Ar­rêt sur image

01net - - SOMMAIRE - VERONIQUE BOUVET

Le geek, c’est chic.

Qui a eu cette idée folle d’in­vi­ter des drones à dé­fi­ler ? Et ou­blié que, quand la mode s’en­tiche de tech­no­lo­gie, il y a tou­jours un hic. Les créa­teurs du show Dolce & Gab­ba­na pré­sen­té lors de la der­nière Fa­shion Week de Mi­lan au­raient dû le sa­voir. Et se sou­ve­nir, qu’en leur temps, Sam­sung et LG, avec Ar­ma­ni et Pra­da, s’y étaient dé­jà cas­sé les dents. Ain­si, tout à leur en­vie d’ori­gi­na­li­té, ils ont joué les ap­pren­tis sor­ciers en omet­tant qu’ils au­raient af­faire à un par­terre de pri­vi­lé­giés in­dis­ci­pli­nés. Et qu’obli­ger 600 in­vi­tés à cou­per leur con­nexion Wi­fi se­rait une autre paire de manches. Pour­tant, la consigne était claire.

Rien ne pour­rait com­men­cer sans cette ma­nip ô com­bien sim­plis­sime mais né­ces­saire afin d’évi­ter toute in­ter­fé­rence avec les man­ne­quins vo­lants. Peine per­due. Au bout de qua­rante mi­nutes, ne voyant tou­jours rien ve­nir, An­na Win­tour, la pa­pesse de la mode, s’est le­vée, je­tant un froid sur l’as­sis­tance, dé­jà sous l’em­prise d’une grogne à peine maî­tri­sée. Quand les aé­ro­nefs ont en­fin fait leur ap­pa­ri­tion, af­fu­blés d’une boule de cris­tal sur la “tête” et de perles entre les hé­lices, l’en­thou­siasme n’était plus au ren­dez-vous. Quelques ap­plau­dis­se­ments, beau­coup d’in­ter­ro­ga­tions. Tout ça pour ça ! Dix sacs qui se trim­ballent sus­pen­dus à des en­gins que les créa­teurs vou­laient faire pas­ser pour des an­ge­lots. Ils au­raient dû se mé­fier. Le chic n’a que faire des geeks. ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.