Les pour­par­lers de Ge­nève sur la Sy­rie sus­pen­dus jus­qu'au 25 fé­vrier

Watani Francophone - - الصفحة الأمامية -

L'émis­saire de l'ONU Staf­fan de Mis­tu­ra a an­non­cé mer­cre­di une sus­pen­sion des dis­cus­sions de Ge­nève sur la Sy­rie jus­qu'au 25 fé­vrier. «Il y a en­core du tra­vail à faire», a-t-il dé­cla­ré à l'is­sue d'une ren­contre de plu­sieurs heures avec les res­pon­sables de l'op­po­si­tion sy­rienne dans un hô­tel ge­ne­vois.

L'émis­saire de l'ONU a en consé­quence an­non­cé une «pause» dans les pour­par­lers de paix, qui n'ont ja­mais dé­col­lé de­puis l'ar­ri­vée des dé­lé­ga­tions de Da­mas et de l'op­po­si­tion ven­dre­di et sa­me­di der­nier.

«J'ai dé­jà fixé une date pour les pro­chaines dis­cus­sions le 25 fé­vrier», a-t-il ajou­té.

«J'ai dit dès le pre­mier jour que je ne tien­drai pas des dis­cus­sions sim­ple­ment pour avoir des dis­cus­sions», a pour­sui­vi le di­plo­mate onu­sien. «Ce n'est pas la fin ni l'échec des pour­par­lers», a-t-il af­fir­mé, as­su­rant que «les deux par­ties veulent voir un pro­ces­sus po­li­tique dé­mar­rer».

Avant la date pré­vue de re­prise des dis­cus­sions, une réunion du groupe in­ter­na­tio­nal de sou­tien à la Sy­rie, com­pre­nant une ving­taine de pays im­pli­qués dans le dos­sier, dont les prin­ci­paux sou­tiens du ré­gime de Da­mas et de l'op­po­si­tion, est pré­vue le 11 fé­vrier à Mu­nich.

Les dis­cus­sions pour ten­ter de trou­ver une is­sue au conflit qui ra­vage le pays de­puis cinq ans, ar­ra­chées sous forte pres­sion in­ter­na­tio­nale, sont plom­bées de­puis le dé­but par l'im­mense fos­sé sé­pa­rant les en­ne­mis sy­riens, et par la si­tua­tion sur le ter­rain, où la guerre fait rage.

Le pro­ces­sus avait dé­mar­ré ven­dre­di avec l'ar­ri­vée de la dé­lé­ga­tion du ré­gime de Da­mas, qui s'était en­tre­te­nue au Pa­lais des Na­tions avec Staf­fan de Mis­tu­ra.

L'op­po­si­tion, ve­nue en Suisse le len­de­main, avait à son tour ren­con­tré le di­plo­mate onu­sien di­manche, mais a re­fu­sé d'en­trer dans un pro­ces­sus de né­go­cia­tions tant que ses exi­gences hu­ma­ni­taires n'étaient pas sa­tis­faites.

Staf­fan de Mis­tu­ra sur le per­ron de l'hô­tel Pré­sident Wil­son à Ge­nève

Newspapers in French

Newspapers from Egypt

© PressReader. All rights reserved.