Les as­tuces pour du bo­nus

Di­mi­nuer sa consom­ma­tion est plus simple qu’il n’y pa­raît

20 Minutes (Bordeaux) - - Immobilier - Co­ra­lie Do­nas

Le chauf­fage et l’eau chaude re­pré­sentent les trois quarts des dé­penses éner­gé­tiques d’un mé­nage. Comment les ré­duire à l’ap­proche de l’hi­ver ? En adop­tant de bons ré­flexes. Comme mettre des ta­pis pour évi­ter la sen­sa­tion de sols froids, ou fer­mer les vo­lets la nuit. « Les vo­lets en bois plein ont une bonne ca­pa­ci­té iso­lante. Ceux en per­sienne mé­tal­lique conservent peu la cha­leur », pré­cise Franck Ja­nin, créa­teur du bu­reau d’études He­lia­sol, spé­cia­li­sé en ther­mique du bâ­ti­ment et en éner­gies re­nou­ve­lables et au­teur, avec Jean-Louis Beau­mier, de L’Iso­la­tion ther­mique-acous­tique, so­lu­tions com­bi­nées éco­lo­giques (sor­tie en no­vembre).

Le mul­ti­mé­dia éner­gi­vore

Adap­ter la tem­pé­ra­ture de son in­té­rieur avec un ther­mo­stat ou un ther­mo­mètre de­meure ef­fi­cace pour consom­mer moins. Autre point, les équi­pe­ments. « Les convec­teurs en­voient la cha­leur vers le pla­fond et uti­lisent plus d’énergie. Les ra­diants chauffent plus vite et di­rec­te­ment », re­prend Franck Ja­nin. Les pro­prié­taires peuvent en­vi­sa­ger des tra­vaux. « Pour une co­pro­prié­té, l’idée est d’an­ti­ci­per un ra­va­le­ment de fa­çade, pour le cou­pler avec une iso­la­tion ex­té­rieure et de nou­velles fe­nêtres », ex­plique Franck Ja­nin. Mais nous ne consom­mons pas de l’énergie uni­que­ment pour nous chauf­fer, rap­pelle l’Agence de l’environnement et de la maî­trise de l’énergie (Ademe). « Mal­gré des équi­pe­ments de chauf­fage et d’iso­la­tion plus per­for­mants, les mé­nages consomment de plus en plus, no­tam­ment du ma­té­riel mul­ti­mé­dia », pointe Flo­rence Clé­ment, res­pon­sable de la com­mu­ni­ca­tion grand pu­blic à l’Ademe. Pour la spé­cia­liste, il n’y a pas de pe­tites éco­no­mies : bran­cher la box, la TV, les or­di­na­teurs sur une mul­ti­prise pour les éteindre en une seule fois, évi­ter de faire tour­ner l’élec­tro­mé­na­ger à moi­tié plein, sont un bon dé­but. « Il est pos­sible de ré­duire sa fac­ture de 10 % juste en évi­tant de lais­ser les ap­pa­reils en veille », re­prend Flo­rence Clé­ment. Les mé­nages ayant par­ti­ci­pé au dé­fi na­tio­nal des « Fa­milles à énergie po­si­tive » ont en moyenne di­mi­nué leur consom­ma­tion de 15 % en cu­mu­lant ces « pe­tits gestes ».

Le ther­mo­stat de­meure ef­fi­cace.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.