Le Pape Ta­wa­dros s'ex­prime sur les causes chré­tiennes

Watani Francophone - - الصفحة الأمامية -

Le Pré­sident Ab­del Fat­tah al-Sis­si a re­çu jeu­di le pape Ta­wa­dros II d'Alexan­drie et un cer­tain nombre de membres du Saint-Sy­node et les dirigeants de l'église au pa­lais pré­si­den­tiel à Hé­lio­po­lis.

An­ba Paul Halim, porte-pa­role de l'Eglise or­tho­doxe copte, a dé­cla­ré que la réunion qui a ras­sem­blé le pape Ta­wa­dros II, Pape d'Alexan­drie et Pa­triarche de la Pré­di­ca­tion de SaintMarc, le jeu­di après-mi­di, avec le pré­sident Ab­del Fat­tah al-Sis­si, au Pa­lais al-It­ti­ha­deya, est ve­nue à la de­mande de la pré­si­dence de la Ré­pu­blique, et la réunion s'est pour­sui­vie pour une heure et de­mie. Il a ex­pli­qué, que le pré­sident a af­fir­mé au pape que la pa­trie fait face à de nom­breux dé­fis et pa­rie sur l'uni­té des Egyp­tiens, et a éga­le­ment par­lé de sa vi­sion pour l'ave­nir du pays, sou­li­gnant que la réunion n'a pas abor­dé les in­ci­dents sec­taires ou toute de­mande avan­cée par l'église, mais il a par­lé de l'uni­té des Egyp­tiens et de l'Etat et a de­man­dé l'ab­sence de tout obs­tacle en­tra­vant les pro­grès de la na­tion, et que les ins­ti­tu­tions de l'Etat ne fonc­tion­ne­ront pas sans les ef­forts concer­tés de tous les Egyp­tiens. Le por­te­pa­role a dé­cla­ré que l'en­tre­vue a por­té sur des ques­tions gé­né­rales et An­ba Paul évêque de Tan­ta a re­mer­cié le pré­sident pour ses di­rec­tives d'ache­ver ra­pi­de­ment la pro­mul­ga­tion de la loi sur les églises, et ses ar­ticles avec la com­pa­ti­bi­li­té entre l'Eglise et le gou­ver­ne­ment.

Le pape Ta­wa­dros II avait émis des craintes à l'égard d'un pro­jet de loi de construc­tion des églises, en sou­li­gnant que l'Eglise pour­rait le re­fu­ser, exi­geant la trans­pa­rence dans la dé­cla­ra­tion de ce qui se passe au Par­le­ment.

Il a dit lors de sa ren­contre avec une dé­lé­ga­tion de la Chambre des re­pré­sen­tants dans la­quelle fi­gu­raient des membres du Comité re­li­gieux du par­le­ment, sous la conduite de Dr Ous­sa­ma el-Abd et Saad el-Gam­mal, chef de la coa­li­tion «sou­tien de l'Egypte», à la ca­thé­drale Saint-Marc à Ab­ba­siya lun­di der­nier, que l'Eglise ne pour­ra pas ac­cep­ter un point de contrôle par­ti­cu­lier sur la construc­tion d'églises en Egypte et la loi ac­tuel­le­ment en vi­gueur de­puis l'époque de l'Em­pire ot­to­man, et le pape a de­man­dé aux re­pré­sen­tants de trou­ver une so­lu­tion à la crise des évé­ne­ments sec­taires.

Le pape Ta­wa­dros II a dé­cla­ré que de­puis 2013 il y a eu 37 at­taques sec­taires contre les chré­tiens en Egypte et a ex­hor­té les lé­gis­la­teurs à pré­ser­ver l'uni­té nationale.

Le chef de l'église chré­tienne copte d'Egypte a aver­ti de l'aug­men­ta­tion des at­taques contre les chré­tiens, en di­sant que l'uni­té nationale est «dé­fi­gu­rée».

Lors d'une ren­contre avec les lé­gis­la­teurs, le pape Ta­wa­dros II a in­di­qué que de­puis 2013 il y a eu près d'un in­ci­dent sec­taire par mois. Il a dé­crit la si­tua­tion comme «très dou­lou­reuse."

Il a dé­cla­ré aux par­le­men­taires que la pré­ser­va­tion de l'uni­té nationale est "notre res­pon­sa­bi­li­té de­vant le monde, les gé­né­ra­tions fu­tures, l'his­toire et de­vant Dieu.»

La si­tua­tion des Coptes à l'in­té­rieur a pro­vo­qué un tol­lé par les coptes de la dia­spo­ra; les Coptes aux États-Unis ont ré­cla­mé l'or­ga­ni­sa­tion de ma­ni­fes­ta­tions de­vant la Mai­son Blanche, afin de mettre en lu­mière le sort des chré­tiens en Egypte. Ce­la a pro­vo­qué un tol­lé à l'in­té­rieur que la dia­spo­ra Coptes in­ci­tait la com­mu­nau­té in­ter­na­tio­nale contre l'Egypte et que le pape Ta­wa­dros de­vrait agir pour les ar­rê­ter. Lors de la ré­cente ren­contre avec les dé­pu­tés, la ques­tion a été sou­le­vée, et la ré­ponse du pape était chauf­fée: "Les coptes de la dia­spo­ra ont été for­te­ment en fa­veur de l'Egypte. Je leur ai de­man­dé, ce­pen­dant, qu'ils ne tiennent pas des ma­ni­fes­ta­tions mais je sais que beau­coup ne vont pas écou­ter».

Le dé­pu­té Saad el-Gam­mal a dit que le Par­le­ment est en train d'éla­bo­rer une nouvelle loi pour cri­mi­na­li­ser les ac­tions qui portent at­teinte à l'uni­té nationale, ain­si qu'une loi qui ré­gle­mente la construc­tion d'églises, qui est sé­vè­re­ment res­treinte. Dr Ous­sa­ma elAbd a de sa part af­fir­mé que les chré­tiens et les mu­sul­mans sont par­te­naires dans l'édi­fi­ca­tion de la pa­trie.

Le pape Ta­wa­dros avec les par­le­men­taires

Le pape Ta­wa­dros avec le pré­sident al-Sis­si

Newspapers in French

Newspapers from Egypt

© PressReader. All rights reserved.