Un cas de confiance

Le PSG re­trouve le Bar­ça en Ligue des cham­pions ce soir. Un match al­ler abor­dable, si les Pa­ri­siens dé­passent leur com­plexe d’in­fé­rio­ri­té.

20 Minutes (Lille) - - La Une - Ju­lien La­loye

«Ce se­ra très dif­fi­cile de les ar­rê­ter. Il faut gar­der une concen­tra­tion maxi­male, les em­pê­cher d’avoir le bal­lon et prier Dieu. » Si même Thia­go Sil­va, for­fait sur bles­sure pour le match, se per­met d’in­vo­quer le Tout-Puis­sant avant d’af­fron­ter Bar­ce­lone, ce mar­di à 20 h 45 en hui­tième de fi­nale al­ler de Ligue des cham­pions, c’est que tout ça ne res­pire pas un op­ti­misme for­ce­né. Le PSG ver­sion qa­ta­rie s’est dé­ve­lop­pé avec un com­plexe d’in­fé­rio­ri­té face aux Ca­ta­lans. La faute, no­tam­ment, à deux éli­mi­na­tions suc­ces­sives en phase fi­nale de C1 par les Blau­gra­nas.

L’oc­ca­sion ra­tée du Camp Nou.

Une pre­mière heure in­croyable du PSG, Mes­si sur le banc, une qua­li­fi­ca­tion proche… En avril 2013, tout semble bien par­ti pour Pa­ris. La suite n’en se­ra que plus cruelle. L’Ar­gen­tin rentre sur le ter­rain, Pe­dro marque et Pa­ris fait ses va­lises. Mais tout le monde pa­raît heu­reux d’avoir te­nu tête au Bar­ça, à l’image du pré­sident Nas­ser Al-Khe­laï­fi : « L’équipe a joué un match fan­tas­tique. Nous avons per­du un seul match en C1, c’est une grande per­for­mance. » Le trop-plein d’en­thou­siasme.

Sans Ibra­hi­mo­vic, les hommes de Blanc font tom­ber le Bar­ça (3-2) lors de la phase de poules, en sep­tembre 2014. Les éloges pleuvent. Nas­ser Al-Khe­laï­fi n’en croit pas ses yeux. « C’est la plus belle vic­toire de ma vie, ac­quise contre la meilleure équipe du monde. » Un peu too much. Au re­tour, presque dans la dis­cré­tion, les Ca­ta­lans re­prennent la pre­mière place du groupe après un suc­cès tran­quille (3-1). La dé­mis­sion de 2015. Plom­bé par les bles­sures, Pa­ris perd le match al­ler des quarts (3-1). Au re­tour, le PSG dé­joue to­ta­le­ment. C’est une dé­mis­sion en bonne et due forme pré­sen­tée par les Pa­ri­siens. « On est tom­bés contre plus fort que nous, constate Ma­tui­di. Les so­lu­tions, ce n’est pas moi qui vais les don­ner, à part conti­nuer à bos­ser. Et puis avoir une chance au ti­rage. Tom­ber contre le Bar­ça ac­tuel… »

La ré­demp­tion ? Si les Pa­ri­siens ne sont pas convain­cus qu’ils peuvent éli­mi­ner le Bar­ça, ils sont à peu près sûrs de ne pas y ar­ri­ver. Quelques in­dices laissent en­tre­voir la pers­pec­tive d’un ex­ploit : la forme de Ca­va­ni, l’ap­port de Drax­ler, les fai­blesses dé­fen­sives du Bar­ça… L’es­poir fait vivre.

Edin­son Ca­va­ni (à g.) et Lio­nel Mes­si

En 2015, Ca­va­ni et le PSG avaient été éli­mi­nés en quart de fi­nale de Ligue des cham­pions par le FC Bar­ce­lone.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.