Bye bye Wa­shing­ton et Is­raël

20 Minutes (Bordeaux) - - Actualité -

Les Etats-Unis ont an­non­cé jeu­di leur re­trait de l’Or­ga­ni­sa­tion des Na­tions unies pour l’édu­ca­tion, la science et la cul­ture (Unesco), l’ac­cu­sant d’être an­tiis­raé­lienne. Quelques heures plus tard, Is­raël leur em­boî­tait le pas. Le feu couve de­puis des an­nées sur fond de po­si­tions contro­ver­sées de l’ins­ti­tu­tion sur Jé­ru­sa­lem et Hé­bron, dé­fen­dues par les pays arabes. En 2011, l’ad­mis­sion de la Pa­les­tine en son sein a ac­cen­tué la crise et en­traî­né la sus­pen­sion des contri­bu­tions fi­nan­cières d’Is­raël et des EtatsU­nis – qui four­nis­saient plus de 20 % du bud­get de l’agence. Un tel re­trait n’est pas iné­dit : il y eut un pré­cé­dent en 1984, sous Ro­nald Rea­gan, alors mo­ti­vé par l’in­uti­li­té sup­po­sée et les dé­bor­de­ments bud­gé­taires de l’Unesco. Ce n’est qu’en 2002 que Wa­shing­ton avait ré­in­té­gré l’Unesco. L’an­nonce amé­ri­caine in­ter­vient alors que l’élec­tion hau­te­ment po­li­tique du suc­ces­seur d’Iri­na Bo­ko­va, sa di­rec­trice gé­né­rale, entre dans une phase dé­ci­sive (deux fi­na­listes de­vaient être dé­si­gnés jeu­di soir), et que l’ins­ti­tu­tion, en perte de vi­tesse, se cherche un nou­veau souffle.

Le siège de l’Unesco, à Pa­ris.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.