Pro­ces­sion de la Terre vers le Ciel

C'est un jour qui res­te­ra an­cré dans notre his­toire ec­clé­sias­tique. Nous avons vu avec nos yeux la foi dont nous en­ten­dions par­ler dans les pages du Sy­naxaire. Un jour où l'église et des mil­liers de fi­dèles ont ren­du un der­nier hom­mage à la plus jeune des

Watani Francophone - - الصفحة الأمامية - Mi­chael Vic­tor

Mag­gie dif­fère gran­de­ment de ses pré­dé­ces­seurs comme un en­fant qui n'a pas dé­pas­sé les dix ans. Elle a re­çu dans son ventre les frag­ments de bombes du ter­ro­risme alors qu'elle se re­cueillait à la prière avant de par­tir de notre monde.

Les roses blanches étaient épar­pillées un peu par­tout.Les évêques ont at­ten­du l'ar­ri­vée du corps, y com­pris An­ba Ra­phaël, se­cré­taire du Saint-Sy­node, An­ba Da­niel évêque de Maa­di, et An­ba Ju­lius évêque des ser­vices pu­blics, le pro­cu­reur pon­ti­fi­cal au Vieux Caire, et un grand nombre de prêtres, et un cer­tain nombre de per­son­na­li­tés et d'ar­tistes pu­blics, y com­pris Ola Ra­mi, Ni­hal An­bar, Iman Chaw­ky .

Ses ca­ma­rades de classe à l'école se sont pla­cées par­mi les fi­dèles.

Au mi­lieu du son triste des cloches de l'église fai­sant ob­jet d'une ré­pa­ra­tion, les fi­dèles ont fait leurs adieux à un en­fant qui était ve­nu as­sis­ter à la messe il y a 9 jours, pour re­tour­ner au mi­lieu d'une cé­ré­mo­nie d'in­vo­ca­tion de mar­tyr.

Mal­gré le dé­sir de sa fa­mille de por­ter les vê­te­ments blancs et la pro­pa­ga­tion des dé­co­ra­tions qu'ils ap­portent pour la ma­riée du ciel, sa mère a dit: «Nous édu­quons nos enfants jus­qu'à ce qu'ils s'élèvent au ciel», tan­dis qu'An­ba Ra­phaël, a dé­cla­ré: «Nous nous réunis­sons pour of­frir une of­frande d'un sa­cri­fice à Dieu, et nous éle­vons nos prières pour elle... Nous sommes confiants dans son des­tin éter­nel. Mag­gie a gran­di dans une fa­mille chré­tienne pieuse et leur foi est ap­pa­rue évi­dente dans l'épreuve".

Il a sou­li­gné que nos mar­tyrs in­ter­cèdent de­vant le trône di­vin, ajou­tant: "Nous croyons que Dieu peut chan­ger les coeurs et les es­prits et nous sommes convain­cus que Dieu est ca­pable de chan­ger les ter­ro­ristes, Dieu est source de vie, pas de re­pré­sailles, et nous prions qu'Il donne la paix au monde".

C'était une cé­lé­bra­tion de la vie qu'elle a vé­cue plu­tôt qu'une la­men­ta­tion sur sa mort vio­lente.

Newspapers in French

Newspapers from Egypt

© PressReader. All rights reserved.