Un amour de Pa­ris

Le PSG a bri­sé le coeur du Bar­ça (4-0) au Parc des Princes mar­di, en 8es de fi­nale al­ler de la Ligue des cham­pions. Les co­équi­piers d’An­gel Di Ma­ria peuvent être confiants pour le match re­tour, le 8 mars.

20 Minutes (Lille) - - Grand Lille - Ju­lien La­loye

Ça y est, c’est re­par­ti. La Ligue des cham­pions a re­pris ses droits sur les ter­rains eu­ro­péens. Un peu moins à Lis­bonne, où Ben­fi­ca a ti­mi­de­ment bat­tu Dort­mund (1-0), qu’à Pa­ris, où la fo­lie des grands soirs s’est em­pa­rée du Parc, au point de dé­jouer les pro­nos­tics les plus im­pro­bables. Le PSG a col­lé une tarte dans la fi­gure du Bar­ça (40). Pa­ris se dé­pla­ce­ra au Camp Nou avec une avance in­édite.

On ne les a pas vus ve­nir : le pre­mier but, puis le deuxième… Le grand soir pa­ri­sien est ar­ri­vé sans pré­ve­nir, et gloire à Unai Eme­ry, l’en­traî­neur du PSG, qui a bien pré­pa­ré son af­faire. Quelle agres­si­vi­té dans les duels, quelle in­tel­li­gence dans le pres­sing, quelle su­pé­rio­ri­té phy­sique ! La pre­mière de­mi-heure du PSG est à mon­trer au Louvre, à cô­té de la Jo­conde. On a comp­té une oc­ca­sion par mi­nute et des joueurs tous aus­si énormes les uns que les autres, sur­tout Di Ma­ria (pho­to). L’Ar­gen­tin a ba­layé les deux lu­carnes (19e, 54e), et si glan­der six mois lui per­met de jouer à ce ni­veau, on veut bien lui fi­ler nos pro­chaines RTT.

On ne les a pas vus ve­nir : Mes­si et Bar­ce­lone sont pas­sés à cô­té. Le Bar­ça est de moins en moins le Bar­ça. Son mi­lieu de ter­rain ne casse pas trois pattes à un ca­nard, entre la len­teur de Gomes et le coup de vieux pris par Inies­ta. Et au Parc, sa dé­fense res­sem­blait à celle des an­ciens d’EDF de Qui­be­ron, lais­sant Drax­ler (39e) et Ca­va­ni (72e) s’achar­ner sur le pauvre Ter Ste­gen. Quant à la fa­meuse MSN, elle n’a pas rat­tra­pé le ni­veau. Sua­rez n’a pas vu un bal­lon et Mes­si s’est fait boire au gou­lot par Kim­pem­bé toute la soi­rée. Seul Ney­mar a fait trem­bler la ville, par­fois, mais il ne pou­vait pas à la fois ser­vir Gomes sur un pla­teau et la mettre au fond (27e).

On vous voit ve­nir : Non, Pa­ris n’est pas tout à fait qua­li­fié. Si l’on s’en tient aux chiffres, le PSG a en­vi­ron 125 % de chances de voir les quarts de fi­nale. Mais un peu d’hu­mi­li­té ne fe­ra pas de mal. Les Ca­ta­lans peuvent pro­duire des mi­racles au Camp Nou quand ils ont en be­soin. Le Mi­lan de Thia­go Sil­va en avait fait l’amère ex­pé­rience il y a quelques sai­sons. Mais on n’ima­gine pas les Pa­ri­siens se faire man­ger comme des en­fants en Ca­ta­logne. Ils n’ont ja­mais été aus­si bien pla­cés pour en­fin ta­per le grand Bar­ça et de­ve­nir de vrais pré­ten­dants à la vic­toire fi­nale en C1. La tête sur le po­teau d’Um­ti­ti (83e) res­semble à un signe, quand même.

Au Parc des Princes, le 14 fé­vrier.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.