Une ava­lanche fait au moins quatre morts à Tignes

Les vic­times fai­saient du hors-piste

20 Minutes (Lille) - - La Une - A Lyon, Ca­ro­line Gi­rar­don

Nou­veau drame en mon­tagne. Une ava­lanche, qui s’est dé­clen­chée lun­di ma­tin dans la sta­tion de Tignes, en Sa­voie, a em­por­té et tué quatre skieurs.

Les cir­cons­tances. L’ava­lanche s’est dé­clen­chée à 10 h 35 au-des­sus de Tignes-le-Lac, dans le sec­teur hors­piste et fré­quen­té de To­vière, tout près des re­mon­tées mé­ca­niques. Trois va­can­ciers et un mo­ni­teur de la sta­tion qui les ac­com­pa­gnait ont été em­por­tées par une large cou­lée de neige de 400 mètres. Se­lon les pre­miers élé­ments de l’en­quête, le groupe avait em­prun­té ce sec­teur une pre­mière fois dans la ma­ti­née et s’ap­prê­tait à nou­veau à dé­va­ler la pente. Quand elles sont pas­sées, les vic­times au­raient, de par leur poids, em­me­né une plaque de neige fra­gile, qui s’était for­mée quelques jours au­pa­ra­vant à cause de fortes ra­fales de vent. « Les rai­sons res­tent à éclair­cir », a tou­te­fois in­di­qué Ni­co­las Mar­tren­chard, le sous-pré­fet d’Al­bert­ville. Qua­li­fié de « mar­qué » par Mé­téo France lun­di, le risque d’ava­lanche était de 3 sur 5.

Le bi­lan. Les quatre skieurs, tous équi­pés d’un dé­tec­teur de vic­time d’ava­lanche, ont été en­se­ve­lis. Au­cun n’a sur­vé­cu. « Ce bi­lan pour­rait être dé­fi­ni­tif », a avan­cé le sous-pré­fet. Les se­cou­ristes ont ces­sé leurs re­cherches en fin d’après-mi­di, per­sua­dés qu’il ne res­tait plus d’autre vic­time sous la neige. Une cin­quième per­sonne, un ado­les­cent qui avait skié avec le groupe, a été re­trou­vée. Il était en­ten­du, lun­di, par les CRS d’Al­bert­ville. Il se trou­vait avec les vic­times « quelques mi­nutes avant le drame » et était cen­sé les at­tendre au bas de la piste.

Les vic­times. Il s’agit d’un père de fa­mille de 49 ans et de son fils de 15 ans. Un autre gar­çon de 19 ans, le de­mi-frère de l’ado­les­cent, fi­gure lui aus­si par­mi les vic­times. Tous avaient l’ha­bi­tude de ve­nir en va­cances à Tignes. Se­lon Jean-Ch­ris­tophe Vi­tale, le maire, « ils connais­saient éga­le­ment le mo­ni­teur », un homme de 59 ans qui avait la ré­pu­ta­tion d’être un « très bon skieur ». Cette ava­lanche est la plus meur­trière en France de­puis le dé­but de la sai­son. De­puis no­vembre, il y avait eu 13 ac­ci­dents d’ava­lanche dans les Alpes et les Py­ré­nées, qui ont fait au to­tal trois morts.

Les re­cherches ont été in­ter­rom­pues en fin d’après-mi­di.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.