Des ate­liers pour re­don­ner confiance aux chô­meurs

Pôle em­ploi sou­haite re­don­ner confiance aux de­man­deurs d’em­ploi longue du­rée

20 Minutes (Lille) - - La Une - Ca­mille Tom­bret

Qua­rante chô­meurs ont été sé­lec­tion­nés par l’agence Pôle em­ploi de Lille Ré­pu­blique, pour par­ti­ci­per mar­di à Boost Day, des ate­liers per­son­na­li­sés avant de ren­con­trer des chefs d’en­tre­prise. Ob­jec­tif : re­prendre confiance en soi et pré­pa­rer des en­tre­tiens d’em­bauche.

Mas­sage, ma­quillage

La jour­née était or­ga­ni­sée sous la forme de job da­ting et d’ate­liers : so­phro­lo­gie, psy­cho­lo­gie du tra­vail, théâtre, mas­sage, coif­fure, ma­quillage et bar à ongles. Pour Ta­rik, 21 ans, ins­crit chez Pôle em­ploi de­puis deux ans, « par­ti­ci­per à ce genre d’évé­ne­ments est un vrai coup de pouce pour se re­mo­ti­ver. » « L’am­bi­tion est de se pré­sen­ter dans de bonnes condi­tions, de­vant des chefs d’en­tre­prise qui re­crutent, comme Bri­co­mar­ché, Mo­no­prix ou en­core King Jouet », sou­ligne Yan­nick De­ni­mal, di­rec­teur de l’agence Pôle em­ploi Lille Ré­pu­blique. « L’ate­lier psy­cho­lo­gie du tra­vail m’a rap­pe­lé quelques fon­da­men­taux, comme sa­voir se pré­sen­ter en quelques mi­nutes », ra­conte Ju­lien, un li­braire de 37 ans, en re­cherche d’em­ploi de­puis la ren­trée. La perte de confiance en soi peut sur­ve­nir après plu­sieurs re­cherches in­fruc­tueuses. C’est ce que pointe Mé­la­nie Sae­rens, au­to en­tre­pre­neuse dans l’ac­com­pa­gne­ment per­son­nel : « Lorsque l’on perd son em­ploi, il est dif­fi­cile de trans­mettre une cer­taine as­su­rance en en­tre­tien, c’est pour ce­la que l’on tra­vaille sur les qua­li­tés de chaque in­di­vi­du. » Du­rant toute la ma­ti­née, les bu­reaux de Pôle em­ploi se sont mé­ta­mor­pho­sés en es­pace dé­tente et re­laxa­tion. « Se sen­tir bien dans sa peau, ap­prendre à ca­na­li­ser son stress, évite qu’ils perdent leurs moyens en en­tre­tien », pré­cise Yan­nick De­ni­mal. « C’est très agréable d’être chou­chou­tée, de se faire mettre en va­leur. Ce­la m’aide à lâ­cher prise », confie Emi­lie, 58 ans, à la re­cherche d’un em­ploi de­puis deux ans. L’ex­pé­rience Boost Day est avant tout ba­sée sur la mo­ti­va­tion et l’en­ca­dre­ment, avec tou­jours plus de sui­vi per­son­na­li­sé.

Un ate­lier ma­nu­cure pour re­prendre de l’as­su­rance lors des en­tre­tiens.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.