Le châ­teau La­bot­tière s’ouvre au street art

Le très clas­sique châ­teau La­bot­tière à Bor­deaux s’ouvre au street art

20 Minutes (Bordeaux) - - News - Mi­ckaël Bos­re­don

La nou­velle ex­po­si­tion de l’Ins­ti­tut cultu­rel Ber­nard Ma­grez va ra­vir les ama­teurs de street art. Neuf ar­tistes de re­nom­mée in­ter­na­tio­nale sont réunis dans les salles du châ­teau La­bot­tière jus­qu’au 24 juin. Les néo­phytes ap­pré­cie­ront tout au­tant cette ex­po­si­tion, in­ti­tu­lée « Street co­lor » et qui nous plonge dans l’uni­vers com­plexe et tout en nuances du street art, dans le­quel le fi­gu­ra­tif cô­toie l’abs­trait, la tech­nique du po­choir suc­cède à celle de la bombe. Et quel pied de voir le châ­teau La­bot­tière, clas­sé mo­nu­ment his­to­rique, in­ves­ti par toutes ces toiles co­lo­rées et pleines de vie, bous­cu­lé par des ar­tistes qui ont conquis leurs

« On vou­lait que le spec­ta­teur entre avec deux grosses pièces qui an­noncent la cou­leur. » Au­ré­lien De­sailloud, di­rec­teur ar­tis­tique

lettres de no­blesse dans la rue. « On vou­lait une ex­po­si­tion très pun­chy sur la cou­leur, ex­plique Au­ré­lien De­sailloud, di­rec­teur ar­tis­tique et cultu­rel de l’Ins­ti­tut, qui a mon­té cet évé­ne­ment. Mais on n’a pas vou­lu non plus or­ga­ni­ser une ex­po­si­tion pop. » Dans le hall d’en­trée, Ka­shink est ve­nue réa­li­ser deux créa­tions in si­tu pour l’ex­po­si­tion. « On vou­lait que le spec­ta­teur entre avec deux grosses pièces qui an­noncent la cou­leur. » Elle est l’une des rares ar­tistes fé­mi­nines fran­çaises « qui vit de son tra­vail », dans un mi­lieu très mas­cu­lin. « Elle tra­vaille la cou­leur dans toutes ses oeuvres et réa­lise énor­mé­ment de fresques mo­nu­men­tales sur toute la pla­nète. » Ar­tiste pa­ri­sien très sui­vi sur la scène in­ter­na­tio­nale, Seth est lui connu pour ses per­son­nages. « Son style s’est for­gé tout au long de ses voyages. Les oeuvres qu’on a choi­sies re­pré­sentent son tra­vail : son pas­sé d’ar­tiste de graf­fi­ti, la thé­ma­tique de l’en­fance, qui est un su­jet très im­por­tant chez lui. » Les im­pres­sion­nants por­traits de David Wal­ker sont, eux, uni­que­ment réa­li­sés à la bombe. Des uni­vers très dif­fé­rents d’une pièce à l’autre.

Les ar­tistes Ka­shink

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.