Vi­site fruc­tueuse du chef de la di­plo­ma­tie fran­çaise en Egypte

Watani Francophone - - الصفحة الأمامية -

Le mi­nistre fran­çais des Af­faires étran­gères et du Dé­ve­lop­pe­ment in­ter­na­tio­nal, Jean-Marc Ay­rault est ar­ri­vé mer­cre­di au Caire pour une vi­site de deux jours en pré­pa­ra­tion de la pro­chaine vi­site du pré­sident fran­çais Fran­çois Hol­lande en Egypte pré­vue pour avril.

La vi­site du pré­sident fran­çais au Caire se­ra la deuxième de­puis que le pré­sident Ab­del Fat­tah al-Sis­si a pris le pou­voir en juin 2014. Hol­lande avait as­sis­té à l'inau­gu­ra­tion du nou­veau ca­nal de Suez en août 2015.

Le mi­nistre s'est en­tre­te­nu avec le pré­sident Ab­del Fat­tah Al Sis­si ain­si qu'avec le mi­nistre égyp­tien des af­faires étran­gères, M. Sa­meh Chou­kry. Il a évo­qué avec ses in­ter­lo­cu­teurs l'en­semble des as­pects de la co­opé­ra­tion bi­la­té­rale ain­si que les dos­siers ré­gio­naux, sur les­quels la France et l'Égypte en­tre­tiennent un dia­logue étroit.

Ay­rault a dit à al-Sis­si que la France est in­ves­tie dans la re­prise de pour­par­lers de paix de trois dé­cen­nies qui ont re­pris der­niè­re­ment en juillet 2013 avant de s'ef­fon­drer en avril 2014.

Le mi­nistre fran­çais a dé­cla­ré que l'at­té­nua­tion de la ten­sion entre les deux par­ties va em­pê­cher au­trui d'ex­ploi­ter le conflit pour ali­men­ter l'ex­tré­misme et le ter­ro­risme.

Lors de la réunion du pré­sident égyp­tien et le mi­nistre fran­çais, les deux hommes ont éga­le­ment dis­cu­té des der­niers dé­ve­lop­pe­ments dans l'ap­pel de la France et de l'Egypte pour un rè­gle­ment po­li­tique en Sy­rie dé­chi­rée par la guerre, se­lon un com­mu­ni­qué of­fi­ciel de la pré­si­dence égyp­tienne.

Al-Sis­si a fait va­loir que la conclu­sion d'un rè­gle­ment po­li­tique en co­or­di­na­tion avec les puis­sances ré­gio­nales et in­ter­na­tio­nales gar­de­rait l'uni­té des ter­ri­toires sy­riens et des ins­ti­tu­tions éta­tiques.

Les deux hommes ont éga­le­ment dis­cu­té des der­niers dé­ve­lop­pe­ments en Li­bye, avec al-Sis­si sou­li­gnant l'im­por­tance de sou­te­nir l'ar­mée na­tio­nale libyenne et la le­vée de l'em­bar­go sur les armes des Na­tions unies afin de per­mettre au gou­ver­ne­ment li­byen de lut­ter contre le ter­ro­risme.

A la réunion ont as­sis­té le mi­nistre égyp­tien des Af­faires étran­gères Sa­meh Chou­kry, l'en­voyé spécial fran­çais au Moyen-Orient, M. Pierre Vi­mont, et l'am­bas­sa­deur fran­çais au Caire, M. An­dré Pa­rant.

Ay­rault a dis­cu­té avec son ho­mo­logue égyp­tien des af­faires cou­rantes au Moyen-Orient, en par­ti­cu­lier en Li­bye et en Sy­rie, les me­sures de lutte contre le ter­ro­risme, et les re­la­tions bi­la­té­rales.

Les deux chefs de la di­plo­ma­tie ont te­nu un point de presse à l'is­sue de leurs pour­par­lers. La France et l’Egypte sont d’ac­cord sur le dan­ger que re­pré­sente la crise libyenne et l’ex­ten­sion du groupe Etat is­la­mique pour les pays voi­sins et la ré­gion, ont af­fir­mé Jean-Marc Ay­rault et Sa­meh Chou­kry. Pa­ris et Le Caire ont in­di­qué sou­te­nir un gou­ver­ne­ment d’union na­tio­nale.

Le mi­nistre fran­çais a ajou­té que la France al­lait ai­der la Tu­ni­sie à lut­ter contre le ter­ro­risme éma­nant de Li­bye tan­dis que son ho­mo­logue égyp­tien sou­li­gnait l’ap­pui que Le Caire ap­por­tait à l’ar­mée libyenne pour com­battre l’ex­tré­misme. Jean-Marc Ay­rault a sou­li­gné l’im­por­tance de la co­opé­ra­tion mi­li­taire avec l’Egypte.

M. Jean-Marc Ay­rault a ren­con­tré en outre des re­pré­sen­tants de la so­cié­té ci­vile.

Réunion à la Ligue arabe

M. Jean-Marc Ay­rault a d'autre part par­ti­ci­pé à une réunion avec ses ho­mo­logues du co­mi­té res­treint de la Ligue arabe pour le pro­ces­sus de paix.

Ac­com­pa­gné de son en­voyé spécial, M. Pierre Vi­mont, il a évo­qué l'ini­tia­tive fran­çaise de confé­rence in­ter­na­tio­nale pour la re­lance du pro­ces­sus de paix is­raé­lo-pa­les­ti­nien.

Un co­mi­té avait été com­man­dé par la Ligue arabe lors du som­met de Charm El-Cheikh en 2015 pour oeu­vrer à mettre fin à l'oc­cu­pa­tion is­raé­lienne des ter­ri­toires pa­les­ti­niens et pré­co­ni­ser une so­lu­tion à deux Etats. La France ap­pelle à un rôle plus im­por­tant pour l'ONU et la com­mu­nau­té in­ter- na­tio­nale dans le pro­ces­sus de paix is­raé­lo-pa­les­ti­nien afin d'en­cou­ra­ger les deux par­ties à conclure un ac­cord dans un ave­nir proche.

Le mi­nistre fran­çais des Af­faires étran­gères a sol­li­ci­té au Caire mer­cre­di l'ap­pui des pays arabes pour une ini­tia­tive vi­sant à re­lan­cer les né­go­cia­tions entre Pa­les­ti­niens et Is­raé­liens d'ici l'été et évi­ter ce qu'ap­pelle le di­plo­mate le risque qu'un "ba­ril de poudre" ex­plose.

Avec les ef­forts amé­ri­cains pour né­go­cier une so­lu­tion à deux Etats en lam­beaux de­puis avril 2014 et Wa­shing­ton ayant por­té son at­ten­tion sur l'élec­tion pré­si­den­tielle de cette an­née, Pa­ris a com­men­cé à en­ga­ger les pays du lob­bying à une confé­rence avant mai qui dé­cri­rait les in­ci­ta­tions et don­ne­rait des ga­ran­ties pour les Is­raé­liens et les Pa­les­ti­niens aux né­go­cia­tions.

Ce­la ou­vri­rait la voie à des pour­par­lers en face-à-face entre les deux par­ties avant août.

L'an der­nier, la France n'a pas pu ob­te­nir des États-Unis un ap­pui pour une ré­so­lu­tion du Con­seil de sé­cu­ri­té de l'ONU pour dé­fi­nir les pa­ra­mètres pour les pour­par­lers entre les deux par­ties et a fixé un dé­lai pour un ac­cord.

De­puis lors, la po­si­tion de l'an­cien mi­nistre des Af­faires étran­gères Laurent Fa­bius à re­con­naître un Etat pa­les­ti­nien au­to­ma­ti­que­ment si la nou­velle ini­tia­tive échoue a été at­té­nuée.

"Ce ne se­ra pas au­to­ma­tique", avait dé­cla­ré à Ay­rault le 29 fé­vrier "Nous ne pou­vons pas éta­blir des conclu­sions avant que nous n'ayons com­men­cé quelque chose."

Avec un an­cien am­bas­sa­deur à Wa­shing­ton, Pierre Vi­mont, en di­rec­tion de la pous­sée di­plo­ma­tique de la France, l'ini­tia­tive n'a pas été re­je­tée par Wa­shing­ton. «Nous avons com­men­cé à par­ler avec eux (en France) à ce su­jet et les en­tendre, mais nous avons be­soin d'en sa­voir plus et je pense que nous al­lons avoir des conver­sa­tions dans les jours et se­maines à ve­nir", a dé­cla­ré le se­cré­taire d'Etat ad­joint An­to­ny Blin­ken le 4 mars.

«Nous avons be­soin de voir que les par­ties elles-mêmes sont prêtes à faire pour la paix et si elles vont for­te­ment nous ap­puyer dans ces ef­forts."

Ci­tant des res­pon­sables amé­ri­cains, le Wall Street Jour­nal a rap­por­té lun­di que la Mai­son Blanche a tra­vaillé sur les plans de re­lance des né­go­cia­tions avant que le pré­sident Ba­rack Oba­ma ne quitte ses fonc­tions, y com­pris une éven­tuelle ré­so­lu­tion du Con­seil de sé­cu­ri­té qui dé­cri­rait un pas vers un ac­cord. Le di­plo­mate fran­çais a dé­cla­ré: «Nous n'avons pas vu ce­la, mais ce que nous vou­lons est que les États-Unis sont d'ac­cord, donc si ce­la est un vé­ri­table ef­fort qui con­verge avec ce que nous vou­lons aus­si, tant mieux."

Re­la­tions égyp­to-fran­çaises

Les re­la­tions fran­co-égyp­tiennes se sont amé­lio­rées lorsque le pré­sident Ab­del Fat­tah Al-Sis­si a ef­fec­tué une vi­site à Pa­ris l'an der­nier et a si­gné plu­sieurs ac­cords éco­no­miques et mi­li­taires. Lors du som­met sur le chan­ge­ment cli­ma­tique à Pa­ris, Hol­lande a sa­lué la crois­sance re­mar­quable de la co­opé­ra­tion entre les deux pays et a sou­li­gné l'im­por­tance d'ap­pro­fon­dir cette co­opé­ra­tion à l'ave­nir.

Di­manche 6 mars, les deux pays ont pro­cé­dé à des ma­noeuvres conjointes en Mé­di­ter­ra­née avec des avions de com­bat Ra­fale fran­çais, ache­tés par Le Caire l'an­née der­nière.

Ces ma­noeuvres visent à «par­ta­ger notre ex­per­tise avec l'ar­mée égyp­tienne... un de nos prin­ci­paux par­te­naires du Moyen-Orient", a dit à cet égard le mi­nis­tère fran­çais de la Dé­fense.

Les exer­cices mi­li­taires conjoints ont eu lieu au mi­lieu des pré­oc­cu­pa­tions des puis­sances oc­ci­den­tales de la pro­pa­ga­tion du ter­ro­risme en Li­bye voi­sine.

En fé­vrier 2015, l'Egypte a scel­lé un contrat d'une va­leur de 5,2 mil­liards d'eu­ros avec la France au Caire qui al­lait voir l'Egypte ache­ter deux dou­zaines d'avions de com­bat et une fré­gate multi-mis­sions.

Plus ré­cem­ment, en jan­vier, al-Sis­si a pu­blié un dé­cret pré­si­den­tiel ap­prou­vant un ac­cord per­met­tant à l'Egypte de re­ce­voir 40 mil­lions d'eu­ros de ligne de cré­dit de l'Agence fran­çaise de dé­ve­lop­pe­ment (AFD) pour la mise en place d'une cen­trale élec­trique.

Confé­rence de presse du nou­veau mi­nistre fran­çais des AE Jean-Marc Ay­rault (C) et son ho­mo­logue égyp­tien Sa­meh Shou­kry (D), le 9 mars 2016 au Caire

Newspapers in French

Newspapers from Egypt

© PressReader. All rights reserved.