Une nou­velle page dans l’his­toire des re­la­tions égyp­to-saou­diennes

Watani Francophone - - الصفحة الأمامية -

Le prince Mo­ham­med ben Sal­mane, a ef­fec­tué en Egypte son pre­mier dé­pla­ce­ment à l'étranger en tant que prince hé­ri­tier. Riyad et le Caire col­la­borent sur d’im­por­tants dos­siers ré­gio­naux, no­tam­ment la guerre au Yé­men et le blo­cus du Qa­tar, dans le but no­tam­ment de contrer l’in­fluence de l’Iran au Moyen- Orient.

Mo­ham­med ben Sal­mane s’est ren­du en Grande-Bre­tagne le 7 mars et est at­ten­du aux États-Unis du 19 au 22 mars. Il doit éga­le­ment se rendre en France dans les pro­chaines se­maines.

Le pré­sident Al-Sis­si a re­çu di­manche 4 mars Mo­ham­med ben Sal­mane au pa­lais pré­si­den­tiel en ban­lieue du Caire, où des ren­contres entre des dé­lé­ga­tions des deux pays ont éga­le­ment eu lieu.

Les dis­cus­sions ont por­té sur les moyens per­met­tant de ren­for­cer les re­la­tions éco­no­miques bi­la­té­rales. Les deux di­ri­geants se sont éga­le­ment mis d’ac­cord pour lan­cer de nou­veaux pro­jets conjoints, no­tam­ment dans le sec­teur des in­ves­tis­se­ments tou­ris­tiques au­tour de la mer Rouge.

Le pré­sident Al-Sis­si et le prince Mo­ham­med ont lan­cé un pacte d'in­ves­tis­se­ment égyp­to-saou­dien de 16 mil­liards de dol­lars (59 mil­liards de di­rhams) en­ga­geant le Fonds d'in­ves­tis­se­ment pu­blic saou­dien (PIF) et le mi­nis­tère égyp­tien de l'In­ves­tis­se­ment et de la Co­opé­ra­tion in­ter­na­tio­nale pour dé­ve­lop­per le cô­té égyp­tien de Neom. L'Égypte a al­loué 1 000 ki­lo­mètres car­rés au sud du Si­naï pour le pro­jet.

Com­plé­tant le dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique, les deux pays ont éga­le­ment si­gné un pacte en­vi­ron­ne­men­tal pour la mer Rouge afin de pro­té­ger l'en­vi­ron­ne­ment ma­ri­time et de pré­ser­ver les ré­cifs co­ral­liens et les plages. Alors que l'Ara­bie saou­dite pré­voit de construire sept nou­velles villes avec des pro­jets tou­ris­tiques sur sa côte, l'Égypte se concen­tre­ra sur la mo­der­ni­sa­tion des villes de Charm El Cheikh et Hour­gha­da,

Les deux di­ri­geants ont éga­le­ment abor­dé les pré­oc­cu­pa­tions po­li­tiques mu­tuelles, Al-Sis­si af­fir­mant que la sé­cu­ri­té du Golfe fait par­tie in­té­grante de la sé­cu­ri­té na­tio­nale égyp­tienne.

Le prince Mo­ham­med a éga­le­ment ma­ni­fes­té son sou­tien au «nou­veau dis­cours re­li­gieux» du pré­sident Al-Sis­si pour contrer l'ex­tré­misme, qui in­siste sur l'is­lam comme re­li­gion ou­verte et res­pec­tueuse des autres re­li­gions et re­non­çant à l'ap­proche «tak­fi­riste» conflic­tuelle des per­sonnes aux convic­tions dif­fé­rentes.

Le pré­sident Al-Sis­si a ac­com­pa­gné lundi le prince hé­ri­tier saou­dien Mo­ham­med ben Sal­mane lors d'une tour­née d'ins­pec­tion des pro­jets d'in­fra­struc­ture de la zone du ca­nal de Suez.

Les deux di­ri­geants ont ins­pec­té les ins­tal­la­tions por­tuaires mo­der­ni­sées, la voie na­vi­gable élar­gie et les nou­veaux tun­nels sous le ca­nal, fai­sant par­tie du pro­jet de trans­for­mer la ré­gion en un centre in­ter­na­tio­nal de trans­port, de lo­gis­tique et de pro­duc­tion.

Les res­pon­sables égyp­tiens étaient dé­si­reux de mettre l'ac­cent sur une vi­sion éco­no­mique in­té­grée par­ta­gée par les deux di­ri­geants, in­car­née par le pro­jet de pont Roi Sal­mane re­liant les pays à tra­vers le golfe d'Aqa­ba.

Le prince hé­ri­tier Mo­ham­med ben Sal­mane, vice-Pre­mier mi­nistre et mi­nistre de la Dé­fense, a vi­si­té lundi la ca­thé­drale copte or­tho­doxe de Saint-Marc, dans le quar­tier d’Ab­bas­siya du Caire où il a ren­con­tré le Pape Ta­wa­dros II.

Le Pape Ta­wa­dros, Pape d'Alexan­drie et Pa­triarche de la Pré­di­ca­tion de Saint-Marc, a dé­cla­ré après la réunion que le prince Mo­ham­med ben Sal­mane l'a in­vi­té à vi­si­ter le Royaume d'Ara­bie saou­dite, in­di­quant à cet égard: «Tout est pos­sible et non loin de la por­tée de Dieu».

Le Pape Ta­wa­dros a re­mer­cié Son Al­tesse Royale le Prince Mo­ham­med ben Sal­mane, le prince hé­ri­tier saou­dien pour le par­rai­nage des Coptes vi­vant en Ara­bie saou­dite et leur bon trai­te­ment.

Le Pape a d’autre part sa­lué les ré­formes en­tre­prises par le prince hé­ri­tier, sou­li­gnant la pro­fon­deur des re­la­tions égyp­to-saou­diennes, de sorte que l’An­baMar­kos a vi­si­té l'Ara­bie saou­dite à trois re­prises au­pa­ra­vant.

Le Pape d'Alexan­drie et Pa­triarche de la Pré­di­ca­tion de Saint-Marc, a sa­lué, au nom de tous les coptes, le prince hé­ri­tier d’Ara­bie Mo­ham­med ben Sal­mane dans sa deuxième pa­trie et a pour­sui­vi: «Les au­to­ri­tés de l'Église, le Con­seil des biens re­li­gieux coptes, les éta­blis­se­ments d'en­sei­gne­ment pu­blics et toutes les masses de coptes égyp­tiens l'ac­cueillent dans sa se­conde pa­trie l'Egypte».

Concer­nant la te­neur de la réunion, qui a ras­sem­blé le prince hé­ri­tier saou­dien et le Pape Ta­wa­dros, le chef de l’Eglise a dé­cla­ré « Nous avons par­lé des bonnes re­la­tions entre Le Caire et Riyad et la vi­site du roi Sal­mane ben Ab­del Aziz, il y a deux ans, et nous avons par­lé des bonnes re­la­tions qui unissent le pré­sident Ab­del Fat­tah AlSis­si et le mo­narque saou­dien Ser­vi­teur des Deux Saintes Mos­quées le Roi Sal­mane Ben Ab­del Aziz et le Prince hé­ri­tier, sou­li­gnant que c'était une bonne vi­site et réunion.

Pour sa part, le prince hé­ri­tier du Royaume a re­mer­cié l'Eglise égyp­tienne pour sa ré­ac­tion suite à un pas­sé ré­cent, où la vio­lence n'a pas été confron­tée par la contre­vio­lence. "

Le prince hé­ri­tier saou­dien est le plus haut di­gni­taire saou­dien à vi­si­ter la ca­thé­drale Saint-Marc d'Ab­bas­siya dans l'his­toire des re­la­tions égyp­to­saou­diennes.

A no­ter que le Pape Ta­wa­dros avait ren­con­tré le ser­vi­teur des Deux Saintes Mos­quées le Roi Sal­mane ben Ab­del Aziz lors de sa vi­site au Caire en Avril 2016 pour une réunion his­to­rique, où le Pape a vi­si­té le roi Sal­man à sa ré­si­dence dans l'un des hô­tels du Caire.

Le Père Bou­losHa­lim, porte-pa­role of­fi­ciel de l'Église a af­fir­mé, dans des dé­cla­ra­tions an­té­rieures, que la ren­contre du Pape Ta­wa­dros avec le prince hé­ri­tier saou­dien vi­sait à ren­for­cer les re­la­tions fra­ter­nelles entre l'Ara­bie saou­dite et l'Eglise copte, qui est la plus grande église du MoyenO­rient et mettre l'ac­cent sur les va­leurs de la to­lé­rance re­li­gieuse et l'amour qui unissent les Egyp­tiens avec leurs Frères en Ara­bie saou­dite.

Il a en outre sou­li­gné l'im­por­tance du dia­logue entre les cul­tures et les re­li­gions et la contri­bu­tion des adeptes de di­verses re­li­gions à la pro­mo­tion de la com­pré­hen­sion entre les êtres hu­mains et les peuples pour ser­vir l'hu­ma­ni­té, sou­li­gnant que l'ap­pro­fon­dis­se­ment des re­la­tions entre l'Ara­bie saou­dite et l'Egypte est l'un des prin­ci­paux pi­liers qui re­pré­sentent un fac­teur im­por­tant dans la ré­so­lu­tion des pro­blèmes de la ré­gion.

Son Al­tesse Royale le Prince Mo­ham­med ben Sal­mane ben Ab­del Aziz, avait éga­le­ment ren­con­tré au Caire le Cheikh d'Al-Az­har Cheikh Ah­med AlTayeb en pré­sence de la dé­lé­ga­tion of­fi­cielle ac­com­pa­gnant Son Al­tesse Royale.

Le Cheikh Al-Az­har a ac­cueilli le Prince hé­ri­tier lors de sa vi­site en Egypte, louant le rôle du Royaume d'Ara­bie saou­dite au ser­vice de la na­tion is­la­mique et la dé­fense de ses in­té­rêts.

La réunion a abor­dé la lutte an­ti­ter­ro­risme et la dif­fu­sion du dis­cours is­la­mique mo­dé­ré, et ce, en pré­sence des di­gni­taires d’Al-Az­har.

Tout feu tout flamme, son al­tesse Mo­ham­med Ben Sal­mane Al Saoud, tren­te­naire au re­gard per­çant, s’est im­po­sé en une an­née sur le de­vant de la scène saou­dienne. Hy­per­ac­tif sur le front éco­no­mique, Mo­ham­med Ben Sal­mane vient d’an­non­cer la créa­tion du plus grand fonds sou­ve­rain du monde et de lan­cer un pro­gramme de trans­for­ma­tion na­tio­nale.

Le pré­sident Al Sis­si ac­cueillant le prince hé­ri­tier saou­dien au Caire

Le prince saou­dien avec le Cheikh d’Al-Az­har

Le prince Mo­ham­med avec le Pape Ta­wa­dros

Newspapers in French

Newspapers from Egypt

© PressReader. All rights reserved.