L’Égypte en at­tente de la dé­lé­ga­tion du FMI

Watani Francophone - - الصفحة الأمامية - Ab­del Mas­sih Fel­li

Le gou­ver­ne­ment a dé­cla­ré, dans un com­mu­ni­qué, être proche de conclure un ac­cord por­tant sur un pro­gramme éco­no­mique et fi­nan­cier trien­nal avec le Fonds mo­né­taire in­ter­na­tio­nal (FMI). A tra­vers cet ac­cord, "le gou­ver­ne­ment égyp­tien cherche à ob­te­nir 12 mil­liards de $ du FMI, à rai­son de 4 mil­liards de $ par an, avec un taux d’in­té­rêt de 1 à 1,5%" a dé­cla­ré Amr El-Ga­rhy, mi­nistre des Fi­nances. A cet ef­fet, dans un com­mu­ni­qué ren­du pu­blic en dé­but de se­maine, le Pre­mier mi­nistre Ché­rif Is­maïl a en­joint le gou­ver­neur de la Banque cen­trale et le mi­nistre des Fi­nances d’ache­ver les né­go­cia­tions avec le FMI. Une mission de l’ins­ti­tu­tion de­vant sé­jour­ner en Egypte, pen­dant deux se­maines, à par­tir de ce di­manche.

L’ob­jec­tif pour l’Egypte est de par­ve­nir à mo­bi­li­ser 7 mil­liards $ par an, sur les trois pro­chaines an­nées en vue de fi­nan­cer le "dé­fi­cit bud­gé­taire très éle­vé qui se si­tue entre 11 et 13% du PIB au cours des six der­nières an­nées" a pré­ci­sé Amr El-Ga­rhy. Ain­si, se­lon le gou­ver­ne­ment égyp­tien, co­opé­rer avec le FMI contri­bue­ra à "ren­for­cer la confiance in­ter­na­tio­nale dans l'éco­no­mie et at­ti­rer les in­ves­tis­se­ments étran­gers". Ce qui de­vrait per­mettre de fi­nan­cer le fos­sé de 3 mil­liards de $ à tra­vers l’émis­sion d’eu­ro-obli­ga­tions, entre sep­tembre et oc­tobre pro­chains.

a cet égard, le pré­sident Ab­del Fat­tah Al-Sis­si a dé­cla­ré lors d'une ren­contre avec le Pre­mier mi­nistre Ché­rif Is­maïl et les membres du Comité mi­nis­té­riel éco­no­mique mer­cre­di, que l'ac­qui­si­tion de prêts du Fonds mo­né­taire in­ter­na­tio­nal (FMI) a pour but d'amé­lio­rer et de ren­for­cer la confiance in­ter­na­tio­nale dans l'éco­no­mie égyp­tienne, d'at­ti­rer des in­ves­tis­se­ments étran­gers di­rects, réa­li­ser l'échange et la sta­bi­li­té fi­nan­cière, et de ré­soudre les pro­blèmes fon­da­men­taux de l'éco­no­mie.

Al-Sis­si a éga­le­ment sou­li­gné l'im­por­tance de par­ve­nir à l'équi­libre né­ces­saire entre la ra­tio­na­li­sa­tion des dé­penses de bud­get de l'Etat et de la consom­ma­tion d'éner­gie, et de li­mi­ter leurs ré­per­cus­sions sur les plus dé­mu­nis. Ce­la vient dans le cadre du pro­gramme de ré­forme éco­no­mique du pays, qui pré­voit d'étendre la protection et le sou­tien so­cial, tout en main­te­nant les prix des den­rées ali­men­taires de base.

Le pré­sident a de­man­dé au gou­ver­ne­ment de ra­tio­na­li­ser les dé­penses pu­bliques et d'en­cou­ra­ger l'achat de pro­duits lo­caux, tout en di­mi­nuant la dé­pen­dance des im­por­ta­tions aléa­toires. Ce­la de­vrait sta­bi­li­ser les taux de changes et les condi­tions fi­nan­cières et de ré­duire les taux de chô­mage.

Suite à l'an­nonce du prêt du FMI, la Bourse égyp­tienne a aug­men­té de 5% au cours de la né­go­cia­tion mer­cre­di tan­dis que le taux de change du dol­lar amé­ri­cain a diminué de plus de 50 piastres sur le mar­ché in­for­mel.

La réunion a sou­li­gné l'im­por­tance de la ra­tio­na­li­sa­tion de la consom­ma­tion d'éner­gie étant don­né que la consom­ma­tion ac­tuelle de gaz na­tu­rel et de pro­duits pé­tro­liers s'élève à 1 mil­liard de $ par mois.

Le but du pro­gramme est de sur­mon­ter les obs­tacles fon­da­men­taux que l'éco­no­mie égyp­tienne a ren­con­trés au cours des der­nières an­nées. Ces obs­tacles ont af­fec­té né­ga­ti­ve­ment les taux de dé­ve­lop­pe­ment, l'in­ves­tis­se­ment et l'em­ploi, ce qui est la rai­son pour la­quelle le pré­sident a ex­hor­té le gou­ver­ne­ment à com­men­cer à prendre des me­sures dans la mise en oeuvre du pro­gramme.

Le porte-pa­role of­fi­ciel de la pré­si­dence, Alaa Yous­sef, a dé­cla­ré qu'AlSis­si a dis­cu­té des der­niers dé­ve­lop­pe­ments dans le mar­ché des changes, ain­si que la si­tua­tion éco­no­mique et fi­nan­cière du pays avec les membres du Comité mi­nis­té­riel éco­no­mique. En outre, la réunion a éga­le­ment por­té sur les pers­pec­tives d'in­di­ca­teurs éco­no­miques et le bud­get de l'Etat de l'exer­cice 2016/2017.

Yous­sef a dé­cla­ré que les par­ti­ci­pants à la réunion ont éga­le­ment exa­mi­né la pos­si­bi­li­té d'aug­men­ter les res­sources du pays dans le cadre du pro­gramme de ré­forme éco­no­mique. Ils ont conve­nu que, dans le but d'at­ti­rer les in­ves­tis­se­ments lo­caux et étran­gers, les obli­ga­tions in­ter­na­tio­nales se­raient of­fertes sur les marchés in­ter­na­tio­naux au lieu d'ac­tions de so­cié­tés ap­par­te­nant à l'Etat.

Le Comité mi­nis­té­riel éco­no­mique com­prend le gou­ver­neur de la Banque cen­trale d'Egypte et les mi­nistres de la Pla­ni­fi­ca­tion, de l'Ap­pro­vi­sion­ne­ment et du Com­merce in­té­rieur, l'Elec­tri­ci­té et des Ener­gies re­nou­ve­lables, la Co­opé­ra­tion in­ter­na­tio­nale, des Res­sources pé­tro­lières et mi­né­rales, du Com­merce et l'In­dus­trie, des Fi­nances, de l'In­ves­tis­se­ment et des Affaires du sec­teur pu­blic.

Yous­sef a ajou­té que lors de la réunion, Is­maïl a pré­sen­té les ré­sul­tats des dis­cus­sions du Comité mi­nis­té­riel éco­no­mique, afin d'al­louer les fonds né­ces­saires et de conser­ver la sta­bi­li­té éco­no­mique et les marchés fi­nan­ciers.

Newspapers in French

Newspapers from Egypt

© PressReader. All rights reserved.