Pour­quoi le TGV s’ar­rête à Croix-Was­que­hal ?

La gare est la moins fré­quen­tée de France en haute vi­tesse

20 Minutes (Lille) - - Grand Lille - Gilles Du­rand

La gare TGV la moins fré­quen­tée de France est celle de CroixWas­que­hal. C’est ce que BFM TV pointe du doigt en éta­blis­sant le clas­se­ment des gares rac­cor­dées au ré­seau TGV. Se­lon les chiffres de fré­quen­ta­tion de la SNCF, cette gare a ac­cueilli 6 835 voya­geurs en 2016, soit 19 par jour. Si­tuée sur l’axe Lille-Tour­coing, elle a pour­tant la par­ti­cu­la­ri­té, comme celle de Rou­baix (un peu plus de 300 voya­geurs par jour), de n’en­gen­drer au­cun coût sup­plé­men­taire de cir­cu­la­tion.

Main­te­nance à Tour­coing

« En fait, l’axe Lille-Tour­coing n’est pas une ligne à grande vi­tesse, mais les TGV doivent se rendre à Tour­coing car s’y trouve un tech­ni­centre de main­te­nance. Nous pro­fi­tons du pas­sage pour faire des ar­rêts à Croix-Was­que­hal, mais aus­si à Rou­baix. Ça nous évite d’af­fré­ter un TER à ce mo­ment­là », ex­plique la SNCF. Voi­là donc pour­quoi le TGV s’y ar­rête quatre fois par jour : deux fois dans un sens et deux fois dans l’autre. La gare est éga­le­ment des­ser­vie par six liai­sons TER quo­ti­diennes dans chaque sens. Mais le peu de fré­quen­ta­tion de cette gare de Croix-Was­que­hal s’ex­plique sur­tout par la concur­rence du mé­tro et du tram­way. « Ces liai­sons fer­ro­viaires sont un com­plé­ment au trans­port en com­mun mé­tro­po­li­tain », pré­cise la SNCF. Il est d’ailleurs pos­sible avec un abon­ne­ment Pass Pass chez trans­pole de prendre aus­si le train, in­for­ma­tion sou­vent mé­con­nue des voya­geurs. Il suf­fit que le tra­jet s’ef­fec­tue entre deux des qua­rante gares mé­tro­po­li­taines.

Le TGV y passe quatre fois par jour.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.