Y a rien à voir ?

Des mo­nu­ments et des lieux in­so­lites ouvrent leurs portes, près de chez vous, jus­qu’à di­manche. La mi­nistre de la Culture, Fran­çoise Nys­sen, s’est confiée à « 20 Mi­nutes » à cette oc­ca­sion.

20 Minutes (Bordeaux) - - Grand Bordeaux - Mi­ckaël Bos­re­don

Les 34es Jour­nées eu­ro­péennes du pa­tri­moine se dé­roulent sa­me­di et di­manche. 20 Mi­nutes vous a concoc­té un pro­gramme in­so­lite, dé­ca­lé ou im­man­quable à Bor­deaux et dans ses en­vi­rons.

La base aé­rienne 106 de Mé­ri­gnac. La base ou­vri­ra ses portes sa­me­di et di­manche de 10 h à 17 h. Deux cir­cuits se­ront pro­po­sés : une vi­site his­to­rique en bus des lieux les plus in­té­res­sants de la base et une vi­site d’in­for­ma­tion pour dé­cou­vrir les mé­tiers de l’ar­mée de l’air. L’usine Jock de Bor­deaux. La cé­lèbre marque bor­de­laise, connue pour sa crème va­nille, fête cette an­née ses 80 ans. Elle en pro­fite pour ou­vrir ses portes sa­me­di et di­manche, de 10 h à 18 h. Au pro­gramme : dé­gus­ta­tions gra­tuites, jeux concours... 190, quai de Braz­za.

La Direction in­ter­ré­gio­nale des ser­vices pé­ni­ten­tiaires de Bor­deaux. C’est la pre­mière fois que la DISP de Bor­deaux ouvre ses portes. Le site si­tué au 188, rue de Pes­sac a bien des choses à ra­con­ter, puis­qu’il fut la pre­mière gare fer­ro­viaire de Bor­deaux – la gare de Sé­gure re­liant Ar­ca­chon jus­qu’en 1866 – avant d’être dé­truite et rem­pla­cée par des bâ­ti­ments mi­li­taires en 1875. Il a été ac­quis par l’ad­mi­nis­tra­tion pé­ni­ten­tiaire en 1977. Le port de Bor­deaux. Sa­me­di, dé­cou­vrez la zone por­tuaire de Ba­ca­lan, ses mé­tiers et in­fra­struc­tures (de 9 h 30 à 16 h). Di­manche, vi­si­tez le ter­mi­nal de Bas­sens, de­puis le fleuve (à 10 h et 14 h). Ins­crip­tions sur eve­ne­ment-bor­deaux­por­tat­lan­tique.fr

Le ter­mi­nal de Bas­sens se vi­si­te­ra.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.