Un tra­fic de voi­tures dé­man­te­lé

20 Minutes (Lille) - - GRAND LILLE - C.A.

Ci­troën DS3, Au­di A1, Re­nault Clio, Peu­geot 308... Il y en avait pour tous les goûts. Les mis en cause re­ce­vaient « des com­mandes » de voi­tures, mais plu­tôt que de les ache­ter pour le compte de leurs clients, ces hommes se ser­vaient chez les autres. Ce sont ain­si des di­zaines de vé­hi­cules qui ont été dé­ro­bés de­puis mai 2016.

Mar­di, seize per­sonnes ont été in­ter­pel­lées à Rennes, mais aus­si à Lille et La Cour­neuve, en Seine-Saint-De­nis a-t-on ap­pris, dimanche. Pla­cées en garde à vue, elles sont soup­çon­nées d’ap­par­te­nir à un vaste ré­seau de vol en bande or­ga­ni­sée. L’en­quête a dé­mar­ré l’an­née der­nière, quand les soup­çons des gen­darmes ont été éveillés par des vols ré­pé­tés de cartes grises en Ille-et-Vi­laine. Un homme a été re­pé­ré et sui­vi par les en­quê­teurs. Il est sus­pec­té d’être à la tête de cette or­ga­ni­sa­tion.

Re­ven­dues 15 fois plus cher

Dans la ré­gion de Tour­coing, près de Lille, dans le Nord, plu­sieurs in­di­vi­dus étaient char­gés de vo­ler des voi­tures, les­quelles étaient en­suite re­ven­dues entre 500 et 1000 € à un ré­seau de mal­fai­teurs, lui aus­si éta­bli dans le Nord. Ces der­niers en­voyaient alors les vé­hi­cules à Rennes pour fal­si­fier les do­cu­ments, avant de les re­vendre entre 9 000 et 15 000€, soit quinze fois leur mise de dé­part.

Neuf per­sonnes ont été pré­sen­tées et mises en exa­men par le juge d’ins­truc­tion de Rennes en charge du dos­sier. Six d’entre elles ont été pla­cées en dé­ten­tion pro­vi­soire.

Ils vo­laient les voi­tures dans le Nord.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.