Pro­té­gez votre Mac des lo­gi­ciels mal­veillants.

Si les afi­cio­na­dos d’Apple ont long­temps été épar­gnés par les vi­rus et les mal­wares, cette époque est ré­vo­lue. Suc­cès oblige, macOS est à son tour la cible des pi­rates. Voi­ci comment pa­rer aux at­taques ou aux in­tru­sions en uti­li­sant des ou­tils gra­tuits.

01net - - Sommaire -

1. Con­fiez la sur­veillance de votre or­di­na­teur à un lo­gi­ciel an­ti­mal­ware

XFENCE est une so­lu­tion de pro­tec­tion des­ti­née aux Mac, née du ra­chat de l’ofre Lit­tle Flo­cker par F-Se­cure. Vous la trou­ve­rez sur le site bit.do/dAm­sL. Pour de­ve­nir bê­ta­tes­teur et dis­po­ser ain­si de l’ap­pli gra­tui­te­ment, créez un compte. Une fois ce­lui-ci va­li­dé, vous re­ce­vez un lien de té­lé­char­ge­ment et vous pou­vez pro­cé­der à l’ins­tal­la­tion. XFENCE vé­ri­fie les opé­ra­tions d’écri­ture et de lec­ture efec­tuées sur le Mac. Dres­sez la liste de celles que vous ac­cep­tez. Si une ac­tion non ré­per­to­riée est dé­tec­tée, vous êtes ins­tan­ta­né­ment aler­té et in­vi­té à l’au­to­ri­ser ou non.

2. Uti­li­sez la fonc­tion Ga­te­kee­per

macOS in­tègre par dé­faut un sys­tème de pro­tec­tion qui em­pêche d’ins­tal­ler des ap­pli­ca­tions si elles ne pro­viennent pas di­rec­te­ment du Mac App Store. Cette sé­cu­ri­té est dou­ble­ment ef­cace. D’abord, elle vous évite d’im­plan­ter des pro­grammes trou­vés sur In­ter­net et qui pour­raient com­por­ter des mal­wares et des vi­rus. En­suite, elle bloque les ten­ta­tives d’ins­tal­la­tion au­to­ma­tique ve­nant de sites Web in­fec­tés (comme des barres d’ou­tils). Si rien ne vous in­ter­dit de la le­ver le temps d’ajou­ter un lo­gi­ciel que vous sa­vez sûr, nous vous conseillons de la ré­ta­blir une fois que vous avez ter­mi­né. Dans les Pré­fé­rences Sys­tème du Mac, poin­tez sur la ru­brique Sé­cu­ri­té et confi­den­tia­li­té. Allez sur l’on­glet Gé­né­ral et efec­tuez un double clic sur le ca­de­nas au bas de l’écran. Sai­sis­sez alors le mot de passe as­so­cié à votre compte ad­mi­nis­tra­teur, puis co­chez App Store et dé­ve­lop­peurs iden­ti­fiés dans la sec­tion Au­to­ri­ser les ap­pli­ca­tions té­lé­char­gées de :

3. Iden­ti­fiez et fer­mez les ap­pli­ca­tions sus­pectes

Si vous consta­tez des ra­len­tis­se­ments ou des com­por­te­ments étranges sur votre ma­chine, sai­sis­sez Mo­ni­teur

d’ac­ti­vi­té dans le champ de re­cherche Spot­light et va­li­dez (En­trée). Ce pan­neau ré­per­to­rie les tâches en cours et in­dique pour cha­cune d’entre elles la quan­ti­té de mé­moire uti­li­sée, le pour­cen­tage d’oc­cu­pa­tion du pro­ces­seur ou en­core l’ac­ti­vi­té ré­seau. Lorsque vous iden­ti­fiez un pro­ces­sus in­con­nu et très gour­mand en res­sources, ren­sei­gnez-vous sur son compte en ac­cé­dant à ses pro­prié­tés. Me­nez éga­le­ment des in­ves­ti­ga­tions sur In­ter­net. Si le programme s’avère sus­pect, double-cli­quez sur son nom et poin­tez sur Quit­ter pour le fer­mer.

4. Net­toyez le dos­sier de dé­mar­rage de l’or­di

S’il est aus­si dif­cile de se dé­bar­ras­ser de cer­tains lo­gi­ciels mal­veillants, c’est qu’ils se lancent et se ré­gé­nèrent au­to­ma­ti­que­ment au lan­ce­ment de macOS. Vé­ri­fiez donc ré­gu­liè­re­ment le conte­nu du dos­sier d’amor­çage de votre Mac. Ou­vrez le Fin­der, dé­rou­lez le me­nu Al­ler, Al­ler au Dos­sier et ta­pez ~/Li­bra­ry/Laun­chA­gents*. Ou alors, par­cou­rez l’ar­bo­res­cence du disque dur sys­tème en sé­lec­tion­nant votre dos­sier per­son­nel (il porte votre nom d’uti­li­sa­teur) dans le vo­let de na­vi­ga­tion du Fin­der, puis

Bi­blio­thèque, Laun­chA­gents. Sup­pri­mez les en­trées dou­teuses sur tous les comptes uti­li­sa­teurs du Mac.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.