Les Bleus sont les in­vi­tés de Marcq avant la fi­nale

Les Bleus de Noah pré­parent la fi­nale de Coupe Da­vis à la Ligue des Hauts-de-France

20 Minutes (Lille) - - La Une - Fran­çois Lau­nay

C’est un en­droit pai­sible po­sé au mi­lieu des champs. Un bâ­ti­ment qui va connaître une agi­ta­tion par­ti­cu­lière ces pro­chains jours. Dès ce mer­cre­di, la Ligue de ten­nis des Hauts-de-France va ac­cueillir en stage l’équipe de France de ten­nis. C’est à Marcq-en-Ba­roeul, à deux pas de Lille, où ils vont ré­si­der, et à quelques en­ca­blures du stade Pier­reMau­roy, où ils joue­ront la fi­nale de la Coupe Da­vis du 24 au 26 no­vembre, que la bande à Noah a dé­ci­dé de pré­pa­rer le grand évé­ne­ment spor­tif de cette fin d’an­née. Le choix de la proxi­mi­té mais aus­si de la tran­quilli­té. « A la dif­fé­rence d’un club, où il est tou­jours dif­fi­cile de blo­quer l’ac­ti­vi­té ha­bi­tuelle avec les li­cen­ciés, c’est plus simple dans un centre de Ligue. L’équipe de France pour­ra dis­po­ser comme elle le veut des dif­fé­rents courts », ex­plique Gé­rard Del­marle, se­cré­taire gé­né­ral de la Ligue des Hauts-de-France. Sur­tout, les Bleus vont pou­voir s’en­traî­ner dans les condi­tions de la fi­nale. Ce week-end, deux courts en dur, la sur­face sur la­quelle la France va dé­fier la Bel­gique, ont été ins­tal­lés à l’in­té­rieur de la Ligue. Mais im­pos­sible pour les cu­rieux d’as­sis­ter à la moindre séance. De mer­cre­di à sa­me­di, le huis clos a été or­don­né par l’équipe de France.

L’ex­pé­rience de 2014

Les seuls pri­vi­lé­giés à croi­ser les Bleus du­rant ces pro­chains jours se­ront la quin­zaine de sa­la­riés de la Ligue des Hauts-de-France. « On nous a de­man­dé d’être le plus dis­cret pos­sible, pour ne pas les im­por­tu­ner mais on va for­cé­ment les croi­ser », pour­suit Gé­rard Del­marle. Si les sa­la­riés ne joue­ront pas les grou­pies, c’est aus­si parce qu’ils com­mencent à s’ha­bi­tuer à ac­cueillir des stars. En 2014, les Bleus étaient pas­sés échan­ger quelques balles à Marcq-en-Ba­roeul, avant la fi­nale, per­due, face aux Suisses. Comme c’est le cas en­core cette an­née, la Ligue avait été re­te­nue comme lieu d’en­traî­ne­ment avant de fou­ler le court du stade Pierre-Mau­roy. A par­tir de lun­di, Les Belges vien­dront aus­si s’en­traî­ner à Marcq-enBa­roeul, comme l’avaient fait les Suisses il y a trois ans. « Je garde en mé­moire l’image de Sta­nis­las Wa­wrin­ka en train de pas­ser le fi­let pour net­toyer le court de terre bat­tue. Nor­ma­le­ment, à ce ni­veau-là, ce ne sont pas les joueurs qui le font. Il m’a vrai­ment lais­sé l’image d’une per­sonne très ac­ces­sible », ra­conte le se­cré­taire de la Ligue.

Comme en 2014, Jo-Wil­fried Tson­ga va ve­nir s’en­traî­ner à Marcq-en-Ba­roeul.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.