La gare la moins fré­quen­tée de France tient bon

La vente de pro­duits phy­to­sa­ni­taires n’a pas bais­sé de­puis 2009

20 Minutes (Lille) - - Grand Lille - Gilles Du­rand

Mal­gré les bonnes in­ten­tions, rien ne change vrai­ment. De­puis huit ans, les ventes de pes­ti­cides res­tent à un ni­veau qua­sié­qui­valent dans les Hauts-de-France, ré­vèle le site d’in­for­ma­tion Mé­dia­ci­tés, qui a eu ac­cès à des don­nées confi­den­tielles de la Banque na­tio­nale des ventes des dis­tri­bu­teurs de pro­duits phy­to­sa­ni­taires.

Une baisse de moins de 1 %

Le plan Eco­phy­to, qui fai­sait suite au Gre­nelle de l’en­vi­ron­ne­ment de 2007, pré­voyait pour­tant de ré­duire de 50 % l’usage des pes­ti­cides à l’ho­ri­zon 2018. Il n’en est rien et, en dé­but d’an­née, l’ho­ri­zon a même été re­pous­sé jus­qu’en 2025. Entre 2009 et 2016, les Hauts-de-France sont, en ef­fet, pas­sés d’une consom­ma­tion an­nuelle de 9 297 t à 9 216 t, soit une baisse de moins de 1 %. Ré­sul­tat, la ré­gion fi­gure dans le pe­lo­ton de tête des ventes en France, der­rière la Nou­velle Aqui­taine, l’Oc­ci­ta­nie et le Grand Est. La si­tua­tion ré­gio­nale, entre 2009 et 2016, se ca­rac­té­rise par une al­ter­nance entre pé­riodes de baisse et pics de consom­ma­tion, comme en 2014 et 2016. Ces va­ria­tions sont liées aux condi­tions mé­téo, se­lon les pro­fes­sion­nels de l’agri­cul­ture. Lors­qu’elles sont mau­vaise, cham­pi­gnons et pa­ra­sites pro­li­fèrent et on res­sort les pro­duits chi­miques. Par ailleurs, le phé­no­mène qui s’ob­serve est ce­lui d’un rem­pla­ce­ment pro­gres­sif des pro­duits dit très dan­ge­reux, par d’autres ju­gés « moins dan­ge­reux ». Au sein de la ré­gion, le Nord fait fi­gure de moins mau­vais élève, se­lon les don­nées ré­col­tées par Mé­dia­ci­tés. Avec une moyenne de 1 144 t de pes­ti­cides ache­tées par an, il se si­tue au 23e rang des dé­par­te­ments fran­çais, loin der­rière la Somme, l’Aisne et le Pas-de-Ca­lais qui dé­passent cha­cun les 1 800 t an­nuelles.

L’épan­dage de pro­duits phy­to­sa­ni­taires reste une ac­ti­vi­té im­por­tante chez les agri­cul­teurs de la ré­gion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.