Hom­mage ren­du à une icône de la mu­sique

Watani Francophone - - الصفحة الأمامية - Mi­chael Vic­tor

Le mi­nistre de la Culture et de l’Ar­ti­sa­nat porte- pa­role du gou­ver­ne­ment mau­ri­ta­nien, Dr Mo­ha­med Le­mine Ould Cheikh a dé­co­ré, au nom du Pré­sident de la Ré­pu­blique Mon­sieur Mo­ha­med Ould Ab­del Aziz, de la mé­daille de che­va­lier de l’ordre de mé­rite na­tio­nal, M. Ra­jeh Sa­mi Daoud, com­po­si­teur de l'hymne na­tio­nal.

Le mi­nistre a re­çu du com­po­si­teur un don sym­bo­lique adres­sé par le pré­sident égyp­tien Ab­del Fa­tah alSis­si au Pré­sident de la Ré­pu­blique Mon­sieur Mo­ha­med Ould Ab­del Aziz.

La cé­ré­mo­nie d'hom­mage à la­quelle a par­ti­ci­pé l'am­bas­sa­deur égyp­tien, Ma­ged Na­fei et des res­pon­sables mau­ri­ta­niens, s'est dé­rou­lée à Nouak­chott, la ca­pi­tale de la Mau­ri­ta­nie.

La dé­co­ra­tion s’est dé­rou­lée en pré­sence du se­cré­taire gé­né­ral du mi­nis­tère de la Culture et de l’Ar­ti­sa­nat, Dr Ah­med Ould Bah Ould Sid'Ah­med et des cadres du dé­par­te­ment.

Le mu­si­cien égyp­tien Ra­jeh Daoud a dé­cla­ré que la mise au point du nou­vel hymne na­tio­nal de la Mau­ri­ta­nie au Caire, a été ef­fec­tuée en co­opé­ra­tion avec l’Or­chestre sym­pho­nique du Caire et le Choeur de l'opé­ra égyp­tien, une oeuvre qui lui a fal­lu deux à trois se­maines.

Daoud a dit dans une in­ter­view ac­cor­dée à Reu­ters par té­lé­phone qu'il a en­voyé une ver­sion en­re­gis­trée en Mau­ri­ta­nie pour sa pra­tique par la troupe mi­li­taire, alors qu’il a per­son­nel­le­ment for­mé la troupe à la mé­lo­die quand il s’est ren­du à Nouak­chott pour as­sis­ter à l'ho­mage.

A no­ter que la cé­ré­mo­nie de mise à l’hon­neur est le fruit de la co­opé­ra­tion di­plo­ma­tique et cultu­relle entre Le Caire et Nouak­chott.

La Mau­ri­ta­nie a amen­dé sa consti­tu­tion lors d'un ré­fé­ren­dum en août 2017 qui a adop­té un nou­vel hymne na­tio­nal ain­si que des mo­di­fi­ca­tions au dra­peau na­tio­nal.

Daoud, 63 ans, a dit qu’il n'est pas le pre­mier mu­si­cien égyp­tien à com­po­ser l'hymne na­tio­nal d’ un autre État vu qu’il a été pré­cé­dé par Mo­ha­med Faw­zi, qui a com­po­sé l'hymne na­tio­nal de l'Al­gé­rie et Saad Ab­del Wa­hab, qui a com­po­sé l'hymne na­tio­nal des Emi­rats arabes unis et d'autres.

Il a ajou­té qu'il était prêt à ré­pé­ter l'ex­pé­rience à nou­veau si on lui de­mande de le faire pour toute la mu­sique d’un Etat arabe, car il est consi­dé­ré comme «un pont de com­mu­ni­ca­tion entre les peuples et les na­tions».

Concer­nant le nou­vel hymne mau­ri­ta­nien com­po­sé par Daoud, il a dit: «La Mau­ri­ta­nie m'a en­voyé les pa­roles de l'hymne na­tio­nal, pour ache­ver les tra­vaux au maxi­mum j’ai en­tre­pris une lec­ture de l'his­toire de la Mau­ri­ta­nie et vu les types de mu­sique com­mune où il y a plu­sieurs arts parce que je fais mon oeuvre qui va vivre long­temps et se­ra en­ra­ci­née dans la conscience».

Daoud a dé­cla­ré que les Mau­ri­ta­niens avaient re­çu le nou­vel hymne na­tio­nal cor­dia­le­ment et avec bon­heur de sorte que lors­qu’il a vi­si­té le Centre cultu­rel égyp­tien à Nouak­chott, il a trou­vé un groupe d'en­fants mau­ri­ta­niens qui ap­prennent cer­tains arts et dès qu'ils ont su qu’il était le com­po­si­teur du nou­vel hymne, ils se sont em­pres­sés de chan­ter l'hymne de­vant lui sans bande mu­si­cale ou ins­tru­ments, ce qui l’a as­su­ré que sa mu­sique s'est an­crée dans leurs es­prits en quelques se­maines.

Le mi­nis­tère égyp­tien des Af­faires étran­gères a pu­blié une dé­cla­ra­tion di­sant que «le grand tra­vail ac­com­pli par Ra­jeh Daoud se­ra im­mor­ta­li­sé dans la conscience de toutes les gé­né­ra­tions égyp­tiennes et mau­ri­ta­niennes et va res­ter un té­moi­gnage du plus haut sens de la fra­ter­ni­té et de l'ami­tié entre les deux peuples frères».

Daoud a en outre dit: «L'ef­fort fait dans ce tra­vail, je ne peux pas me l’at­tri­buer ex­clu­si­ve­ment parce que je sen­tais que toute l'Egypte se te­nait der­rière moi dans cette tâche na­tio­nale».

A no­ter que le com­po­si­teur du nou­vel hymne na­tio­nal Dr. Ra­jeh Sa­mi Daoud est un com­po­si­teur égyp­tien et une icône et un sym­bole de la mu­sique. Il est pia­niste, di­plô­mé de l’Ins­ti­tut Con­ser­va­toire en 1977. Il a étu­dié à l’Uni­ver­si­té de Vienne où il a dé­cro­ché un di­plôme dans le do­maine des arts.

En ce qui concerne son tra­vail au Con­ser­va­toire de l’Ins­ti­tut du Caire, il a tra­vaillé comme dé­mons­tra­teur en 1978 puis en­sei­gnant au dé­par­te­ment de créa­tion en 1988, en­suite pro­fes­seur ad­joint en 1994 et en 2000 il est de­ve­nu pro­fes­seur au dé­par­te­ment de la créa­tion au Con­ser­va­toire.

Avec de fortes re­la­tions cultu­relles, l'Egypte et la Mau­ri­ta­nie ont si­gné un ac­cord tech­nique et cultu­rel en 1967, suc­cé­dant à l'ou­ver­ture d'un centre cultu­rel égyp­tien en 1964. Suite au déve- lop­pe­ment d'une pré­sence arabe pro­non­cée en Mau­ri­ta­nie, Ra­jeh Daoud a été sé­lec­tion­né pour com­po­ser l'hymne na­tio­nal du pays en 2017.

Ra­jeh Daoud est un ac­teur clé de la scène mu­si­cale égyp­tienne. Ses oeuvres sont in­ter­pré­tées lo­ca­le­ment et à l'étran­ger, en Au­triche, en Ita­lie, en France, en Ré­pu­blique tchèque, au Royaume-Uni, en Es­pagne, au Ca­na­da, en Hon­grie et en Po­logne.

En Egypte, Ra­jeh est sur­tout connu pour son tra­vail dans des films comme «Ard el Khof» (1999), «Kit Kat» (1991) et «Ra­sael El Bahr» (2010).

Il a fon­dé l'Or­chestre Ha­na­ger en 1994 et en a été le chef jus­qu'en 1999.Il a éga­le­ment par­ti­ci­pé à plu­sieurs fes­ti­vals, dont le «Con­cor­so Pia­nis­ti­co In­ter­na­zio­nale» à Naples et «Con­fe­ren­za Mu­si­cale Me­di­ter­ra­nea» en Si­cile et a re­çu de nom­breux hon­neurs.

Ayant rem­por­té plu­sieurs prix pour sa mu­sique dans des fes­ti­vals tels que le Fes­ti­val in­ter­na­tio­nal du film du Caire, le Fes­ti­val du film d'Alexan­drie et l'as­so­cia­tion des cri­tiques, Daoud est une icône égyp­tienne for­te­ment im­pli­quée dans la crois­sance de la culture mu­si­cale en Egypte.

Ra­jeh dé­co­ré par le mi­nistre mau­ri­ta­nien

Newspapers in French

Newspapers from Egypt

© PressReader. All rights reserved.