal, la Chine et l’Afrique conti­nue­ront d’une part les co­opé­ra­tions dans les do­maines tra­di­tion­nels, à sa­voir la construc­tion des in­fra­struc­tures, le com­merce, l’in­ves­tis­se­ment, le financement, les ser­vices mé­di­caux et sa­ni­taires et le dé­ve­lop­pe­ment des res­sources hu­maines, d’autre part, la Chine et l’Afrique dé­ve­lop­pe­ront la co­opé­ra­tion dans de nou­veaux do­maines, par exemple, la ré­duc­tion de la pau­vre­té, le dé­ve­lop­pe­ment de l’in­té­rêt pu­blic, les échanges hu­mains, la paix, la sé­cu­ri­té et la pro­tec­tion de l’en­vi­ron­ne­ment.

De plus, le fo­rum fe­ra en­tendre plus fort à la com­mu­nau­té in­ter­na­tio­nale la voix des pays en dé­ve­lop­pe­ment qui pour­suivent la paix, re­cherchent la co­opé­ra­tion et pro­meuvent le dé­ve­lop­pe­ment. Le fo­rum se­ra ain­si l’oc­ca­sion de ren­for­cer le concept d’un monde mul­ti­po­laire, la dé­mo­cra­ti­sa­tion des re­la­tions in­ter­na­tio­nales et l’idée d’un ordre in­ter­na­tio­nal plus juste et équi­table.

Le Som­met de Bei­jing lan­ce­ra de nou­velles me­sures prag­ma­tiques qui fa­vo­ri­se­ront la co­opé­ra­tion si­noa­fri­caine.

Newspapers in French

Newspapers from China

© PressReader. All rights reserved.