Vi­site his­to­rique du pré­sident chi­nois en Egypte

Watani Francophone - - الصفحة الأمامية - Mi­chael Vic­tor

Au cours de la pre­mière vi­site d'un di­ri­geant chi­nois en Egypte en 12 ans, Xi Jin­ping a ren­con­tré le pré­sident Ab­del Fat­tah al-Sis­si pour si­gner un cer­tain nombre d'ac­cords bi­la­té­raux et par­ti­ci­per à une cé­ré­mo­nie en l'hon­neur du 60e an­ni­ver­saire de l'éta­blis­se­ment des re­la­tions di­plo­ma­tiques entre Le Caire et Pé­kin. Le pré­sident chi­nois a dis­cu­té d'éven­tuels in­ves­tis­se­ments dans des pro­jets d'infrastructure au cours de sa vi­site en Egypte dans les do­maines des trans­ports, de l'élec­tri­ci­té, du lo­ge­ment et de l'agriculture.

Par­mi ces ac­cords fi­gurent un ju­me­lage entre le Caire et Shan­ghai, un mé­mo sur la co­opé­ra­tion entre les mu­sées égyp­tien et Shan­ghai. Les échanges com­mer­ciaux entre l'Égypte et la Chine ont at­teint plus de 10 mil­liards de dol­lars, la Chine étant de­ve­nue le par­te­naire com­mer­cial le plus grand pour l'Égypte.

Les in­ves­tis­se­ments com­prennent de pos­sibles pro­jets d'une va­leur de 1,5 mil­liard de $. L'Egypte a de­man­dé un prêt chi­nois de 7 à 8 mil­liards de livres pour fi­nan­cer la mise à ni­veau du ré­seau élec­trique.

La Chine a prê­té à la banque cen­trale d'Egypte 1 mil­liard de $ pour ai­der à conso­li­der ses ré­serves en de­vises étran­gères au cours de la vi­site du pré­sident chi­nois. La Chine a éga­le­ment si­gné un ac­cord de 700 mil­lions de $ avec la Banque na­tio­nale d'Egypte ap­par­te­nant à l'État pour four­nir une ligne de cré­dit pour fi­nan­cer des pro­jets fu­turs, ain­si qu'un ac­cord de prêt de 100 mil­lions de $ avec la Banque Misr vi­sant au fi­nan­ce­ment des pe­tits et moyens pro­jets.

Aus­si à l'ordre du jour de la vi­site fi­gu­rait la construc­tion de 11 bu­reaux gou­ver­ne­men­taux avec un prêt à long terme à la Nou­velle ca­pi­tale ad­mi­nis­tra­tive pré­vue à l'est du Caire.

La vi­site com­pre­nait des ac­cords sur des pro­jets de trans­port et fer­ro­viaires, ain­si qu'un pro­jet de pro­duc­tion d'élec­tri­ci­té à par­tir du char­bon.

Les deux par­ties ont éga­le­ment si­gné l'ac­cord fi­nal pour la construc­tion d'une usine d'as­sem­blage de sa­tel­lite et d'un ac­cord tech­nique qui per­met­tra que la Chine par­ti­cipe à la fa­bri­ca­tion du deuxième sa­tel­lite de té­lé­dé­tec­tion d'ob­ser­va­tion de la terre, EgyptSat 2. Les deux pro­jets re­çoivent un fi­nan­ce­ment chi­nois. Cette vi­site du pré­sident chi­nois était donc l’oc­ca­sion de concré­ti­ser une sé­rie d’ac­cords éco­no­miques vi­taux pour l'Egypte, en vue de don­ner un se­cond souffle au par­te­na­riat éco­no­mique si­no- égyp­tien né il y a tout juste dix ans, quand la Chine inau­gu­rait en Egypte la pre­mière des cinq zones éco­no­miques spé­ciales afri­caines.

Avec l’Afrique du Sud, l’Egypte est éga­le­ment le seul pays afri­cain membre de la nou­velle banque asia­tique d’in­fra­struc­tures ini­tiée par Pé­kin. La BAII compte 57 membres fon­da­teurs et se veut une al­ter­na­tive au FMI et à la Banque mon­diale. Le Caire pour­rait donc bé­né­fi­cier de nou­veaux prêts ga­gés par cette ins­ti­tu­tion dont le siège est à Shan­ghai.

L’un des plus im­por­tants chan­tiers a été concré­ti­sé en sep­tembre, lors de la vi­site en Chine du pré­sident égyp­tien pour «cé­lé­brer» le 70e an­ni­ver­saire de la dé­faite ja­po­naise de 1945. L’en­tre­prise Chi­na State Construc­tion En­gi­nee­ring Cor­po­ra­tion va construire et fi­nan­cer une par­tie im­por­tante de la nou­velle ca­pi­tale ad­mi­nis­tra­tive égyp­tienne. Un pro­jet pha­rao­nique es­ti­mé à 45 mil­liards de dol­lars sur 5 à 7 ans et qui com­prend des bâ­ti­ments ad­mi­nis­tra­tifs, le nou­veau bu­reau du pré­sident et un nou­vel aé­ro­port. Le quar­tier at­tein­dra une su­per­fi­cie su­pé­rieure à Sin­ga­pour et le nou­vel aé­ro­port égyp­tien se­ra plus grand que ce­lui de Hea­throw à Londres !

Dé­cla­ra­tions pré­si­den­tielles

M. Xi Jin­ping et son ho­mo­logue égyp­tien Ab­del Fat­tah alSis­si ont te­nu une confé­rence de presse jeu­di. Le pré­sident chi­nois a an­non­cé à la confé­rence que 2016 est l'an­née de la culture chi­noise en Egypte.

Le pré­sident chi­nois Jin­ping a sa­lué l'ami­tié his­to­rique et la co­opé­ra­tion fruc­tueuse entre la Chine et l'Egypte et a ap­pe­lé à da­van­tage d'ef­forts concer­tés pour pro­mou­voir les re­la­tions bi­la­té­rales.

Dans sa dé­cla­ra­tion, Xi a no­té qu'au cours des 60 der­nières an­nées, la Chine et l'Egypte ont main­te­nu un dé­ve­lop­pe­ment sain et stable des re­la­tions bi­la­té­rales et "dé­fi­ni un mo­dèle pour les re­la­tions si­no-arabes et si­no-afri­caines ain­si que pour la co­opé­ra­tion Sud-Sud ".

De­puis les temps an­ciens, les peuples de la Chine et de l'Égypte, fi­gu­rant par­mi les plus an­ciennes ci­vi­li­sa­tions du monde, ont ef­fec­tué des échanges ami­caux et pro­mu la com­pré­hen­sion mu­tuelle à tra­vers les routes de la soie ter­restre et ma­ri­time, a in­di­qué Xi, en rap­pe­lant que l'Egypte était le pre­mier pays arabe et afri­cain à éta­blir des re­la­tions di­plo­ma­tiques avec la Ré­pu­blique po­pu­laire de Chine. No­tant que les deux par­ties ont conve­nu en 2014 de construire un par­te­na­riat stra­té­gique glo­bal, Xi a sou­li­gné que la Chine traite tou­jours et fa­vo­rise sa re­la­tion avec l'Egypte dans une pers­pec­tive stra­té­gique et à long terme. "Nous sommes prêts à tra­vailler avec le cô­té égyp­tien pour faire avan­cer notre ami­tié tra­di­tion­nelle, ap­prendre les uns des autres, et ap­pro­fon­dir notre co­opé­ra­tion pra­tique dans divers do­maines dans le cadre de l'Ini­tia­tive de la cein­ture et de la route, de ma­nière à per­mettre aux peuples de par­ta­ger nos avan­tages de dé­ve­lop­pe­ment et de pro­fi­ter d'une meilleure la vie ", a ajou­té Xi.

La Chine sou­tient les ef­forts de l'Egypte pour main­te­nir la sta­bi­li­té et croit que chaque pays a le droit de dé­ter­mi­ner son propre che­min, a dit le pré­sident Xi Jin­ping à son ho­mo­logue égyp­tien.

"Le che­min qu'un pays ou un peuple choi­sit ne peut pas être sé­pa­ré des tra­di­tions his­to­riques et cultu­relles ou la réa­li­té du dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique et doit être ré­glé et or­don­né par le pays ou les peuples eux-mêmes," a af­fir­mé Xi.

"La Chine sou­tient les ef­forts de l'Egypte pour main­te­nir la sta­bi­li­té, dé­ve­lop­per l'éco­no­mie et amé­lio­rer les moyens de sub­sis­tance, et sou­tient l'Egypte à jouer un rôle en­core plus im­por­tant dans les af­faires in­ter­na­tio­nales et ré­gio­nales," at-il dit. De sa part, le pré­sident Ab­del Fat­tah Al-Sis­si, a éten­du son ac­cueil cha­leu­reux de la vi­site de M. Xi.

"L'Egypte ché­rit ses liens étroits avec la Chine," a-t-il dit, ex­pri­mant l'es­poir que les re­la­tions bi­la­té­rales pour­ront pro­fi­ter conti­nuel­le­ment d'un bon dé­ve­lop­pe­ment dans divers do­maines.

Le Caire a ac­ti­ve­ment ré­pon­du à l'ap­pel de M. Xi pour re­lan­cer les Routes de la soie, et se fé­li­cite de da­van­tage d'in­ves­tis­se­ments chi­nois dans sa construc­tion d'une "nou­velle Egypte", a ajou­té le pré­sident.

L'Egypte tra­vaille­ra avec la Chine pour réa­li­ser des in­té­rêts com­muns et le dé­ve­lop­pe­ment fu­tur, ce qui pro­fi­te­ra éga­le­ment à l'en­semble de l'hu­ma­ni­té, a as­su­ré al-Sis­si. AlSis­si a dit à Xi que l'Egypte ad­mire les réa­li­sa­tions de dé­ve­lop­pe­ment de la Chine et est avide d'ap­prendre de l'ex­pé­rience de la Chine dans de nom­breux as­pects.

"Ma vi­site en Egypte vise à conso­li­der et ap­pro­fon­dir la re­la­tion entre la Chine et l'Egypte d'une ma­nière tan­gible, et à faire avan­cer la co­opé­ra­tion pra­tique entre nos deux pays pour de nou­velles réa­li­sa­tions", avait d'autre part in­di­qué M. Xi lors de sa ren­contre avec le Pre­mier mi­nistre Ché­rif Is­maïl peu de temps après son ar­ri­vée au Caire mer­cre­di après mi­di.

"Le gou­ver­ne­ment chi­nois en­cou­rage et sou­tient les en­tre­prises qua­li­fiées pour par­ti­ci­per à des pro­jets de grande en­ver­gure en Egypte", a as­su­ré M. Xi.

Xi a en outre ef­fec­tué une vi­site au Par­le­ment jeu­di où il s'est adres­sé à la Chambre nou­vel­le­ment élue des re­pré­sen­tants.

Ac­ti­vi­tés de Xi en Egypte

Lors de sa vi­site au siège de la Ligue arabe, le pré­sident Xi Jin­ping a ren­con­tré le Se­cré­taire gé­né­ral de la Ligue arabe Nabil el-Ara­bi et pro­non­cé un dis­cours consa­cré aux pays du monde arabe et du Moyen-Orient.

A cet égard, l'ini­tia­tive de la Nou­velle route de la soie et l'ini­tia­tive éta­blis­sant le mo­dèle de co­opé­ra­tion "1+2+3", dé­fi­nie dans le do­cu­ment de Po­li­tique arabe de la Chine pu­blié la se­maine der­nière, ont été bien re­çues par les pays arabes. Le mo­dèle "1+2+3" pro­pose de fon­der la co­opé­ra­tion sur un noyau cen­tral, la co­opé­ra­tion éner­gé­tique, deux pi­liers an­nexes, la construc­tion d'in­fra­struc­tures et les échanges com­mer­ciaux, et trois sec­teurs de pointe, l'éner­gie nucléaire, l'aé­ro­spa­tiale des sa­tel­lites et les éner­gies nou­velles.

Par ailleurs, le pré­sident chi­nois a as­sis­té au lan­ce­ment de la deuxième phase du pro­jet égyp­to-chi­nois com­mer­cial et éco­no­mique dans la ville d'Ain So­kh­na, si­tuée dans le Nord-Ouest du golfe de Suez, une zone de six ki­lo­mètres car­rés qui se pré­pare à at­ti­rer des in­ves­tis­se­ments in­dus­triels pour un mon­tant d'en­vi­ron 30 mil­liards de $.

Xi a ef­fec­tué une vi­site au Par­le­ment jeu­di où il s'est adres­sé à la Chambre nou­vel­le­ment élue des re­pré­sen­tants.

D'autre part, les pré­si­dents égyp­tien et chi­nois sont ar­ri­vés à Louxor jeu­di pour as­sis­ter à une cé­lé­bra­tion au temple de Louxor pour le dé­but de la nou­velle an­née cultu­relle égyp­to­chi­noise mar­quant le 60e an­ni­ver­saire des re­la­tions égyp­to­chi­noises. La cé­lé­bra­tion a eu lieu au vieux temple de 3500 an­nées, en pré­sence des re­pré­sen­tants des deux gou­ver­ne­ments, des étu­diants chi­nois et des cadres des mé­dias.

A l'oc­ca­sion de la vi­site de M. Xi, la chaîne de té­lé­vi­sion of­fi­cielle égyp­tienne a dif­fu­sé une sé­rie chi­noise sous-ti­trée en arabe, et en même temps en Chine, un pro­gramme arabe était dif­fu­sé. Plus de cent évé­ne­ments cultu­rels au­ront lieu au cours de l'an­née cultu­relle, et la Chine à elle seule or­ga­ni­se­ra plus de 60 ac­ti­vi­tés avec de la mu­sique, des danses folk­lo­riques, du ci­né­ma, de la lit­té­ra­ture, de la nour­ri­ture, des sé­mi­naires et des ex­po­si­tions.

La Chine veut in­ves­tir dans les Etats arabes et afri­cains et la seule fa­çon de le faire est d'in­ves­tir dans le pays qui se si­tue au mi­lieu, à sa­voir l'Egypte.

Le pré­sident chi­nois re­çu par le Pre­mier mi­nistre Ché­rif Is­maïl

Le pré­sident al-Sis­si ac­cueillant son ho­mo­logue chi­nois à son ar­ri­vée au Caire

Newspapers in French

Newspapers from Egypt

© PressReader. All rights reserved.