Le ter­ro­risme frappe de nou­veau I'Egypte le di­manche des Ra­meaux

Watani Francophone - - الصفحة الأمامية - Mi­chael Vic­tor

La pre­mière dé­fla­gra­tion a re­ten­ti au beau mi­lieu de la messe cé­lé­brée di­manche ma­tin en l’église de Mar Gir­gis (Saint-Georges) de Tan­ta, dans le gou­ver­no­rat de Ghar­biya, une des églises les plus an­ciennes du pays, construite en 316 après J.C fai­sant au moins 28 morts et 78 bles­sés

La se­conde charge ex­plo­sive a tué en­vi­ron dix-sept fi­dèles et bles­sé 48 pa­rois­siens de l’église Saint-Marc d’Alexan­drie, siège tra­di­tion­nel du pa­triar­cat copte or­tho­doxe où la cé­lé­bra­tion de la messe des Ra­meaux était pré­si­dée par le pape Ta­wa­dros II. L’at­ten­tat d’Alexan­drie a été per­pé­tré par un ka­mi­kaze équi­pé d’une cein­ture ex­plo­sive qui a ten­té de pé­né­trer dans la ca­thé­drale Saint-Marc. Des po­li­ciers l’ont em­pê­ché d’en­trer et il s’est alors fait ex­plo­ser.

Le chef de l'Etat a condam­né les at­ten­tats sui­cides ter­ro­ristes dans les deux églises égyp­tiennes et a pro­mis de conti­nuer à lut­ter contre le ter­ro­risme et à vaincre ses ten­ta­tives de di­vi­ser le pays sur des bases re­li­gieuses.

Le pré­sident al-Sis­si, com­man­dant su­prême des forces ar­mées, a or­don­né aux uni­tés de l'ar­mée de se dé­ployer et d'ai­der im­mé­dia­te­ment la po­lice ci­vile dans la sé­cu­ri­sa­tion des ins­tal­la­tions vi­tales dans toutes les pro­vinces de la ré­pu­blique. Le pré­sident égyp­tien a dé­cré­té l’état d’ur­gence pour trois mois.

Il a de même an­non­cé la créa­tion d'un Conseil su­prême de lutte an­ti­ter­ro­riste et a de­man­dé au par­le­ment d'ac­cé­lé­rer l'éla­bo­ra­tion de pro­cé­dures ju­di­ciaires pé­nales dé- ci­sives et ra­pides tran­chant dans ce genre de pro­cès.

Al-Sis­si a en outre dis­cu­té avec Sa Sain­te­té le Pape Ta­wa­dros II d'Alexan­drie et le Pa­triarche de la Pré­di­ca­tion de Saint-Marc, par té­lé­phone, les ré­per­cus­sions de ces évé­ne­ments, qui ont eu lieu di­manche.

La pré­si­dence a dé­cré­té un deuil na­tio­nal de 3 jours en com­mé­mo­ra­tion des mar­tyrs des deux at­ten­tats.

À Rome, après la messe des Ra­meaux, le pape Fran­çois a ex­pri­mé ses condo­léances à SS le pape Ta­wa­dros II, à l'Église copte et à toute la chère na­tion égyp­tienne. "Je prie pour les dé­funts et les bles­sés, je suis proche des fa­milles et de l'en­tière com­mu­nau­té. Que le Sei­gneur conver­tisse les coeurs de ceux qui sèment la ter­reur, la vio­lence et la mort et aus­si le coeur de ceux qui fa­briquent les armes et en font com­merce"

Le pré­sident de la Ré­pu­blique Fran­çois Hol­lande a pré­sen­té ses condo­léances aux fa­milles des vic­times, dé­non­çant un acte ter­ro­riste vi­sant à «dé­truire l'uni­té et la di­ver­si­té» de l'Egypte.

"La France est plei­ne­ment so­li­daire de l'Égypte dans cette ter­rible épreuve et mo­bi­lise toutes ses forces en lien avec les au­to­ri­tés égyp­tiennes pour la lutte contre le ter­ro­risme", ajoute-t-il.

Le pré­sident des États-Unis Do­nald Trump a condam­né l'at­ten­tat sur son compte Twit­ter, se di­sant "con­fiant dans la ca­pa­ci­té du pré­sident al-Sis­si à gé­rer la si­tua­tion comme il se doit".

Wa­ta­ni Fran­co­phone offre ses plus sin­cères condo­léances aux fa­milles et aux amis des vic­times de ces actes odieux. Nos pen­sées et nos prières ac­com­pagnent toutes les per­sonnes tou­chées, et nous sou­hai­tons le prompt et com­plet ré­ta­blis­se­ment de tous les bles­sés.

Deux at­ten­tats à la bombe re­ven­di­qués par le groupe ar­mé État is­la­mique ont été com­mis à quelques heures d'in­ter­valle dans des églises coptes d'Égypte, fai­sant des di­zaines de morts et près d'une cen­taine de bles­sés. L’ex­plo­sion est sur­ve­nue en pleine messe du di­manche des Ra­meaux.

Newspapers in French

Newspapers from Egypt

© PressReader. All rights reserved.